CETTE FOIS-CI, C’EST LA BONNE !

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND -

Force est d’ad­mettre que No Doubt a mis la pa­tience de ses fans à rude épreuve au cours de la der­nière dé­cen­nie. Hor­mis un best-of, le groupe ori­gi­naire d’orange Coun­ty n’a rien lan­cé de nou­veau de­puis Rock Stea­dy… en 2001. À qui la faute ?

Plu­sieurs jettent le blâme sur Gwen Ste­fa­ni, une proie fa­cile compte te­nu de son agen­da bien rem­pli : deux al­bums so­los ( Love, An­gel, Mu­sic, Ba­by en 2004, The Sweet Es­cape en 2006), une po­pu­laire ligne de vê­te­ments (L.A.M.B.), une union mé­dia­ti­sée (elle s’est ma­riée avec le mu­si­cien Ga­vin Rossdale en 2002), deux gros­sesses… Mal­gré les ap­pa­rences, la Ca­li­for­nienne est loin d’être la seule res­pon­sable de ce dé­lai pro­lon­gé.

En 2009, tout le monde croyait que la tour­née réunion du groupe mar­que­rait son re­tour sur disque. De pas­sage au Centre Bell de Mon­tréal, Gwen, To­ny, Adrian et Tom avaient mon­tré à leurs 9 675 fans de quel bois ils se chauf­faient sur scène. La for­ma­tion avait en­fi­lé les tubes pen­dant près de deux heures, af­fi­chant la même fougue qu’à l’époque des cé­lèbres I’m Just a Girl et Don’t Speak.

Alors qu’il triom­phait sous les pro­jec­teurs, le groupe ra­mait en stu­dio, faute d’ins­pi­ra­tion. Ré­sul­tat : du nou­veau ma­té­riel qui se fait at­tendre… et des fans qui n’osent plus y croire.

Le vent semble tou­te­fois avoir tour­né de­puis quelques mois. Le qua­tuor dé­taille même ses séances d’en­re­gis­tre­ment sur Twit­ter.

Res­pon­sable des re­la­tions de presse chez Uni­ver­sal Mu­sic Ca­na­da, Éric Bois­vert confirme la pa­ru­tion d’un nou­vel opus en 2012. Il ignore tou­te­fois sa date de lan­ce­ment et sa di­rec­tion mu­si­cale. « On n’a rien en­ten­du pour le mo­ment. On ne sait même pas quand le pre­mier single se­ra prêt », dit-il en en­tre­vue au Jour­nal de Mon­tréal. Ani­ma­teur à Mu­si­max et Rythme FM, Mike Gau­thier croit aux chances de No Doubt. Se­lon lui, le qua­tuor re­noue­ra avec le suc­cès qu’il ré­col­tait au tour­nant du siècle en rai­son de l’om­ni­pré­sence de Gwen Ste­fa­ni dans les mé­dias et la presse people. « Con­trai­re­ment à Shir­ley Man­son et Do­lo­rès O’rior­dan, Gwen Ste­fa­ni n’est ja­mais dis­pa­rue dans la brume, ob­serve-t-il. J’étais là quand ils sont ve­nus au Centre Bell en 2009. En­core au­jourd’hui, ça de­meure un des meilleurs shows aux­quels j’ai as­sis­té ! J’étais es­to­ma­qué de voir com­bien il y avait d’émules de Gwen Ste­fa­ni dans la salle. » « No Doubt a une lon­gueur d’avance sur Garbage et les Cran­ber­ries, qui n’ont ja­mais col­lec­tion­né les nu­mé­ros uns », dé­clare-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.