Têtes d’af­fiche

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

Un dé­but d’été bien rem­pli avec la Saint-Jean et toutes ses ac­ti­vi­tés, mais aus­si le Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal de jazz qui ouvre ses portes ven­dre­di 28 juin avec quatre im­po­sants con­certs. Au­tant d’idées et au­tant de notes bleues avec la chan­teuse Hol­ly Cole, le pia­niste Chu­cho Valdès, l’émi­nent saxo­pho­niste Charles Lloyd et la puis­sante ma­chine du Lin­coln Jazz Or­ches­tra di­ri­gé par le trom­pet­tiste Wyn­ton Mar­sa­lis. À tous et à toutes, en­core une bonne Saint-Jean et que le jazz soit avec vous.

Avec un soir de plus, soit en pré­fes­ti­val (27 juin), la chan­teuse ca­na­dienne Hol­ly Cole souf­fle­ra les bou­gies de la sé­rie Tout en voix. Celle qui re­ce­vra le prix El­la-Fitz­ge­rald se sou­vient avec émo­tion de ses dé­buts en 1987. «An­dré Mé­nard, le grand ma­ni­tou, m’a ap­pe­lé à la ré­cep­tion ou presque de la cas­sette que je lui avais en­voyée. Une pe­tite jeune comme moi qui al­lait chan­ter dans le plus grand Fes­ti­val du monde! Un bon­heur qui ne se re­fuse pas, même si le jazz re­pré­sente quelque chose de très large. Dans mon der­nier disque, je re­vi­site James Bond, You On­ly Live Twice et plu­sieurs stan­dards». Les 28 et 29 juin au Théâtre du Nou­veau-Monde. 20 h

Pour sor­tir des sen­tiers bat­tus, place au très grand pia­niste cu­bain Chu­cho Valdès. Dans un es­prit tout à fait Jazz Mes­sen­gers, une in­fluence qu’il ne re­nie pas, nous dé­cou­vri­rons son der­nier disque Bor­der Free (World Vil­lage). «L’es­sence du jazz, nous confiait-il, avec des com­pos­tions consa­crées au triste sort des In­diens d’Amé­rique du Nord et plus im­por­tant, à mon père Be­bo, ce­lui qui m’a tout ap­pris». Au Théâtre Mai­son­neuve. 20 h.

UNI­VERS DIS­TINCTS

À 18 h et pour trois soirs, le saxo­pho­niste Charles Lloyd ou­vri­ra la sé­rie Carte blanche. Avec une ou­ver­ture d’es­prit, sauf pour ceux et celles d’entre vous qui connais­saient dé­jà les uni­vers de John Col­trane, Yus­sef La­teef , le saxo­pho­niste offre des con­certs sin­gu­liers où se té­les­copent oni­risme et poé­sie. Au Théâtre Jean-Du­ceppe. 28, 29 et 30 juin.

Dans un genre plus «clas­sique», le trom­pet­tiste Wyn­ton Mar­sa­lis se­ra de nou­veau en piste avec le grand or­chestre du Lin­coln Jazz Or­ches­tra. Des «grosses poin­tures» : Sean Jones, Wes­sel Anderson et bien en­ten­du, du swing toutes époques confon­dues. Mai­son sym­pho­nique. 28 juin. À 19 h.

www.mon­treal­jazz­fest.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.