DÉ­CHARGE

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

Grâce à son épouse Ma­de­leine, une tra­vailleuse so­ciale qui l’avait sau­vé de la rue alors qu’il avait dix-sept ans, Pierre Dal­pé est de­ve­nu un pros­père en­tre­pre­neur en ges­tion de dé­chets dans la ré­gion de Mon­tréal. Son bon­heur tran­quille avec sa femme et leurs en­fants bas­cule le jour où il croise le che­min d’ève, une ado­les­cente toxi­co­mane qui fait le trottoir pour un gang de rue. Re­con­nais­sant en elle sa soeur morte d’une over­dose, Pierre se donne pour mis­sion de sor­tir la jeune pros­ti­tuée de ce mi­lieu cri­mi­nel et mal­sain avant qu’elle y laisse sa peau elle aus­si. Mais ce fai­sant, le vi­dan­geur se re­trouve con­fron­té à ses an­ciens dé­mons, au déses­poir de Ma­de­leine, qui le voit s’éloi­gner d’elle de jour en jour.

L’AVIS DE ME­DIA­FILM.CA

Por­trait so­cial dur et réa­liste si­gné Be­noît Pi­lon ( Ce qu’il

faut vivre pour vivre), Dé­charge pos­sède une bonne in­ten­si­té dra­ma­tique, mal­gré quelques élé­ments conve­nus dans le ré­cit. Le­quel rap­pelle sous plu­sieurs as­pects ce­lui de Ma fille, mon ange d’alexis Durand-brault, écrit par le cos­cé­na­riste Pierre Sza­lows­ki. En fai­sant d’un vi­dan­geur le pro­ta­go­niste, les au­teurs en pro­fitent pour illus­trer sur le mode de la mé­ta­phore l'état de dé­li­ques­cence de la so­cié­té de sur­con­som­ma­tion, et de cer­tains in­di­vi­dus vul­né­rables, naïfs, tom­bés sous la coupe de bandes cri­mi­nelles sans scru­pules qui les consi­dèrent comme des ob­jets échan­geables et je­tables. Bien ser­vis par une mise en scène pré­cise, évo­ca­trice, les in­ter­prètes font montre de convic­tion, en par­ti­cu­lier la jeune Sophie Des­ma­rais, dé­cou­verte dans Cur­ling de De­nis Cô­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.