In­ter­na­tio­nal de mont­gol­fières : Simple Plan en ve­dette

Après avoir amor­cé l’été en Aus­tra­lie puis avoir ren­du vi­site à leurs ad­mi­ra­teurs en Es­pagne, en Suède, en Hon­grie et en Ré­pu­blique tchèque, les membres de Simple Plan s’ar­rê­te­ront à Saint-jean-sur-ri­che­lieu dans le cadre de la 29e édi­tion de l’in­ter­na­tio

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Va­nes­sa Gui­mond VA­NES­SA.GUI­MOND@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

« Ça nous fait tou­jours plai­sir de jouer à l’ex­té­rieur pour nos fans qué­bé­cois. Sur­tout du­rant l’été, a dé­cla­ré le bat­teur Chuck Co­meau, joint alors qu’il se trou­vait à Londres avec Simple Plan. Il y a plu­sieurs fes­ti­vals où nous pou­vons jouer dans ces condi­tions, mais de le faire chez nous, c’est dif­fi­cile à battre comme sen­sa­tion. De jouer dans de grands évé­ne­ments comme ce­lui-là, c’est vrai­ment agréable. »

Même s’ils se sont ar­rê­tés au Centre Bell au mois de fé­vrier, les membres de Simple Plan, qui ont amor­cé leur plus ré­cent pé­riple mon­dial en avril 2011, ont ra­pi­de­ment consta­té que leurs fans n’étaient pas en­core ras­sa­siés.

« Sur Twit­ter et sur Fa­ce­book (NDRL : le groupe a at­teint le cap du 6 mil­lions de “like” sur Fa­ce­book cette se­maine), les gens nous de­man­daient à quel mo­ment nous al­lions re­ve­nir et si nous al­lions être de la pro­gram­ma­tion d’un fes­ti­val, cet été, a ra­con­té Chuck. Nos fans du Qué­bec savent que nous ai­mons jouer pour eux, parce qu’ils ont été les pre­miers à tri­per sur le groupe. C’est pour cette rai­son que c’est im­por­tant pour nous de leur ac­cor­der du temps du­rant la pé­riode es­ti­vale. »

UN ÉTÉ AU PA­RA­DIS

C’est après avoir consta­té l’im­mense suc­cès ob­te­nu par la version française de la chan­son Jet Lag, in­ter­pré­tée avec Marie-mai, que les membres de Simple Plan ont choi­si de re­con­duire cette ex­pé­rience bi­lingue.

Le plus ré­cent ex­trait de leur al­bum Get Your Heart On !, Sum­mer Pa­ra­dise, fe­ra lui aus­si l’ob­jet d’une version française.

Sur cette chan­son, qui de­vrait être dis­po­nible sur itunes dans un ave­nir proche, les fans de Simple Plan pour­ront en­tendre Pierre Bou­vier chan­ter en fran­çais aux cô­tés de Sean Paul qui, pour sa part, conserve ses cou­plets et ses lignes en an­glais.

« Avant de lan­cer la version française de Jet Lag, plu­sieurs de nos fans nous ré­cla­maient une chan­son en fran­çais. Comme c’est notre langue ma­ter­nelle, c’est quelque chose que nous consi­dé­rions de­puis un bout de temps », a ra­con­té Chuck.

« Nous étions un peu ner­veux au dé­but, mais la chan­son a tel­le­ment été bien re­çue, même chez nos fans non fran­co­phones, que nous nous sommes dit que ça va­lait la peine de ré­pé­ter l’ex­pé­rience avec Sum­mer Pa­ra­dise. C’est une fa­çon pour nous de nous rap­pro­cher de nos fans fran­co­phones, de leur mon­trer que nous pen­sons à eux. »

FIERS DE LA FON­DA­TION

De­puis sa créa­tion en 2005, la Fon­da­tion Simple Plan a per­mis au groupe de re­mettre près de 800 000 $ à dif­fé­rentes oeuvres ca­ri­ta­tives ca­na­diennes. C’est grâce à ses ac­ti­vi­tés que le groupe s’est vu re­mettre le prix Al­lan Wa­ters lors de la der­nière cé­ré­mo­nie des Ju­no.

Cette ré­com­pense, dé­cer­née à des ar­tistes ca­na­diens ayant eu un im­pact po­si­tif grâce à leur im­pli­ca­tion so­ciale, au Ca­na­da, fait la fier­té des mu­si­ciens, qui comptent bien pour­suivre leurs ac­ti­vi­tés avec la Fon­da­tion.

« Nous pen­sons at­teindre le mil­lion de dol­lars re­mis d’ici la fin de l’an­née », a af­fir­mé Chuck.

Même si ses col­lègues et lui tra­vaillent à l’éla­bo­ra­tion du pro­chain évé­ne­ment au pro­fit de la Fon­da­tion, le mu­si­cien tient à sou­li­gner une nou­velle en­tente conclue par le groupe.

« Pour chaque billet ven­du en tour­née, un dol­lar se­ra re­mis à la Fon­da­tion. Ç’a été une grande dé­ci­sion, mais ça en vaut la peine. Ça va per­mettre à la Fon­da­tion de conti­nuer à prendre de l’ex­pan­sion. »

Le groupe est éga­le­ment en train d’éva­luer la pos­si­bi­li­té de lan­cer un DVD ou un disque en lien avec le concert-bé­né­fice of­fert avec l’or­chestre sym­pho­nique de Mon­tréal, en sep­tembre 2011.

« Ce n’est pas en­core fait, mais on y pense. »

SIMPLE PLAN

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.