De la BD à la té­lé, puis au jeu vi­déo

Comme il se doit de choses qui se mul­ti­plient à toute al­lure et qui sont dif­fi­ciles à tuer, les zom­bies ont com­plè­te­ment in­fes­té les jeux vi­déo. Des zom­bies na­zis ! Des zom­bies de l’es­pace ! Les mu­tants contre les zom­bies !

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Steve Tilley Agence QMI

Par contre, on a moins en­vie de se plaindre d’une telle abon­dance de morts­vi­vants, en cet âge d’or du divertissement zom­bie de qua­li­té, avec les jeux vi­déo Left 4 Dead, le ro­man de Max Brooks, World War Z, en pas­sant par les bandes des­si­nées de Robert Kirk­man, The Wal­king Dead et leur adap­ta­tion au pe­tit écran.

Il n’est pas sur­pre­nant de voir The Wal­king Dead pas­ser de la bd à la té­lé, puis au jeu vi­déo. Mais pas sous forme de jeu de tir ou de sa­ga de sur­vie riche en ac­tion, puisque The Wal­king Dead bé­né­fi­cie plu­tôt d’un trai­te­ment fi­dèle à ses ra­cines.

CINQ ÉPI­SODES

Dé­ve­lop­pé par Tell­tale Games, les res­pon­sables de Back to the Fu­ture : The Game et de la sé­rie mo­derne des Sam & Max, The Wal­king Dead com­porte cinq épi­sodes. Le pre­mier, in­ti­tu­lé A New Day, est of­fert dès main­te­nant, à té­lé­char­ger de­puis Xbox Live, le Plays­ta­tion Net­work ou le site www.tell­ta­le­games.com, pour PC et Mac. Chaque épi­sode, d’une du­rée d’en­vi­ron trois heures, se vend 5 $, et une « passe de sai­son » donne ac­cès aux cinq épi­sodes pour 25 $.

Em­prun­tant une tan­gente pa­ral­lèle aux pre­miers nu­mé­ros des bandes des­si­nées The Wal­king Dead, le jeu s’at­tarde à l’his­toire de Lee Eve­rett, un fu­gi­tif et pro­tec­teur in­vo­lon­taire qui doit veiller sur sa sé­cu­ri­té et sur celle de la jeune Cle­men­tine, en ces pre­miers jours d’une apo­ca­lypse zom­bie. De la ferme à Her­shel en pas­sant par une phar­ma­cie bar­ri­ca­dée et un mo­tel qui sert de sanc­tuaire tem­po­raire, Lee et les sur­vi­vants aux­quels il s’as­so­cie (dont, pour ce pre­mier épi­sode, le jeune Glenn) sont aus­si dan­ge­reux, les uns pour les autres, que le sont pour eux les zom­bies.

DES DÉ­CI­SIONS LOURDES DE SENS

Avec ses images de style bd et ses contrôles simples, The Wal­king Dead s’ins­crit dans la li­gnée des jeux d’aven­tures poin­ter et cli­quer, avec quelques sé­quences d’ac­tion lé­gère et un tas de dia­logues in­ter­ac­tifs. C’est par les dia­logues qu’est trans­mise la ma­jeure par­tie de la ten­sion du jeu, alors que le joueur doit dé­ci­der ra­pi­de­ment comment ré­pondre aux ques­tions po­sées par d’autres sur­vi­vants.

Dé­ci­de­rez-vous d’être hon­nête, et de lais­ser sa­voir aux autres que vous êtes ac­cu­sé de meurtre, et que vous avez échap­pé à la po­lice ? Don­ne­rez-vous à une femme mor­due par des zom­bies un pis­to­let pour qu’elle puisse se don­ner la mort ? Lorsque les fé­roces morts-vi­vants s’ap­prêtent à dé­vo­rer deux per­sonnes et que vous ne pou­vez en sau­ver qu’une seule, la­quelle pro­té­ge­rez-vous ? Les per­son­nages se rap­pel­le­ront vos choix, et la fa­çon dont vous vous com­por­tez en­vers eux af­fec­te­ra le dé­rou­le­ment des évé­ne­ments, dans les épi­sodes à suivre.

Moins por­té sur le casse-tête que le jeu d’aven­ture ty­pique, The Wal­king Dead: Epi­sode 1 - A New Day est ab­so­lu­ment di­ver­tis­sant, sou­vent ten­du comme une corde et par­fois, à fendre le coeur. Si l’on se fie à ce pre­mier ef­fort, ça pour­rait être le com­pa­gnon idéal d’une bande des­si­née, d’une émis­sion de té­lé­vi­sion ou des deux. Vi­ve­ment l’épi­sode nu­mé­ro 2.

Ver­dict : Ce pre­mier épi­sode de The Wal­king Dead fait re­vivre une bonne par­tie de la ten­sion et du drame entre les per­son­nages des bandes des­si­nées et de l’émis­sion de té­lé. À suivre avec grand in­té­rêt.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.