L'ES­PRIT DE CAR­MEN SUR DISQUE

En se joi­gnant à l’équipe du Chant de Sainte Car­men de la Main, Phi­lippe Brault a ac­cep­té un dé­fi de taille. En plus d’avoir «ma­gni­fié» les com­po­si­tions de Da­niel Bé­lan­ger et Re­né Ri­chard Cyr pour la scène, le di­rec­teur mu­si­cal a ob­te­nu le man­dat de ré­ali

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Va­nes­sa Gui­mond VA­NES­SA.GUI­MOND@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

«Le gros dé­fi, c’est de faire quelque chose qui reste as­sez fi­dèle au spec­tacle, afin de ne pas tra­hir le sou­ve­nir des gens qui y ont as­sis­té, a ra­con­té Phi­lippe Brault, re­con­nu pour son tra­vail avec nombre d’ar­tistes, dont Pierre La­pointe. En même temps, ce n’est pas le même uni­vers, car nous ne sommes pas ap­puyés par les cos­tumes, les dé­cors et le jeu des co­mé­diens pour ra­con­ter notre his­toire. Il faut que le tout soit agréable à écou­ter en de­hors du cadre du spec­tacle.»

Afin d’at­teindre cet ob­jec­tif, le réa­li­sa­teur ex­plique qu’il s’est per­mis quelques «pe­tits plus». Con­trai­re­ment à celle des Belles-Soeurs, la trame so­nore du Chant

de Sainte Car­men de la Main n’est pas le ré­sul­tat d’une cap­ta­tion live. Elle a été en­tiè­re­ment réa­li­sée en stu­dio.

«Nous nous sommes per­mis des choses, avec les ar­ran­ge­ments, que nous n’au­rions pas né­ces­sai­re­ment pu nous per­mettre en spec­tacle, a-t-il pré­ci­sé. Il fal­lait que l’at­mo­sphère reste la même, mais il fal­lait quand même trou­ver un fil con­duc­teur mu­si­cal pour que tout ce­la se tienne.»

Ins­pi­rée de Sainte Car­men de la Main, oeuvre de Mi­chel Trem­blay, cette pièce mu­si­cale com­prend 12 chan­sons com­plètes, dont l’ex­trait ra­dio Au coin d’la

Main pis d’la Ca­the­rine.

«Il n’y a qu’un seul nu­mé­ro mu­si­cal, très court, qui ne se re­trouve pas sur l’al­bum. C’est parce qu’il ne pou­vait vivre en de­hors de l’his­toire de la pièce, a ex­pli­qué le mu­si­cien. Même les chan­sons qui sont faites de ré­pliques ont trou­vé leur place sur le disque.»

MARATHON MU­SI­CAL

L’al­bum ins­pi­ré du Chant de Sainte

Car­men de la Main, qui met en ve­dette plu­sieurs co­mé­diens, dont Nor­mand D’Amour, France Cas­tel, Maude Gué­rin et Éve­line Gé­li­nas, a été en­re­gis­tré dans les se­maines qui ont sui­vi la pre­mière re­pré­sen­ta­tion de la pièce. Ce choix ar­tis­tique, qui trans­gresse la norme dans le monde des co­mé­dies mu­si­cales, a été fait dans le but de lais­ser une plus grande li­ber­té aux créa­teurs du spec­tacle.

«Ha­bi­tuel­le­ment, les disques sont en­re­gis­trés avant la pre­mière pour pou­voir en faire des ou­tils pro­mo­tion­nels. Dans ce cas-ci, nous vou­lions avoir la li­ber­té de faire des chan­ge­ments au ni­veau des choix mu­si­caux et de la mise en place jus­qu’à la der­nière mi­nute. En fait, nous vou­lions être cer­tains que le spec­tacle soit pré­sen­té dans sa forme fi­nale avant de nous lan­cer.»

Cette li­ber­té de créa­tion au­ra eu un prix, puisque l’en­re­gis­tre­ment de l’al­bum a don­né à ses ar­ti­sans l’im­pres­sion de prendre part à un marathon. Il faut dire que Phi­lippe et ses mu­si­ciens se re­trouvent sur scène soir après soir aux cô­tés des co­mé­diens et chan­teurs de la dis­tri­bu­tion. Au mo­ment de notre en­tre­tien, ils avaient dé­jà pré­sen­té le spec­tacle à 28 re­prises.

«Di­sons juste que nous avons vé­cu quelque chose d’in­tense, a-t-il af­fir­mé, pré­ci­sant que tout le tra­vail en stu­dio a été réa­li­sé en trois se­maines. Par contre, les gens qui in­ter­prètent les chan­sons tous les soirs, sur scène, les connaissent vrai­ment bien. C’est un bel avan­tage.»

DÉ­FI

Si l’ex­pé­rience gé­né­rale s’est bien dé­rou­lée, elle au­ra néan­moins né­ces­si­té une pé­riode d’adap­ta­tion pour cer­tains co­mé­diens. Les chan­sons in­ter­pré­tées par les per­son­nages de Car­men et Mau­rice (cam­pés par Maude Gué­rin et Nor­mand D’Amour), par exemple, sont éga­le­ment ac­com­pa­gnées d’un jeu phy­sique, sur scène.

«Je di­rais que ç’a aus­si été un dé­fi pour le choeur», a af­fir­mé le réa­li­sa­teur, pré­ci­sant que ces por­tions, qui exi­geaient la pré­sence d’une ving­taine de chan­teurs, ont été cap­tées au Stu­dio 12 de Ra­dio-Ca­na­da. «S’en­tendre sur scène, c’est une ex­pé­rience dif­fé­rente de celle du stu­dio. Nous avons dû nous adap­ter.»

Même s’il a l’ha­bi­tude de com­po­ser pour le théâtre, l’aven­ture du Chant de

Sainte Car­men de la Main mar­quait une pre­mière dans le par­cours de Phi­lippe Brault, qui se dit fier d’avoir pris part à un pro­jet aus­si com­plet.

«C’était ma pre­mière co­mé­die mu­si­cale. J’ai trou­vé ça hy­per sti­mu­lant. J’avais en­vie de tra­vailler avec Da­niel et Re­né Ri­chard, et je ne l’ai pas re­gret­té. Ç’a été une su­perbe ex­pé­rience.» L’al­bum Le chant de Sainte Car­men de

la Main se­ra lan­cé dans le cadre des Fran­co­Fo­lies le 12 juin pro­chain (mise en vente le 18 juin). Les re­pré­sen­ta­tions du spec­tacle, quant à elles, au­ront lieu jus­qu’au 22 juin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.