FÉ­LIX GRAY chante en­fin ses propres chan­sons

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Agnès Gau­det Le Jour­nal de Mon­tréal

De­puis la nais­sance de ses deux fils, Fé­lix Gray a chan­gé. À l’ar­ri­vée du pre­mier, il y a un an et de­mi, l’au­teur­com­po­si­teur a sou­dai­ne­ment eu en­vie de mon­ter sur scène, lui qui n’avait ja­mais osé avant. À l’ar­ri­vée du plus jeune qui a au­jourd’hui quatre mois, le créa­teur de la co­mé­die mu­si­cale Don Juan, a eu en­vie d’en­re­gis­trer un al­bum. Cet opus in­ti­tu­lé Chan­ter, a été lan­cé au Qué­bec il y a quelques jours.

C’est au compte-gouttes que Fé­lix Gray donne ses chan­sons à d’autres in­ter­prètes, les Bruel, Hal­ly­day et Ga­rou. Il en garde ja­lou­se­ment des cen­taines d’autres dans ses ca­hiers. L’écou­tant com­po­ser de nou­velles pièces jour après jour, sa femme An­ge­li­ca lui a sug­gé­ré d’en­re­gis­trer un al­bum: «Au moins fais quelque chose avec ces chan­sons», lui at-elle dit.

L’au­teur-com­po­si­teur l’a pris au mot, comme il l’avait fait l’an­née pré­cé­dente alors que sa femme le pous­sait pour qu’il donne un pre­mier spec­tacle so­lo en car­rière. En­tou­ré de quelques ar­tistes in­vi­tés, dont Ma­rie-Ève Jan­vier et JeanF­ran­çois Brault, ve­dette de Don Juan, il avait alors rem­pli l’Olym­pia de Pa­ris.

«Ma femme m’avait dit, tu es en­core jeune, tu peux te le per­mettre, ra­con­tet- il. Moi, je croyais que ça ne mar­che­rait pas. J’avais peur que les places à 150$ soient trop chères. Mais le spec­tacle a été sold out ra­pi­de­ment. «Ma femme m’a pous­sé à faire ce spec­tacle, puis cet al­bum. Mais au fond de moi, j’avais vrai­ment en­vie de chan­ter mes propres chan­sons. Et puis l’ar­ri­vée d’un nou­vel en­fant m’a don­né en­vie de chan­ter, de me faire plai­sir. Je ne vou­drais sur­tout pas avoir de re­grets plus tard.»

D’ABORD LES PA­PAS

Cet al­bum re­groupe onze chan­sons, dont quelques re­prises de ses suc­cès de co­mé­die mu­si­cale, une ver­sion gui­tare/voix épu­rée de Seul ti­rée de Don Juan, ain­si que Ce qui ne nous tue pas, ti­rée de She­ra­zade en plus de Don­nez­moi du rhum, chan­son qu’il avait con­fiée à Phi­lippe Ber­ghe­las. Fé­lix Gray re­prend aus­si ses deux vieux suc­cès La Gi­tane, moins connus au Qué­bec, mais qui a été un su­per tube en France et À toutes les filles, chan­son pro­pul­sée à une autre époque au som­met des pal­ma­rès, des deux cô­tés de l’océan. Sur son al­bum Chan­ter, Fé­lix Gray pro­pose aus­si six pièces in­édites, non pas sor­ties de son ca­hier aux mille chan­sons, mais des nou­velles com­po­si­tions, telle une chan­son en­ga­gée Mon Dieu, sorte de prière pour que «les fous cessent d’haïr les autres sous pré­texte d’ai­mer Dieu», dit-il.

Le pre­mier ex­trait de Chan­ter est la très chouette chan­son Les pa­pas est sor­tie il y a quelques jours, juste à temps pour la fête des Pères.

«Quand on se re­trouve avec deux pe­tits en­fants et une grande fille de 22 ans, (An­dré, Ser­gey et Ma­rie-Charlotte) on sait ce que c’est d’être un pa­pa, dit-il. Cette chan­son s’adresse à eux. On ou­blie sou­vent que le pa­pa se lève la nuit pour don­ner le bi­be­ron, chan­ger les couches, chan­ter des ber­ceuses. C’est ce que je fais. Je mets mes fils au lit tous les soirs.»

HOM­MAGE À MON­TRÉAL

Une autre perle de l’al­bum est la chan­son Mon­tréal que Fé­lix Gray avait com­po­sée en guise de re­mer­cie­ments, lors du 50e Fes­ti­val Se­fa­rad de Mon­tréal, alors qu’on lui ren­dait hom­mage. Une chan­son toute à l’hon­neur des Mon­tréa­lais.

«On m’avait dit l’hi­ver, tu pour­ras pas t’y faire. Je ne l’ai pas sen­ti pas­sé, tel­le­ment tu m’as gâ­té...», chante-t-il entre autres.

«Je n’aime pas par­ler de­vant les gens, je ne suis pas doué, dit-il, alors au lieu d’un dis­cours, j’avais écrit cette chan­son pour les re­mer­cier. À l’époque, je ne sa­vais pas en­core que j’al­lais faire un al­bum.»

AUTRE SOUFFLE

Il y a dix ans que Fé­lix Gray vient à Mon­tréal. C’est ici qu’il a en­re­gis­tré son al­bum Chan­ter au pe­tit stu­dio Go­lan du VieuxMon­tréal, avec des mu­si­ciens d’ici et des amis chan­teurs de ses co­mé­dies mu­si­cales Don Juan et She­ra­zade qui sont ve­nus le sou­te­nir aux choeurs, dont Do­mi­nique Hud­son, Roxane Fi­lion, Cin­dy Da­niel, Phi­lippe Ber­ghel­la et Ri­ta Tab­bakh. C’est d’ailleurs au Qué­bec qu’il lan­çait il y a quelques jours son al­bum, avant la France.

Grâce au pu­blic qué­bé­cois, la car­rière de Fé­lix Gray a connu un nou­veau souffle avec les suc­cès de ses co­mé­dies mu­si­cales créés ici. L’ac­cueil du pu­blic qué­bé­cois lui a don­né des ailes pour pour­suivre ce mé­tier qu’il adore.

«J’avais ar­rê­té le mé­tier en France parce que je ne sup­por­tais pas le star sys­tem, avoue-t-il. Je vou­lais pou­voir jouer à la pé­tanque avec les potes à Saint-Tro­pez sans être pour­sui­vi par des pa­pa­raz­zi.»

Au­jourd’hui, Fé­lix vit bien avec le ve­det­ta­riat. «Re­garde comment je suis, lance-t-il en riant. Zé­ro ki­lo­mètre. On di­rait mon fils!»

Après son lan­ce­ment cette se­maine, Fé­lix Gray de­vait re­tour­ner en France au­près de sa pe­tite fa­mille, mais il re­vien­dra sous peu puisque le spec­tacle Don Juan se­ra pré­sen­té à Qué­bec avec les chan­teurs Ma­rie-Ève Jan­vier, Jean-Fran­çois Brautl, Cin­dy Da­niel, Étienne Dra­peau, Jo­na­than Roy, Amé­lie B Si­mard et Ro­bert Ma­rien. Le mu­si­cien Chi­co Cas­tillo y se­ra aus­si, en plus des su­per dan­seurs des Bal­lets es­pa­gnols. La troupe don­ne­ra dix re­pré­sen­ta­tions au Grand Théâtre de Qué­bec au mois d’août. Tra­duit en an­glais par Co­rey Hart, le spec­tacle Don Juan est main­te­nant dis­po­nible pour l’étran­ger et plu­sieurs pro­duc­teurs de Chine, des États-Unis et de Rus­sie vien­dront y as­sis­ter au fil des re­pré­sen­ta­tions cet été à Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.