ÉMIS­SION CU­LI­NAIRE IN­TER­AC­TIVE

Entre la gar­de­rie et le bou­lot, il est pos­sible d’ou­blier de sor­tir la viande du congé­la­teur pour le sou­per et de fi­nir par je­ter ses res­tants plu­tôt que de les réuti­li­ser. La nou­velle émis­sion Qu’est-ce qu’on mange pour sou­per pro­po­se­ra au pu­blic une fou

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Emy-Jane De­ry Agence QMI

Ça fe­ra 20 ans cette an­née que Dan­ny StPierre tra­vaille en cui­sine. Les trucs, il les connaît. On peut le voir à la té­lé­vi­sion comme chro­ni­queur et coa­ni­ma­teur de­puis une di­zaine d'an­nées et pour pre­mière fois, il se­ra seul à la barre d’une émis­sion cu­li­naire. Qu’est-ce qu’on mange pour sou­per dé­mar­re­ra dès sep­tembre à Ra­dio-Ca­na­da. Le cui­si­nier ani­ma­teur es­père faire sau­ver du temps aux fa­milles en leur trans­met­tant une foule de trucs et conseils en lien avec la pré­pa­ra­tion des re­pas.

SAU­VER DU TEMPS EN TEMPS RÉEL

Tous les jours de la se­maine dès 17 h, une re­cette se­ra réa­li­sée en 30 mi­nutes, dans le cadre de la quo­ti­dienne. Du lun­di au jeu­di, c'est une per­sonne du pu­blic qui cui­si­ne­ra en sa com­pa­gnie. «Ce se­ra une per­sonne qui aime cui­si­ner, mais qui n'est pas un pro­fes­sion­nel et nous al­lons nous ba­ser sur son rythme, ses er­reurs, ses bons coups et ses ques­tion­ne­ments pour nous don­ner un­re­père», a-t-il ex­pli­qué. Le re­cru­te­ment de can­di­dats est en cours. «Gé­né­ra­le­ment, dans une émis­sion de cui­sine, tout est par­fait, rien ne brise, rien ne va mal. Ce se­ra le fun de voir en temps réel une er­reur se gé­rer», a men­tion­né Dan­ny St-Pierre. Elle se re­trou­ve­ra im­mé­dia­te­ment après sur Tou.Tv avec en prime du conte­nu sup­plé­men­taire. Le ven­dre­di, c'est une per­son­na­li­té qui se join­dra au chef. Ce pour­ra être un spor­tif, un chan­teur ou en­core un co­mé­dien. En plus de pré­pa­rer une re­cette un peu plus éla­bo­rer pour re­ce­voir, l’in­vi­té échan­ge­ra sur ses rap­ports avec la cui­si- ne. «Je me suis tou­jours de­man­dé comment les spor­tifs se pré­parent à man­ger, le fait que la nour­ri­ture se trans­forme lit­té­ra­le­ment en car­bu­rant me fas­cine», a dit Dan­ny St-Pierre.

DE TWIT­TER À LA TÉ­LÉ

Le pu­blic pour­ra po­ser ses ques­tions en lien avec la re­cette du jour aux pro­fes­sion­nels de l’émis­sion, via Twit­ter entre 17 h et 19 h. «Nous vou­lons vrai­ment ac­com­pa­gner les gens dans leur dé­marche», a in­di­qué l’ani­ma­teur.

Il faut dire que l'idée ori­gi­nale de l'émis­sion in­ter­ac­tive vient d'un concept que le cuis­tot a éla­bo­ré sur web. À par­tir de son compte Twit­ter, il dé­voi­lait au préa­lable les in­gré­dients d'une re­cette pour en­suite la réa­li­ser en com­pa­gnie de ses abon­nés.

«On fai­sait les étapes de la re­cette en­semble à l'aide d'une pho­to et d'un court des­crip­tif en 140 ca­rac­tères», a-t-il ex­pli­qué. En 15 se­maines, le cui­si­nier est pas­sé de 1000 à 9000 abon­nés. «Ça fonc­tion­nait bien et Ra­dio-Ca­na­da s'est mon­trée in­té­res­sée à faire une quo­ti­dienne à par­tir du concept», a-t-il rap­por­té.

En août, le cui­si­nier Dan­ny St-Pierre pu­blie­ra éga­le­ment son pre­mier livre, qui se­ra en lien avec «Qu’est-ce qu’on mange pour sou­per».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.