VIN NOIR et Vierge noire

MI­DI-PY­RÉ­NÉES (France) | Sur le che­min de Saint-jacques de Com­pos­telle, les pè­le­rins ont, du­rant des siècles, fait étape à Ro­ca­ma­dour. La plu­part d’entre eux gra­vis­saient à ge­noux les 216 marches de l’es­ca­lier me­nant à la Vierge noire qui a don­né son nom…

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES -

Ro­ca­ma­dour est un mi­nus­cule vil­lage du dé­par­te­ment du Lot qui compte 675 ha­bi­tants et en­re­gistre an­nuel­le­ment 1,5 mil­lion de vi­si­teurs. Ce­la en fait en termes de fré­quen­ta­tion le sixième at­trait dans le pays. C’est dire qu’en haute sai­son on risque fort de se mar­cher sur les pieds dans ce lieu à la fois ex­cep­tion­nel et bien exi­gu.

Le pa­no­ra­ma est à cou­per le souffle. Au­des­sus du ca­nyon au fond du­quel coule l’Al­zou, le sanc­tuaire est ac­cro­ché à une fa­laise où trône un châ­teau.

Les mai­sons des ré­si­dants s’éche­lonnent en contre­bas. Sept cha­pelles et église édi­fiées à dif­fé­rentes époques, dont cer­taines sont amé­na­gées à même la roche, com­posent le sanc­tuaire.

MI­RACLES

De­puis le Moyen Âge, on vient là in­vo­quer les saints aux­quels sont consa­crés les di­vers lieux de culte, et sur­tout Notre-Dame de Ro­ca­ma­dour, la Vierge noire, à la­quelle on at­tri­bue plu­sieurs mi­racles. Les ma­rins la vé­nèrent par­ti­cu­liè­re­ment. De l’his­toire des tout dé­buts du Ca­na­da, on re­tient un épi­sode fa­meux où il est éga­le­ment ques­tion de No­treDame de Ro­ca­ma­dour.

À la mi-fé­vrier 1536, les membres d’équi­page de Jacques Car­tier font face à une épi- dé­mie de scor­but. Ils se mettent à prier Notre-Dame de Ro­ca­ma­dour de ve­nir à leur se­cours.

Peu de temps après, Jacques Car­tier fait la ren­contre d’Amé­rin­diens qui lui ré­vèlent l’une de leurs re­cettes na­tu­relles, soit une ti­sane à base de cèdre blanc. Aus­si­tôt dit, aus­si­tôt fait : après avoir ab­sor­bé de cette ti­sane bien­fai­sante les membres d’équi­page furent gué­ris. C’est ain­si qu’on cria au mi­racle!

Notre-Dame de Ro­ca­ma­dour est de­ve­nue le 31 mai 1998 la sainte pa­tronne de la pa­roisse de Li­moi­lou à Qué­bec.

VIN DE CA­HORS

Ca­hors, non loin de Ro­ca­ma­dour, doit sa no­to­rié­té à son pont Va­len­tré, bâ­ti au XIVe siècle. For­ti­fiée afin de contrô­ler la cir­cu­la­tion sur le Lot, l’oeuvre d’art com­porte trois tours.

Le nom de la ville est éga­le­ment sy­no­nyme du ter­roir vi­ti­cole pro­dui­sant à par­tir du cé­page malbec un fa­meux vin rouge à la robe sombre que l’on sur­nomme «vin noir».

Le vil­lage de Ro­ca­ma­dour. Ca­hors est bâ­tie dans un méandre du Lot.

Le pont Va­len­tré, sym­bole de Ca­hors. PHO­TOS COUR­TOI­SIE, PAUL SIMIER

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.