La mys­té­rieuse De­bo­rah Mills

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - Marie-jo­sée Roy Agence QMI

MON­TRÉAL | Ses per­son­nages et sa trame de fond étant main­te­nant bien ins­tal­lés, le té­lé­ro­man O’ se­ra le théâtre de plu­sieurs in­trigues com­plexes au cours des pro­chaines se­maines.

Une mys­té­rieuse femme, De­bo­rah Mills (in­ter­pré­tée par Fan­ny Mal­lette) risque en ef­fet de se­mer la bis­bille au sein du clan O’ha­ra et de son em­pire d’eau em­bou­teillée, l’en­tre­prise Agua.

Ani­ta Ro­wan, co­au­teure du té­lé­ro­man avec Jo­sé Fré­chette et Syl­vain Char­bon­neau, a ac­cep­té de nous en dire plus sur cette em­pê­cheuse de tour­ner en rond, qui pour­rait cau­ser bien du tort à Sa­muel (Guy Na­don) et aux siens.

« De­bo­rah Mills ac­cuse Agua d’avoir agi de fa­çon ir­res­pon­sable en omet­tant d’in­di­quer qu’une trop grande consom­ma­tion d’eau peut me­ner à une in­toxi­ca­tion chez des per­sonnes vul­né­rables. Son jeune fils, qui était dé­jà ma­lade, au­rait pris une trop grande quan­ti­té d’eau et se­rait mort, ul­ti­me­ment, d’une in­toxi­ca­tion », a ex­pli­qué la scé­na­riste.

Le fait que la plai­gnante soit per­son­nel­le­ment al­lée voir le grand ma­ni­tou de la com­pa­gnie a éveillé quan­ti­té de soup­çons chez le pu­blic, qui s’est de­man­dé si la dame pou­vait être liée d’une quel­conque fa­çon au père de fa­mille. Or, Ani­ta Ro­wan tient à évi­ter toute confu­sion.

« On sait que ces per­son­nages-là ne se connais­saient pas, a-t-elle pré­ci­sé. Beau­coup de gens ont pen­sé, en voyant la pho­to du pe­tit gar­çon à la fin du deuxième épi­sode, que ça pou­vait être un fils ou un pe­tit-fils illé­gi­time de Sa­muel, mais ce n’est pas le cas. »

EX­TEN­SION WEB

Les mor­dus de l’émis­sion peuvent pour­suivre l’ex­pé­rience d’o’ sur le web, en se ren­dant au ka­tet­loui­sa.ca (sans www), pour vi­si­ter le walk-in des per­son­nages de Kath­leen et de Loui­sa.

À tra­vers un échange de cour­riels entre les deux soeurs, les mor­dus de l’émis­sion en dé­cou­vri­ront da­van­tage sur les re­la­tions entre les dif­fé­rents pro­ta­go­nistes et au­ront droit à un sui­vi de leurs aven­tures. Hu­mo­ris­tiques, les « conver­sa­tions » sont mises à jour ré­gu­liè­re­ment, de fa­çon heb­do­ma­daire.

« For­cé­ment, une heure par se­maine, ce n’est pas très long pour ra­con­ter les his­toires, a sou­li­gné Ani­ta Ro­wan. Le blogue consti­tue un peu une fa­çon de rem­plir l’es­pace entre cha­cun des épi­sodes. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.