ALBERT NOBBS (5)

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

Ir­lande, 1898. À l’in­su de tous, Albert Nobbs, le ma­jor­dome poin­tilleux et res­pec­té du luxueux hô­tel Mor­ri­son de Du­blin, est en vé­ri­té une femme. Son se­cret est si bien en­foui qu’elle-même semble avoir per­du le contact avec sa vraie na­ture. Mais pas avec son rêve d’ou­vrir une pe­tite échoppe dans la ca­pi­tale grâce à ses éco­no­mies amas­sées au fil des an­nées. Tou­te­fois, lorsque sa pa­tronne l’oblige à par­ta­ger sa chambre l’es­pace d’une nuit avec Mon­sieur Page, un peintre de pas­sage, son monde bas­cule. Dé­cou­vrant le se­cret de Nobbs, le grand co­losse fi­nit par lui avouer qu’il ap­par­tient, lui aus­si, au « sexe faible ». Fas­ci­née par ce per­son­nage étran­ge­ment éman­ci­pé, heu­reux en mé­nage avec une char­mante cou­tu­rière, Albert se met dans l’idée de pous­ser son propre men­songe jus­qu’à épou­ser He­len, une jeune femme de chambre. Or, celle-ci est amou­reuse de Joe, un bon à rien qui s’est fait em­bau­cher à l’hô­tel Mor­ri­son sous de fausses re­pré­sen­ta­tions, et qui en­cou­rage la jeune fille à ti­rer pro­fit des avances du ma­jor­dome.

L’AVIS DE ME­DIA­FILM.CA

Pro­duc­trice, cos­cé­na­riste, ac­trice, Glenn Close s’est beau­coup in­ves­tie dans cette pro­duc­tion luxueuse, mais in­égale ins­pi­rée d’une nou­velle de George Moore, qui avait dé­jà été adap­tée pour le théâtre. Pris entre les conven­tions du film d’époque à la James Ivo­ry et l’ex­tra­va­gance d’un ré­cit sur l’am­bi­guï­té sexuelle et l’es­prit dé­ca­dent fa­çon Os­car Wilde, Ro­dri­go Gar­cia ( Des­tin de femmes) a op­té pour la pru­dence. Sa mise en scène élé­gante, mais guin­dée et la nar­ra­tion théâ­trale, qui force la pro­ta­go­niste à li­vrer sa pen­sée in­té­rieure à voix haute, créent un dé­ca­lage et un ma­laise in­vo­lon­taires, qui em­pêchent le spec­ta­teur d’adhé­rer au drame de cette hé­roïne tra­gi­co­mique. Fri­go­ri­fiée par le cos­tume et le ma­quillage, Glenn Close ( Liai­son fa­tale) a par ailleurs du mal à convaincre, bien que sa forte pré­sence fi­nisse par ré­chauf­fer le film. En re­vanche, le jeu puis­sant de Ja­net Mcteer ( La

Dame en noir), très cré­dible en M. Page, sauve en par­tie les meubles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.