L’ÉTÉ DE TOUTES LES DÉ­COU­VERTES

The Kings of Sum­mer

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hontebeyrie Agence QMI

Il y a des films qui marquent et qui touchent plus que d’autres. The Kings of Sum­mer est de ceux-là.

Co­mé­die sur le pas­sage à l’âge adulte d’amis ado­les­cents, The Kings of Sum­mer al­lie hu­mour dé­ca­pant, per­son­nages tor­dus et si­tua­tions rem­plies d’émo­tions, un tier­cé ga­gnant qui ra­vit et fait chaud au coeur.

Joe (Nick Robinson) vit avec son père, Frank (Nick Of­fer­man), un veuf caus­tique qui re­com­mence à sor­tir avec des femmes. De ca­rac­tères dia­mé­tra­le­ment op­po­sés, le père et le fils s’af­frontent constam­ment. Ce n’est pas mieux du cô­té de Pa­trick (Ga­briel Bas­so), le meilleur ami de Joe, qui a la mal­chance d’avoir des pa­rents (in­ter­pré­tés par Marc Evan Jack­son et Me­gan Mul­lal­ly) pour le moins étranges et dé­ca­lés, car ils semblent étouf­fer leur fils sans pour au­tant vrai­ment s’in­té­res­ser à lui.

Un soir, Joe et Biag­gio (Moises Arias) tombent sur une ma­gni­fique clai­rière dans les bois en­vi­ron­nants et l’idée naît spon­ta­né­ment. Pour­quoi les trois ados ne quit­te­raient-ils pas le do­mi­cile fa­mi­lial pour al­ler ha­bi­ter une mai­son, qu’ils construi­raient eux­mêmes?

PRO­FON­DEUR

Les gags sont ty­piques de ce à quoi on peut s’at­tendre en pa­reille si­tua­tion: de la construc­tion — par­fois ha­sar­deuse — de la mai­son avec des ma­té­riaux vo­lés à la chasse — épée de che­va­lier ou ma­chette en main — ain­si qu’à la cueillette de fruits.

Mais le sous-texte n’en est pas moins pro­fond. Le fa­meux «Et tu de­vien­dras un homme, mon fils» nais­sant non pas de l’af­fron­te­ment des ados avec leur en­vi­ron­ne­ment, mais de la dé­cou­verte de leurs ca­pa­ci­tés, de leur li­ber­té et de leur place dans le monde. Une sous-in­trigue amou­reuse entre Joe et Kel­ly (Erin Mo­riar­ty) per­met éga­le­ment l’ex­plo­ra­tion du pre­mier amour sé­rieux et les ques­tion­ne­ments que ce­la sou­lève pour le trio.

SYM­PA­THIQUE CO­MÉ­DIE

Re­mar­qua­ble­ment bien écrits par Ch­ris Gal­let­ta (un an­cien de l’émis­sion de Da­vid Let­ter­man, qui signe ici son pre­mier scé­na­rio), les dia­logues sont tru­cu­lents et ga­ran­tissent à la fois éclats de rire et nos­tal­gie... nos­tal­gie d’une in­sou­ciance ré­vo­lue pour les plus vieux et as­pi­ra­tion à une li­ber­té to­tale et à un ap­pren­tis­sage hors normes pour les plus jeunes. C’est cet équi­libre rare et sur­pre­nant qu’at­teint The Kings of Sum­mer, en plus de don­ner un sen­ti­ment que tout est pos­sible, qu’il suf­fit de rê­ver et de se re­trous­ser les manches. Rien de tel que cette très sym­pa­thique co­mé­die pour lut­ter contre la fraî­cheur ac­tuelle des tem­pé­ra­tures et avoir en­vie, l’es­pace d’un été, d’al­ler dé­li­rer dans la fo­rêt pour se dé­cou­vrir... ou se re­trou­ver.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.