Le des­tin des pillards de Pom­péi

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME -

Cer­taines villes doivent leur renommée à une tra­gé­die. Un cas cé­lèbre : Pom­péi. En­se­ve­lie par une érup­tion du Vé­suve en l’an 79 sous 30 mètres de centres vol­ca­niques, on l’a re­dé­cou­verte au 18e siècle, et les princes ita­liens l’ont alors ni plus ni moins « pillée » de ses tré­sors. Des gens aus­si illustres que Mo­zart et Goethe ont vi­si­té Pom­péi. Mais c’est au 19e que le di­rec­teur de mu­sée de Naples à l’idée de réa­li­ser des mou­lages des corps dé­com­po­sés dans la cendre dur­cie afin de faire naître des sta­tues de ces dis­pa­rus. On a alors pu « voir » des gens re­cro­que­villés dans leur ago­nie et des mères qui ser­raient leur en­fant contre elles. Le drame des 30 000 morts de Pom­péi a alors re­pris de la réa­li­té. C’est là qu’est née dans l’ima­gi­na­tion po­pu­laire la lé­gende de cette ville dont le site at­tire des masses de tou­ristes. Dans ce nu­mé­ro de Na­tio­nal Geo­gra­phic France, l’ar­ticle in­ti­tu­lé Morts mys­té­rieuses à Pom­péi exa­mine le cas mys­té­rieux de trois pilleurs re­trou­vés morts dans la mai­son de l’au­teur co­mique Mé­nandre. Ces as­pi­rants vo­leurs re­cher­chaient-ils le tré­sor de la mai­son ? Ce­lui-ci n’a été dé­cou­vert qu’en 1930 : quelque 120 pièces d’ar­gen­te­rie pe­sant en tout 24 kg. Était-ce tré­sor que re­cher­chaient les pillards té­mé­raires, morts eux-mêmes en­se­ve­lis dans la mai­son, quelques se­maines à peine après l’érup­tion ? Long­temps avant la ruée vers l’or, la pers­pec­tive d’un en­ri­chis­se­ment ins­tan­ta­née at­ti­sait le cou­rage des hommes. Au len­de­main de la tra­gé­die de Pom­péi, des gens mu­nis de pioches et de pelles se sont mis à la re­cherche de tré­sors… au pé­ril de leur vie.

Na­tio­nal­geo­gra­phic­france

www.na­tio­nal­geo­gra­phic.fr

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.