Sainte-rose en Blanc, LE LONG DE LA RI­VIÈRE DES MILLE-ÎLES

Hier dé­mar­rait of­fi­ciel­le­ment la hui­tième édi­tion de Sainte-rose en Blanc, cette grande fête hi­ver­nale qui se dé­roule dans le Vieux-sain­teRose, à La­val.

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME - Alain De­mers Col­la­bo­ra­tion spéciale alain.de­mers@jour­nalmtl.com

Prin­ted and dis­tri­bu­ted by News­pa­per­di­rect

Il en a cou­lé de l’eau dans la ri­vière des Mille-îles de­puis les tout dé­buts de l’évé­ne­ment. À l’ori­gine, les or­ga­ni­sa­teurs comp­taient en grande par­tie sur la pa­ti­noire en forme d’an­neau pour le suc­cès de l’évé­ne­ment. Mais avec les re­doux, il a fal­lu s’adap­ter. Si bien, qu’au­jourd’hui, l’évé­ne­ment re­groupe une brochette éton­nante de plai­sirs d’hi­ver et d’at­traits… sur la terre ferme.

L’obli­ga­tion de s’adap­ter est à l’ori­gine de la mise sur pied de plu­sieurs ac­ti­vi­tés al­ter­na­tives. Un temps doux n’est pas pour au­tant sou­hai­table, mais ce n’est pas for­cé­ment la fin pour les deux week-ends que dure l’évé­ne­ment. Au fait, toutes les ac­ti­vi­tés sont gra­tuites.

DÉ­COU­VRIR LA RI­VIÈRE

Pour vous fa­mi­lia­ri­ser avec le mi­lieu na­tu­rel du parc de la Ri- vière-des-mille-îles, ne man­quez pas de faire un ar­rêt au centre d’in­ter­pré­ta­tion. Il y a une ex­po­si­tion, toute pe­tite, mais sym­pa­thique, sur la faune et la flore des en­vi­rons. Les en­fants peuvent voir, entre autres, une tor­tue peinte, une cou­leuvre, un bro­chet ou un cra­pet­so­leil.

Par­lant de pois­sons, un re­grou­pe­ment de six ca­banes se trouve sur la ri­vière. L’après-mi­di, à la Berge des bai­gneurs, les fa­milles peuvent ten­ter leur chance à la pêche sur glace. L’équi­pe­ment et les ap­pâts sont four­nis. Des ex­perts sont sur place pour ai­der les dé­bu­tants. Une ini­tia­tion est éga­le­ment pré­vue dans le cadre de Pêche en herbe pour les en­fants de 8 à 14 ans.

DE TOUT POUR TOUS

À la Berge des bai­gneurs, cha­cun des membres de la fa­mille a le loi­sir de créer sa propre sculp­ture sur neige sous la su­per­vi­sion d’un ar­ti­san qui s’y connaît. Il faut ré­ser­ver.

Dans la zone Tour­billon, les en­fants ont à leur por­tée un par­cours d’hé­ber­tisme à l’in­té­rieur d’une struc­ture mo­bile. Ré­ser­va­tion re­quise. De plus, deux ty­ro­liennes de 50 m de long mettent au dé­fi ceux qui veulent vivre des sen­sa­tions in­tenses.

J’al­lais ou­blier le pa­tin. Comme les an­nées pré­cé­dentes, une pa­ti­noire sur la terre ferme a été amé­na­gée. Si les condi­tions le per­mettent, il est éga­le­ment pos­sible d’em­prun­ter un sen­tier de glace.

S’il vous reste du temps, libre à vous d’al­ler faire une ba­lade en car­riole ti­rée par des che­vaux. L’évé­ne­ment donne aus­si l’oc­ca­sion aux en­fants d’es­sayer le traî­neau à chiens. Il s’agit d’un tout pe­tit tour de cinq mi­nutes, mais c’est dé­jà ça.

À ne pas ou­blier, au­jourd’hui, en dé­but de soi­rée : les feux d’ar­ti­fice der­rière l’église Sainte-rose-de-li­ma. En plus des ac­ti­vi­tés de plein air, il y a plu­sieurs spec­tacles pour ré­chauf­fer l’am­biance du­rant l’évé­ne­ment. Plus d’une fois, les danses la­tines, mais aus­si la mu­sique tra­di­tion­nelle d’ici se­ront à l’hon­neur.

1

2

1. Les deux ty­ro­liennes sont ac­ces­sibles aux en­fants 2. Cha­cun des membres de la fa­mille a le loi­sir de créer sa propre sculp­ture sur neige.

PHO­TOS D’AR­CHIVES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.