Si­gné M sur la route

Ki­lo­mé­trage, pe­tites cui­sines, dé­cou­vertes et nou­velles re­cettes meu­ble­ront l’été de Louis-Fran­çois Mar­cotte, alors que son émis­sion, Si­gné M, prend la route pour al­ler à la ren­contre des res­tau­ra­teurs des ré­gions du Qué­bec.

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - Emy-Jane Dé­ry

Louis-Fran­çois Mar­cotte quitte la cui­sine de sa mai­son pour sillon­ner le Qué­bec. Di­verses per­son­na­li­tés l’en­traî­ne­ront à la dé­cou­verte de leur res­tau­rant fa­vo­ri de la pro­vince.

«On vou­lait se ra­fraî­chir, sor­tir du tra­di­tion­nel, faire quelque chose au­tour de la bouffe qui ne se fai­sait pas et qui se­rait dif­fé­rent», a dit Louis-Fran­çois Mar­cotte en en­tre­vue, alors qu’il était en di­rec­tion de Coaticook pour le tour­nage d’un épi­sode de sa nou­velle sé­rie cu­li­naire.

Si­gné M sur la route nous mè­ne­ra donc dans plu­sieurs ré­gions, dont la Gas­pé­sie, le Sa­gue­nay, l’Es­trie et les Lau­ren­tides. «C’est comme une pe­tite aven­ture chaque fois. On ar­rive en ca­mion avec l’in­vi­té et on ne sait ja­mais vrai­ment à quoi s’at­tendre», a-t-il af­fir­mé.

RE­CETTES UNIQUES

Louis-Fran­çois et son convive, en com­pa­gnie du res­tau­ra­teur vi­si­té, concoc­te­ront deux re­cettes qui se­ront of­fertes à l’éta­blis­se­ment. L’une ins­pi­rée de l’in­vi­té de la se­maine, l’autre créée par Louis-Fran­çois.

L’ob­jec­tif est que les re­cettes réa­li­sées in­tègrent le me­nu du res­tau­rant. «Ce que je me dis tou­jours, c’est que lors­qu’on sort de là, même s’il reste juste une pe­tite af­faire, que ce soient une amé­lio­ra­tion, un truc ou une ins­pi- ra­tion, si on laisse notre trace, moi, ma job est faite», a dit le chef ani­ma­teur.

Syl­vain Cos­sette, Guy Jo­doin, Isa­belle Ra­ci­cot et Pierre-Yves Lord pren­dront no­tam­ment part à l’émis­sion. D’ailleurs, dans l’un des épi­sodes, nous au­rons l’oc­ca­sion de dé­cou­vrir le res­tau­rant fé­tiche de Louis-Fran­çois, alors que les rôles se­ront in­ver­sés et que c’est lui qui pré­sen­te­ra son coup de coeur à son in­vi­té.

PLA­TEAUX RES­TREINTS

Les séances de tour­nage de Si­gné M sur la route sont com­plè­te­ment dif­fé­rentes du quo­ti­dien au­quel est ha­bi­tuée l’équipe. Il y a moins de monde sur le pla­teau, mais sur­tout moins d’es­pace, puisque les lieux vi­si­tés ne sont ab­so­lu­ment pas faits en fonc­tion d’y ac­cueillir une équipe de té­lé­vi­sion.

«Dans un res­tau­rant, la cui­sine, tu la veux pe­tite, parce que tu ne veux pas man­ger du pied car­ré dans ta salle à man­ger. Tu veux avoir le plus d’es­pace pos­sible pour as­seoir des clients. Les cui­sines sont tou­jours un peu pe­tites et faites sur le long», a ex­pli­qué le chef ani­ma­teur.

D’un autre cô­té, se­lon Louis-Fran­çois, c’est ce qui fait toute la beau­té du concept. «C’est vrai­ment dif­fé­rent, ça donne des shots trip­pantes», a-t-il ajou­té. √ Si­gné M sur la route se­ra dif­fu­sé dès le

5 juin, à 19h30, à TVA.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.