DU RO­MAN À L’ÉCRAN

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Maxime De­mers Le Jour­nal de Mon­tréal

PA­RIS | Comme on n’est ja­mais mieux ser­vi que par soi-même, l’écri­vain et ci­néaste Atiq Ra­hi­mi a choi­si d’adap­ter au ci­né­ma son propre ro­man Pierre

de pa­tience, qui lui avait va­lu le pres­ti­gieux prix Gon­court en 2008.

«C’est la deuxième fois que j’adapte mon propre ro­man, a rap­pe­lé l’ar­tiste fran­co-af­ghan lors d’une ren­contre avec quelques jour­na­listes en jan­vier der­nier à Pa­ris. «La pre­mière fois que je l’ai fait, c’était

Terre et cendres (en 2003). À chaque fois, j’ai hé­si­té énor­mé­ment parce que je tente de sa­voir ce que je pour­rais ra­con­ter de plus dans un film, quelque chose que je n’au­rais pas pu dire dans le ro­man. Je suis aus­si in­té­res­sé de voir comment le ci­né­ma peut in­ter­pré­ter dif­fé­rem­ment le ré­cit et ré­vé­ler une di­men­sion que la lit­té­ra­ture n’a pas su ré­vé­ler.

«Pour moi, la chose la plus im­por­tante est donc d’al­ler au-de­là du livre et voir comment on peut mettre en scène la pa­role et com­prendre les per­son­nages.»

AM­BI­VA­LENCES

Ins­pi­ré d’une his­toire vraie qu’Atiq Ra­hi­mi s’est fait ra­con­ter un jour, Pierre

de pa­tience (Syn­gué sa­bour, en ver­sion ori­gi­nale) se dé­roule en Af­gha­nis­tan en temps de guerre. Une femme (Gol­shif­teh Fa­ra­ha­ni) doit veiller sur son ma­ri (Ha­mi­dre­za Jav­dan) qui est plon­gé dans un co­ma après avoir été at­teint d’une balle dans la nuque. Elle en pro­fi­te­ra pour ré­gler ses comptes avec ce ma­ri qui a tou­jours été ab­sent et violent.

«C’est un per­son­nage am­bi­va­lent et obs­cur, in­dique l’au­teur et réa­li­sa­teur à pro­pos de son per­son­nage fé­mi­nin.

«J’ai beau dire que je dé­fends les femmes af­ghanes mais ça va au-de­là de tout ce­la. Elle est sim­ple­ment un être hu­main qui se ré­vèle dans une si­tua­tion don­née. Elle n’est pas juste vic­time. Elle est aus­si mé­chante et elle se venge. Elle a éga­le­ment ses fai­blesses et ses dé­si­rs. Ces di­men­sions contra­dic­toires du per­son­nage se ré­vèlent plus dans le film que dans le ro­man.»

Pierre de pa­tience a pris l’af­fiche hier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.