Une nuit en pri­son

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES -

Pour l’hé­ber­ge­ment de la pre­mière nui­tée, je me laisse convaincre d’ex­plo­rer un sé­jour en pri­son. Mais dé­trom­pez-vous, je n’ai rien fait de mal. Je par­ti­cipe plu­tôt à la sen­tence d’une nuit de la Vieille pri­son de Trois-Ri­vières (200, La­vio­lette, 819 3720406, cultu­re­pop.qc.ca). Ac­cueillie par deux gar­diens de pri­son, je com­prends ra­pi­de­ment que je se­rai trai­tée comme une dé­te­nue au cours de la soi­rée. On m’en­ferme dans le «bull pen» avec les autres «pri­son­niers» avant de rem­plir ma fiche d’in­car­cé­ra­tion avec pho­to et em­preintes di­gi­tales. On me montre en­suite où je dor­mi­rai; dans l’une des cages de l’aile des femmes. Un an­cien (vé­ri­table) dé­te­nu nous ex­plique en­suite la vie car­cé­rale d’hier à au­jourd’hui au cours d’une vi­site qui, à cer­tains mo­ments, est à gla­cer le sang. Nous nous ren­dons dans les sombres ca­chots où des pri­son­niers y ont été en­chaî­nés entre 1822 et 1986. Cer­tains d’entre eux y sont même dé­cé­dés. Apeu­rée, je re­tourne en­suite der­rière les bar­reaux de ma cage pour y pas­ser la nuit en es­pé­rant ne pas être dé­ran­gée par l’un ou l’autre des sup­po­sés fan­tômes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.