UNE LONGUE SAI­SON DE PA­TIN AU MONT ROYAL

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME -

Cet hi­ver, dans le Grand Mon­tréal comme ailleurs dans le sud du Qué­bec, la sai­son a été écour­tée par un dé­but tar­dif et des re­doux fré­quents. Ce n’est pas le cas au parc du Mont-royal, la pa­ti­noire ré­fri­gé­rée étant fonc­tion­nelle une cen­taine de jours par an­née ou presque.

Un bon sa­me­di, en dé­but de soi­rée, alors que le mer­cure in­di­quait 3 de­grés Cel­sius, nous sommes al­lés faire un tour en fa­mille. Les glis­soires amé­na­gées en cor­ri­dor étaient fer­mées. La pa­ti­noire na­tu­relle du lac aux Cas­tors aus­si. Le calme dé­so­lant de ces aires de neige et de glace contras­tait vi­ve­ment avec l’am­biance bien vi­vante de la pa­ti­noire ré­fri­gé­rée si­tuée juste à cô­té, près du pa­villon du lac aux Cas­tors.

BELLE GLACE

Étant ha­bi­tué aux bosses et aux fis­sures des pa­ti­noires na­tu­relles, j’ai d’abord été agréa­ble­ment sur­pris par la sur­face lisse et dure de la pa­ti­noire. À un en­droit, il y avait une pe­tite ca­vi­té au beau mi­lieu de l’an­neau de glace, mais elle était bien in­di­quée par des cônes orange.

Puisque les condi­tions étaient très bonnes, nous en avons pro­fi­té pour pa­ti­ner avec éner­gie dans l’an­neau. Après quelques tours, nous avons fait une pause en nous as­soyant sur un des bancs ali­gnés le long du tra­jet.

Les pa­ti­neurs qui dé­fi­laient de­vant nous étaient vrai­ment va­riés : des couples jeunes et moins jeunes, des groupes dans la ving­taine, des pe­tites fa­milles…

Ce soir-là, Amir Kha­dir était de la par­tie, lui qui se rend à cette pa­ti­noire deux ou trois fois par hi­ver, m’a-t-on dit. Il était ac­com­pa­gné de sa soeur, de ses deux ne­veux et de sa fille Lei­li, 11 ans, à qui il pro­di­guait quelques mots d’en­cou­ra­ge­ment en consta­tant ses pro­grès.

UN AT­TRAIT

L’un des as­pects agréables de la pa­ti­noire, c’est qu’avec des pa­ti­neurs à leur dé­but, vous avez à votre por­tée une par­tie de l’an­neau plus large et moins pas­sante. En ce qui nous concerne, notre soi­rée a été plu­tôt aé­ro­bique. Nous avons vrai­ment pa­ti­né avec vi­gueur, sans pour au­tant craindre à tout mo­ment d’en­trer en col­li­sion avec un autre pa­ti­neur.

Et puis, il faut bien le dire, avec l’éclai­rage, c’est beau le MontRoyal, le soir. Bien fran­che­ment, j’ai pré­fé­ré cette pa­ti­noire à la pa­ti­noire ré­fri­gé­rée du Vieux-port, car plus ac­ces­sible et moins bon­dée. Même si elle est sur­tout fré­quen­tée par les Mon­tréa­lais, elle de­meure un at­trait qui vaut le dé­pla­ce­ment pour beau­coup de monde de la Mon­té­ré­gie, de La­val et d’ailleurs.

L’an­neau de glace, à deux pas du pa­villon du lac aux Cas­tors.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.