POUR LES FANS

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Marc-an­dré Le­mieux Le Jour­nal de Mon­tréal

Jo­nas prend conti­nuel­le­ment le pouls de ses fans. C’est d’ailleurs pour ces der­niers qu’il a concoc­té Unplugged, un al­bum acous­tique ins­pi­ré d’un concert in­time que son groupe a don­né à Mon­tréal l’été der­nier. Le chan­teur se rap­pelle avec bon­heur de cette soi­rée à l’as­tral. « C’était ma­gique, c’était un­real, dit le ro­ckeur. Tout le monde a em­bar­qué. C’était quelque chose. »

La ré­ac­tion des spec­ta­teurs ne s’est pas fait at­tendre. Quelques heures après le spec­tacle, les bons mots abon­daient sur la page Fa­ce­book de la for­ma­tion. Jo­nas n’est pas res­té in­sen­sible à ces mes­sages d’appréciation. Après consul­ta­tion avec Guy St-onge, qui avait en­re­gis­tré quelques ex­traits de la pres­ta­tion, le chan­teur or­ga­ni­sait un re­tour en stu­dio, his­toire d’étof­fer l’en­semble.

Unplugged pro­pose un mé­lange de chan­sons live et de re­lec­tures du plus ré­cent opus de Jo­nas & The Mas­sive At­trac­tion, Big Slice. Par­mi elles, ci­tons Seize the Day, Burn Bright, The Deep End et Ha­ley. Au rayon des pre­miers suc­cès du groupe, si­gna­lons Dad­dy, Bows & Arrows et Edge of Se­ven­teen, cette re­prise d’un vieux tube de Ste­vie Nicks qui a per­mis au chan­teur de trô­ner au som­met des pal­ma­rès à l’été 2005.

« C’est un al­bum unique, in­dique-t-il. Ça montre une nou­velle fa­cette de Jo­nas & The Mas­sive At­trac­tion. »

Unplugged éton­ne­ra plu­sieurs fans du chan­teur, à com­men­cer par ceux qui ap­pré­cient son pen­chant pour le rock éner­gique, les ru­gis­se­ments et les dé­bor­de­ments de tes­to­sté­rone. Exit la bête de scène: Unplugged lève le voile sur le cô­té plus vul­né­rable de Jo­nas.

« Con­trai­re­ment à ce que les gens peuvent pen­ser, ce n’est pas contre notre na­ture de jouer avec au­tant de re­te­nue, in­siste-t-il. C’est comme ça qu’on com­pose nos chan­sons : une voix et une gui­tare. »

Jo­nas & The Mas­sive At­trac­tion trans­po­se­ra les chan­sons d’unplugged sur scène en avril. Il ne s’agit pas de la pre­mière tour­née acous­tique de la for­ma­tion. L’an der­nier, le qua­tuor ap­pa­rais­sait dans la pro­gram­ma­tion du Ré­seau des Or­ga­ni­sa­teurs de Spec­tacles de l’est du Qué­bec (ROSEQ).

« On est tou­jours fa­ti­gué après ce genre de shows… Pas parce qu’on court dans tous les sens, mais parce qu’on par­tage une émo­tion in­tense », ex­plique Jo­nas.

Sur les planches, le ro­ckeur se­ra en­tou­ré du gui­ta­riste Co­rey Dia­blo (un com­plice de longue date), J.S. Ba­ciu (basse) et Mar­tin Lavallée (bat­te­rie).

« Je suis très fier de notre groupe, dit Jo­nas. C’est une vibe que je n’ai ja­mais vé­cue. Je n’ai ja­mais été aus­si heu­reux. »

UN DÉ­TOUR EN EU­ROPE

Jo­nas et sa bande ne chô­me­ront pas en at­ten­dant cette sé­rie de spec­tacles. Ils as­surent pré­sen­te­ment la pre­mière par­tie des concerts de Deep Purple au Ca­na­da an­glais. « C’est la deuxième fois qu’on ac­com­pagne un groupe de clas­sic rock en tour­née. On a fait l’ex­pé­rience il y a quelques an­nées avec Van Halen. C’est l’fun de jouer pour un autre pu­blic que le nôtre. Ça nous per­met d’élar­gir notre fan base. »

Dans deux se­maines, le groupe s’en­vo­le­ra pour l’eu­rope, his­toire d’as­su­rer la pro­mo­tion de Big Slice, qui se­ra lan­cé dans plu­sieurs ter­ri­toires sous l’éti­quette. Il en pro­fi­te­ra pour don­ner des concerts au Da­ne­mark, Al­le­magne, Au­triche et Be­ne­lux.

« On a tou­jours la même mis­sion : on veut jouer, jouer, jouer, dit Jo­nas. On part tou­jours avec une at­ti­tude de guer­riers. On est jeune : le tra­vail, ça ne nous fait pas peur. » Unplugged est pa­ru sur l’éti­quette de Jo­nas, Big Slice Re­cords (Se­lect). Pour toutes les dates de spec­tacles : jo­na­sand­the­mas­si­veat­trac­tion.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.