VA­RIA­TIONS CLAS­SIQUES

Le Journal de Montreal - Weekend - - NOUVELLES - Va­nes­sa Gui­mond Le Jour­nal de Mon­tréal

En créant son plus ré­cent al­bum, Va­ria­tions fan­tômes, Phi­lippe B a ca­res­sé l’idée de jouer ses com­po­si­tions aux cô­tés d’un or­chestre, sur scène. Ce­pen­dant, ja­mais il n’au­rait es­pé­ré voir ce rêve de­ve­nir réa­li­té dans un ave­nir proche, et en­core moins de se voir obli­gé d’ajou­ter une re­pré­sen­ta­tion sup­plé­men­taire à son spec­tacle. Phi­lippe B est en­core sous le choc, mais il es­père tout de même que son aven­ture or­ches­trale ait une suite.

C’est l’al­tiste Fré­dé­ric Lam­bert, membre du Qua­tuor Mo­li­na­ri, qui a ap­pro­ché Phi­lippe B, quelques mois après la sor­tie de son al­bum (mai 2011), afin de lui pro­po­ser l’idée « folle » de mon­ter un concert avec or­chestre. Il faut dire qu’avec un disque com­po­sé de chan­sons sur les­quelles on peut en­tendre des échan­tillon­nages de pièces de Vi­val­di, Schu­bert et Tchaï­kovs­ki, l’exer­cice a de quoi agui­cher un mu­si­cien.

« Le fait que l’idée soit ve­nue de Fred en pre­mier, ça a fa­ci­li­té les choses. Nous avons beau­coup pro­fi­té de ses contacts. Seul, je ne me se­rais pas lan­cé dans l’aven­ture, faute de moyens. En­semble, nous avons convain­cu des gens de s’im­pli­quer de fa­çon bé­né­vole. »

À la grande sur­prise de Phi­lippe, les mu­si­ciens en­ga­gés dans le pro­jet vont pou­voir être payés puisque les billets pour la pre­mière re­pré­sen­ta­tion du spec­tacle, pré­sen­té dans le cadre de Mon­tréal en lu­mière, se sont en­vo­lés en un rien de temps, tout comme ceux de la sup­plé­men­taire.

« La preuve que nous sommes sur­pris, c’est que si nous avions su, nous au­rions ré­ser­vé une plus grande salle, ou pla­ni­fié plus de dates, a ex­pli­qué Phi­lippe. Je ne suis pas ha­bi­tué d’avoir ce genre de pro­blème. De faire deux spec­tacles le même soir, ça ne m’est ja­mais arrivé avant. »

Bien qu’ils traitent ces concerts, qui se­ront pré­sen­tés le 17 fé­vrier au Con­ser­va­toire de mu­sique de Mon­tréal, comme des re­pré­sen­ta­tions « uniques », les mu­si­ciens es­pèrent dé­sor­mais pou­voir ré­pé­ter l’ex­pé­rience.

« On se dit que le concert va peut-être in­té­res­ser d’autres per­sonnes puisque les billets se sont tous ven­dus. (...) Fred m’a même dit qu’il avait vu des billets à vendre sur le site Ki­ji­ji. »

PRO­CES­SUS COM­PLEXE

Phi­lippe B pré­sen­te­ra l’in­té­gra­li­té de

Va­ria­tions fan­tômes en com­pa­gnie de 13 autres mu­si­ciens, dont les membres du Qua­tuor Mo­li­na­ri.

Afin d’adap­ter ses com­po­si­tions pour un or­chestre, l’au­teur-com­po­si­teu­rin­ter­prète a fait ap­pel à plu­sieurs ar­ran­geurs. Au to­tal, six per­sonnes au­ront mis la main à la pâte.

« Nous n’avons pas en­core ter­mi­né le tra­vail, af­firme Phi­lippe. C’est un pro­ces­sus com­plexe et long, et je dois dire que c’est moi le plus lent de la gagne! » À tra­vers les pièces de Va­ria­tions fan

tômes, Phi­lippe et le Qua­tuor ont ajou­té des chan­sons de pré­cé­dents opus, sur les­quels avait dé­jà été ex­plo­rée la tech­nique d’échan­tillon­nage. Ce sont trois ou quatre mor­ceaux plus an­ciens qui se taille­ront une place dans le concert.

« C’est une ex­pé­rience à la fois agréable et dé­sta­bi­li­sante. Sur cer­taines pièces, je ne peux pas jouer de gui­tare. C’est étrange. On di­rait que je ne sais pas quoi faire de mes mains. »

En at­ten­dant les concerts pré­sen­tés au Con­ser­va­toire de mu­sique de Mon­tréal, Phi­lippe B re­trou­ve­ra sa gui­tare le temps d’un spec­tacle acous­tique, ce soir, au Cercle de Qué­bec.

Phi­lippe B se pro­dui­ra en com­pa­gnie du Qua­tuor Mo­li­na­ri le 17 fé­vrier, au Con­ser­va­toire de mu­sique de Mon­tréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.