Par les sen­tiers de Marie-ga­lante

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME -

Sur­nom­mée La Ga­lette, du fait de sa forme presque ronde, l’île de Marie-ga­lante, est bien loin d’être plate et uni­forme. Très val­lon­née et avant tout ru­rale, l’île ré­serve aux vi­si­teurs ac­tifs des dé­cou­vertes fa­bu­leuses.

Marie-ga­lante, si­tuée à 45 mi­nutes de ba­teau de Pointe-à-pitre, a conser­vé sa vo­ca­tion agri­cole axée sur la culture de la canne à sucre qu’elle s’était don­née ja­dis au point de se do­ter d’une cen­taine de mou­lins à vent des­ti­nés à broyer la canne.

La di­zaine d’iti­né­raires de ran­don­née pé­destre qu’ont ba­li­sés à tra­vers l’île les agents de l’of­fice na­tio­nal des fo­rêts per­mettent en pre­mier lieu de dé­cou­vrir les ves­tiges de ce riche patrimoine bâ­ti.

Le plus re­mar­quable des do­maines su­criers d’an­tan est le Châ­teau Mu­rat, dont plu­sieurs bâ­ti­ments ont été ré­ha­bi­li­tés par le dé­par­te­ment de la Gua­de­loupe, qui y a amé­na­gé un éco­mu­sée.

À tra­vers les plaines et les val­lons de Marie-ga­lante, au fil des sen­tiers, sub­sistent les murs de quan­ti­té de mou­lins – re­mar­qua­ble­ment construits se­lon les plans alors en vi­gueur –, dont la struc­ture a été mise à mal par la vé­gé­ta­tion. Cha­cune de ses ruines garde le té­moi­gnage de do­maines su­criers pros­pères. Les noms des ha­meaux de Marie-ga­lante sont hé­ri­tés en droite ligne des ap­pel­la­tions dont les pro­prié­taires de ja­dis af­fu­blaient leurs do­maines. Outre le pré­ten­tieux Châ­teau Mu­rat, il y a, par exemple, Bu­ckin­gham, Ba­ga­telle, Mon Re­pos et aus­si Ca­na­da. Ce lieu-dit ti­re­rait son nom d’un do­maine qui fut la pro­prié­té d’un Aca­dien ayant abou­ti là après le Grand Dé­ran­ge­ment.

Outre ces vi­rées à tra­vers la cam­pagne marie-ga­lan­taise – où la trac­tion ani­male est en­core en usage –, les sen­tiers de ran­don­née font dé­cou­vrir le lit­to­ral de l’île, qui com­prend non seule­ment les plus belles plages de tout l’ar­chi­pel de la Gua­de­loupe, mais éga­le­ment une côte cal­caire très dé­cou­pée avec des an­frac­tuo­si­tés tout à fait spec­ta­cu­laires.

Le plus re­mar­quable de ces sites est le Gueule Grand Gouffre, à l’ex­tré­mi­té nord-est de l’île, un spec­ta­cu­laire chau­dron creu­sé par la mer dans la fa­laise à tra­vers un rocher per­cé.

À rai­son d’une heure à six heures par sor­tie quo­ti­dienne, les ama­teurs de ran­don­née pé­destre ont lar­ge­ment de quoi se sa­tis­faire du­rant une se­maine sur l’île de Marie-ga­lante.

2

6

1. Le vol­can de la Sou­frière. 2. Gueule Grand Gouffre, sur Marie-ga­lante, l’un des beaux sites na­tu­rels des îles de la Gua­de­loupe. 3. Ga­ry De­lu­meau, res­tau­ra­teur, en com­pa­gnie de sa tante âgée de 90 ans. 4. À Saint-claude, la mai­son d’hôtes Les Ba­nanes Vertes offre un bon confort. 5. Une par­tie du sen­tier de La Sou­frière a été amé­na­gée ja­dis par l’ar­mée française. 6. Le bas­sin d’eau ther­male, au dé­part du sen­tier me­nant vers la Sou­frière.

PHO­TOS PAUL SI­MIER

3

4

5

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.