Un été qui coûte cher

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Cé­dric Bé­lan­ger Agence QMI

Pour les plus ma­niaques, la fac­ture pour as­sis­ter aux con­certs des plus grandes stars du rock au Qué­bec peut s’éle­ver à plus de 2000 $ par an­née.

«J’ai com­men­cé à voir des shows en 2005 et de­puis, ça m’a coû­té l’équi­valent du prix d’une belle voi­ture», lance Ja­nie Fon­taine, qui a vu ses idoles Simple Plan près d’une tren­taine de fois.

Seule­ment en 2011, elle les a vus six fois — à Mon­tréal, à Qué­bec et à Ri­mous­ki — en plus de s’of­frir deux con­certs de Ma­rieMai, ce­lui de U2, le Vans Warped Tour et une vi­site à New York pour y ap­plau­dir Ma­ria­nas Trench.

«En trois mois, avec l’es­sence, l’hé­ber­ge­ment et la nour­ri­ture, j’ai flam­bé fa­ci­le­ment 2000 $», dit-elle.

Ja­nie Fon­taine cu­mu­le­ra en­core les ki­lo­mètres au cours des pro­chains mois. Le Rock­fest de Mon­te­bel­lo, Wood­stock en Beauce et la vi­site de Tiës­to à To­ron­to ne sont que quelques-uns des évé­ne­ments mu­si­caux dans sa mire.

«J’au­rais ai­mé voir Bru­no Mars au Centre Bell, mais tout était ven­du en dix mi­nutes. Il y a Kiss aus­si, que je vais tout faire pour voir. Ce sont des lé­gendes.»

UN ÉTÉ DE 2500 $

Son amie Ma­rie-Pier Vi­geant ne donne pas sa place non plus. L’été der­nier, du­rant le­quel elle a as­sis­té au Fes­ti­val d’été de Qué­bec, à Wood­stock en Beauce, à Hea­vy Mon­tréal, au Big Mu­sic Fest à Bel­le­ville, en On­ta­rio, et à quelques fes­ti­vals en sol amé­ri­cain, la fac­ture a grim­pé à 2500 $.

Elle pro­met que son été 2013 se­ra plus calme. Le Rock­fest de Mon­te­bel­lo — «le gros wee­kend de l’été à mon avis. Ex­cel­lente pro­gram­ma­tion.» — Wood­stock en Beauce, le Fes­ti­val d’été et Oshea­ga fi­gurent à son ca­len­drier.

«Toutes dé­penses in­cluses, ça de­vrait me coû­ter en­vi­ron 850 $», cal­cule-t-elle.

837 $ POUR NEUF ÉVÉ­NE­MENTS

Si ces ma­niaques sont prêtes à dé­pen­ser pour voir leurs idoles, il reste que la fac­ture pour as­sis­ter à des con­certs grimpe d’an­née en an­née.

Le cal­cul est le sui­vant: pour neuf des évé­ne­ments mu­si­caux les plus im­por­tants de l’été au Qué­bec (Rol­ling Stones, Charles Az­na­vour, les Black Keys, le Fes­ti­val d’été de Qué­bec, Beyon­cé, Paul McCart­ney, Cé­line Dion, Oshea­ga et Hea­vy Mon­tréal), une per­sonne qui veut tout voir de­vrait dé­bour­ser 837,49 $ seule­ment pour ache­ter ses billets. Et on parle du prix mi­ni­mum, le­quel offre dans la plu­part des cas une place loin de la scène. Pour ceux qui veulent voir leurs idoles de près ou qui n’ont pas pro­fi­té des ra­bais en pré­vente, la fac­ture s’élève à plus de 2000 $.

Es­sence, nour­ri­ture et bière non in­clus.

Ja­nie Fon­taine et Jef­frey Pi­ton, un par­ti­ci­pant de l’émis­sion La Voix.

PHO­TO COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.