Les cho­co­la­tiers fêtent la Saint-va­len­tin

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME -

In­ti­me­ment re­lié à l’amour, le cho­co­lat est consi­dé­ré à la fois comme un ali­ment aphrodisiaque, un mé­di­ca­ment pour soi­gner les peines d’amour et, ré­cem­ment, on lui a dé­cou­vert des ver­tus pour le sys­tème car­dio­vas­cu­laire. Ras­su­rés par les bien­faits de ce dé­lice, oublions les ca­lo­ries et pro­fi­tons de la Saint-va­len­tin pour s’of­frir une vi­rée cho­co­la­tée.

MAU­RI­CIE

Dans une an­tique et vaste mai­son de Sainte-marthe-du-cap, Ve­niel fines gour­man­dises in­vite à suc­com­ber au pé­ché (vé­niel, il va sans dire) de gour­man­dise. À la fois épi­ce­rie fine, bou­tique-ca­deau et cho­co­la­te­rie, elle per­met éga­le­ment d’as­sis­ter à la confec­tion ar­ti­sa­nale de ces pièces en forme de coeurs, de fleurs, de su­çons, de mi­nous, etc. Pos­si­bi­li­té de par­ti­ci­per à un ate­lier de cho­co­lat. Ve­niel fines gour­man­dises, 3060, bou­le­vard Notre-dame Est (Route 138), Trois-ri­vières, sec­teur Sainte-marthe-du-cap. www.ve­niel­fines gour­man­dises.com

CAN­TONS-DE-L’EST

Éta­bli de­puis 1986, le Mu­sée du cho­co­lat et de la con­fi­se­rie de Bro­mont ra­conte l’his­toire du cho­co­lat et pré­sente éga­le­ment des sculp­tures en cho­co­lat réa­li­sées pour la Fête du cho­co­lat (du 19 au 27 mai cette an­née). Sur place, on peut dé­jeu­ner ou sim­ple­ment goû­ter leur in­ou­bliable cho­co­lat chaud fait de pur cho­co­lat (blanc, noir ou au lait). Mu­sée du cho­co­lat et de la con­fi­se­rie de Bro­mont, 679, rue Shef­ford. www.musee du­cho­co­lat­de­bro­mont.ca et www.fe­te­du­cho­co­lat.ca

QUÉ­BEC

Rue Saint-jean, Cho­co-éri­co est de­ve­nu une halte in­con­tour­nable. Il faut dire que le cho­co­la­tier Éric Nor­mand a ha­bi­tué sa clien­tèle à des vi­trines spec­ta­cu­laires sou­li­gnant chaque évé­ne­ment spécial. Pour la fête des amou­reux 2012, il a créé le dé­cor par­fait pour un sou­per. À l’in­té­rieur, on dé­couvre que ce lieu en­chan­té est en réa­li­té un Mu­sée du cho­co­lat qui per­met d’ad­mi­rer les cho­co­la­tiers à l’oeuvre, tan­dis que de pe­tites tables in­vitent à goû­ter d’au­da­cieuses créa­tions écla­tées. Cho­co-éri­co, 634, rue Saint-jean, Qué­bec. www.cho­co­mu­see.com

LÉ­VIS-CAP-ROUGE ET CHAR­LES­BOURG

Ma­gni­fi­que­ment si­tués dans des mai­sons an­ciennes (ur­baine dans le Vieux-lé­vis, flu­viale dans le Vieux-cap-rouge et cham­pêtre dans le Trait-car­ré), les Cho­co­lats fa­vo­ris pro­posent un par­cours cho­co­la­té of­frant la dé­cou­verte de lieux char­gés d’his­toire tout en goû­tant des cho­co­lats di­vins et des glaces à l’eu­ro­péenne. Les cho­co­lats fa­vo­ris: 32, ave­nue Bé­gin, Lé­vis Au 1480, rue Pro­van­cher, Cap-rouge ; Au 8320, 1re Ave­nue (fer­mé jus­qu’au 8 mars), Qué­bec. www.cho­co­lats­fa­vo­ris.com

CHAR­LE­VOIX

Si­tuée rue Saint-jean-baptiste, dans le ma­gni­fique vil­lage de Baie-saint-paul, la Cho­co­la­te­rie Cyn­thia est une bou­tique où l’on trouve des créa­tions ins­pi­rées du ter­roir char­le­voi­sien (cho­co­lat à la bière La Vache folle de la Mi­cro­bras­se­rie Char­le­voix; à la crème pe­tite poire des Ver­gers Ped­neault; au Ciel de la Fro­ma­ge­rie Du­four ou au gin­gembre et miel de la Mieille­rie Char­le­voix), etc. Pos­si­bi­li­té de vi­sites gui­dées (45 min) ou d’ate­liers d’ap­pren­tis cho­co­la­tiers. On peut éga­le­ment sim­ple­ment s’at­ta­bler au Bar à cho­co­lat chaud et ad­mi­rer le tra­vail des cho­co­la­tiers. Cho­co­la­te­rie Cyn­thia, 66-3, rue Saint-jean-baptiste. www.cho­co­la­te­rie­cyn­thia.com

SA­GUE­NAY

Le meilleur en­droit pour trou­ver des cho­co­lats aux bleuets de­meure chez Cho­co­lat Lu­lu, une en­tre­prise fon­dée en 1965. En plus de ce clas­sique, on y fa­brique des ba­lais en gui­mauve (très po­pu­laires), des cof­frets de coeurs en cho­co­lat, etc. Cho­co­lat Lu­lu, 1806, boul. Sa­gue­nay Ouest. www.cho­co­lat­lu­lu.com

CÔTE-NORD

Halte sym­pa­thique sur la Cô­teNord, le Rêve doux est à la fois un bis­tro of­frant des re­pas lé­gers, une bou­lan­ge­rie belge et une cho­co­la­te­rie ar­ti­sa­nale. Bien dif­fi­cile, après avoir pous­sé la porte, de ré­sis­ter à l’odeur de pain frais et de cho­co­lat, tous deux fa­bri­qués à l’ar­rière de la bou­tique. Le Rêve doux, 287, Route 138, Les Es­cou­mins. Tél.: 418-233-3724 ou www.le­re­ve­doux.com

ÎLES-DE-LA-MA­DE­LEINE

La cho­co­la­te­rie Les Sa­veurs de l’art a in­té­gré le fro­mage Pied-de-vent dans un de ses cho­co­lats ! Un vrai dé­lice ! On y trouve aus­si d’autres sa­veurs is­sues de pro­duits lo­caux : ca­ra­mels, ga­naches aux can­ne­berges, nou­gat au miel des Îles, aux fram­boises à « l’ariel ». Les Sa­veurs de l’art, 97, che­min Prin­ci­pal, lo­cal 3, Cap-aux-meules.

Comme il le fait pour chaque évé­ne­ment, le cho­co­la­tier Éric Nor­mand, de Cho­co-éri­co, à Qué­bec, a créé une scène cho­co­la­tée pour sa vi­trine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.