DALE CHIHULY À MON­TRÉAL

L’ar­tiste de re­nom­mée in­ter­na­tio­nale Dale Chihuly a pré­sen­té lui­même, cette se­maine, son ex­po­si­tion in­ti­tu­lée tout sim­ple­ment Chihuly, au Mu­sée des beaux-arts de Mon­tréal (MBAM). Une ex­po­si­tion fas­ci­nante, riche de mille formes et cou­leurs, faite sur me­su

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - Agnès Gau­det Le Jour­nal de Mon­tréal

Les ins­tal­la­tions de Dale Chihuly au MBAM sont im­pres­sion­nantes, lu­mi­neuses, joyeuses, fra­giles et d’une grande com­plexi­té. À lui seul, le So­leil, mon­té sur les marches du mu­sée, rue Sher­brooke, vaut le dé­pla­ce­ment. Quant aux «Lustres» et «Tours» sus­pen­dus ou dres­sés vers le ciel, ce sont des ex­ploits en soi. Ils com­binent une foule de pièces de verre souf­flé à des ar­ma­tures d’acier de plu­sieurs cen­taines de ki­los cha­cune. Un des lustres, l’Ana­nas rouge, a été re­créé spé­cia­le­ment pour le mu­sée. Il avait été ini­tia­le­ment créé lors d’un voyage près de Bor­deaux, en France, mais son conte­neur a som­bré en mer lors d’une tem­pête.

Na­tha­lie Bon­dil, di­rec­trice du MBAM, a rap­pe­lé la com­plexi­té d’une telle ex­po­si­tion, qui com­porte des sculp­tures lourdes et fra­giles, et qui doit être sé­cu­ri­taire. Comme les pièces d’un puzzle, les oeuvres sont ar­ri­vées au mu­sée par mil­liers, dans six conte­neurs de 16 pieds en pro­ve­nance du port d’at­tache de Chihuly, aux États-Unis.

«Il y avait des car­tons par­tout. On n’avait ja­mais vu ça au mu­sée», a-t-elle dit cette se­maine lors d’une con­fé- rence au MBAM.

L’ex­po­si­tion Chihuly pro­pose neuf en­vi­ron­ne­ments im­mer­sifs, dont quatre spé­cia­le­ment créés pour le MBAM.

Chihuly, consi­dé­ré comme le Tif­fa­ny de notre époque, est mon­dia­le­ment re­con­nu pour avoir ré­vo­lu­tion­né le mou­ve­ment Stu­dio Glass et avoir fait pas­ser le verre du monde ar­ti­sa­nal à ce­lui des beaux-arts. Grâce à lui, l’État de Wa­shing­ton compte au­jourd’hui plus de souf­fleurs de verre que Ve­nise.

Il n’en était pas à sa pre­mière vi­site à Mon­tréal. En 1967, comme 50 mil­lions de vi­si­teurs, il était ve­nu à l’Ex­po­si­tion uni­ver­selle «Terre des hommes» et avait dé­cou­vert l’oeuvre de maîtres ver­riers au pa­villon de la Tché­co­slo­va­quie. Cinq ans plus tôt, il avait tra­ver­sé le Ca­na­da, de Van­cou­ver à Mon­tréal, en train, un voyage de 60 heures au cours du­quel il avait rem­pli un al­bum de 2000 échan­tillons de cou­leur, à par­tir de tubes d’aqua­relle.

À l’oc­ca­sion de cette ex­po­si­tion, le MBAM pu­blie la pre­mière monographie scien­ti­fique en fran­çais consa­crée à Chihuly (aus­si en an­glais), un ma­gni­fique livre d’art de 224 pages conte­nant 200 illus­tra­tions qui pré­sentent la car­rière de l’ar­tiste. On peut voir le mon­tage en vi­tesse ac­cé­lé­rée du So­leil ins­tal­lé à l’en­trée du MBAM, rue Sher­brooke, à www.acou­per­le­souffle.ca. L’ex­po­si­tion Chihuly, Chihuly, pré­sen­tée du 8 juin au 20 oc­tobre, a été or­ga­ni­sée par le MBAM en col­la­bo­ra­tion avec Dale Chihuly. La com­mis­saire est Diane Char­bon­neau. Pour tous les dé­tails, voir mbam.qc.ca/chihuly.

Mille Fio­ri, une des oeuvres conçues spé­cia­le­ment pour le

MBAM.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.