EX­TRAIT

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - — Dan Brown, In­fer­no

«Les sou­ve­nirs re­vinrent len­te­ment… comme des bulles mon­tant des té­nèbres d’un puits sans fond. Une femme voi­lée… Ro­bert Lang­don la re­gar­dait. Elle se te­nait sur la rive d’un fleuve char­riant des eaux rouges de sang. Elle était face à lui, im­mo­bile, hié­ra­tique, le vi­sage dis­si­mu­lé par un tulle. Dans sa main, un tai­nia bleu, qu’elle le­vait à pré­sent en l’hon­neur de la mer de ca­davres à ses pieds. Et par­tout, l’odeur de la mort. «Cher­chez, mur­mu­ra la femme, et vous trou­ve­rez.» Les mots ré­son­nèrent comme s’ils avaient été pro­non­cés à l’in­té­rieur de son crâne. Qui êtes-vous? cria-t-il, mais au­cun son ne sor­tit de sa bouche. «Cher­chez et vous trou­ve­rez, ré­pon­dit l’in­con­nue. Le temps presse.» Lang­don avan­ça d’un pas vers le fleuve, mais les eaux rouges étaient trop pro­fondes. Quand il re­le­va les yeux vers la femme voi­lée sur l’autre rive, les corps à ses pieds s’étaient en­core mul­ti­pliés. Ils étaient des cen­taines, peut-être des mil­liers, cer­tains en­core en vie, se tor­dant de dou­leur, des mo­ri­bonds en­du­rant d’étranges sup­plices… trans­for­més en torche vi­vante, en­ter­rés dans des ex­cré­ments, ou se dé­vo­rant les uns les autres.»

Dan Brown et sa femme, Blythe, ont sé­jour­né au Châ­teau Fron­te­nac, à Qué­bec, pour leur lune de miel. «Nous avons dé­ci­dé de ren­trer à la mai­son plus tôt que pré­vu parce que la nour­ri­ture était tel­le­ment bonne que nous n’ar­rê­tions pas de man­ger!» Ce re­por­tage a été ren­du pos­sible grâce à la col­la­bo­ra­tion de Ha­chette Ca­na­da et de la mai­son d’édi­tion JCLat­tès à Pa­ris. Dan Brown,

In­fer­no. Édi­tions JCLat­tès,

567 pages.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.