JA­CYNTHE RE­NÉ RES­PIRE LE BON­HEUR

Après avoir mis au monde deux en­fants, lan­cé trois DVD de dan­seexer­cice, mis en place une école al­ter­na­tive à Del­son et créé la fon­da­tion Le Jar­din d’éden, la co­mé­dienne Ja­cynthe Re­né par­tage sa joie de vivre dans Res­pi­rer le bon­heur, un ou­vrage conçu po

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Marie-france Bornais Agence QMI Ja­cynthe Re­né, Res­pi­rer le bon heur. Édi­tions Pu­blis­tar, 200 pages.

Res­pi­rer le bon­heur, en li­brai­rie de­puis le 15 fé­vrier, est pour l’au­teure un élan du coeur, une en­vie d’ex­plo­rer toutes sortes de pistes, al­lant du ré­con­fort ap­por­té aux bé­bés qui pleurent à l’école al­ter­na­tive, en pas­sant par la danse, la saine ali­men­ta­tion et la per­ma­cul­ture, pour mettre de l’avant des idées et des ac­tions po­si­tives.

Car Ja­cynthe Re­né est heu­reuse, très heu­reuse. « Je me suis de­man­dé comment j’ar­rive à être comme ça. Si on veut que nos en­fants soient heu­reux, je pense qu’il faut l’être nous aus­si. J’avais en­vie de re­prendre une fa­çon de vivre qui est la mienne, mais je ne dis à per­sonne de faire ça. Le but du livre, c’est de se ques­tion­ner et de s’écou­ter, car cha­cun a en lui des ré­ponses et des idées qui de­mandent à être réa­li­sées », ex­plique la mère de Louis, huit ans, et de Charles, deux ans et trois mois.

Se faire du bien, dit l’ac­trice, passe par l’écoute et par un temps d’ar­rêt. « J’ai été et je suis en­core une femme de car­rière, per­for­mante, contrô­lante et tout ça. J’ai ap­pris à me re­laxer et à me dé­tendre au cours des der­nières an­nées. Le bon­heur, je ne l’avais pas avant. Je l’ai trou­vé en m’ar­rê­tant. En m’as­soyant dans le ga­zon avec mes en­fants. On voit tout ce qui se passe et tout ce qui peut sur­gir. » En plus de ce lâ­cher-prise, elle fait re­mar­quer que le bon­heur passe aus­si par la san­té, la vi­ta­li­té, l’éner­gie. « Je par­tage des idées que j’ai eues et qui sont ar­ri­vées sur mon che­min... et que j’au­rais ai­mé avoir, il y a cinq ou six ans, quand je me de­man­dais quoi faire pour avoir plus d’éner­gie et être moins fa­ti­guée. Cer­taines idées peuvent chan­ger une vie : mettre fin à ses ob­ses­sions, croire à la ma­gie. Si on n’y croit pas, on ne le fait pas, c’est tout. Mais j’ai quand même réa­li­sé de grandes choses par la vi­sua­li­sa­tion, dans la fa­ci­li­té et la bonne hu­meur, sans me for­cer. En y croyant et en per­sé­vé­rant, on peut ar­ri­ver à beau­coup. » Ja­cynthe Re­né re­çoit plu­sieurs té­moi­gnages po­si­tifs pour ses DVD de danse-exer­cice, dont le troi­sième vient d’être mis en mar­ché. Les femmes lui écrivent com­bien de ki­los elles ont per­dus en dan­sant avec leurs bam­bins. « Elles me re­mer­cient d’avoir pen­sé aux ma­mans qui sont à la mai­son et qui ne veulent pas faire gar­der leurs en­fants. Il y a des per­sonnes âgées qui le font aus­si. Les gens ne lâchent pas et disent que c’est leur drogue. C’est la même chose pour moi, et les en­fants en re­de­mandent. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.