REN­DEZ-VOUS AVEC UN FAN­TÔME !

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES -

J’ai ren­dez-vous avec Maude… Une ren­contre pas ba­nale, croyez-moi, avec une jeune ser­vante du Willow Place Inn, dans la pe­tite ville d’Hud­son, à une qua­ran­taine de mi­nutes de Mon­tréal.

Pas ba­nale, en ef­fet, puisque cette jeune femme se­rait morte dans les an­nées 1830, aux mains d’un groupe d’hommes qui l’au­raient tuée et en­ter­rée dans la cave de l’au­berge pour les avoir dé­non­cés aux au­to­ri­tés. L’his­toire, la vraie, ré­vèle que le pro­prié­taire de l’époque, Fran­çois-Xa­vier Des­jar­dins, mar­chand res­pec­té et chef des pa­triotes de la Sei­gneu­rie de Vau­dreuil, en­tre­po­sait des armes dans le sous-sol de sa fas­tueuse mai­son avant de les li­vrer aux pa­triotes, à Oka, de l’autre cô­té de la ri­vière des Ou­taouais.

De­puis ce temps, Maude, la pauvre ser­vante, hante les murs de cette au­berge, dit-on. Les té­moi­gnages ne manquent pas, d’ailleurs. Le Willow Place Inn est au nombre des 13 au­berges han­tées, se­lon le pal­ma­rès ca­na­dien de Tri­pat­las.com. «The Willow» (comme les gens de la ville l’ap­pellent) est de­ve­nu, au fil des ans, une mai­son de pen­sion et une au­berge avant d’être com­plè­te­ment dé­truite par les flammes en 1989. Le pro­prié­taire l’a fait re­cons­truire se­lon les plans ori­gi­naux de 1820.

NOU­VEAU DÉ­PART

En ap­pre­nant que le Willow était à vendre, il y a un peu plus d’un an, Ca­role Mé­nard et Pierre Lanc­tôt n’ont pas hé­si­té. Ils ont tro­qué le confort de leur vie pro­fes­sion­nelle, à To­ron­to, pour se lan­cer à corps per­du dans l’aven­ture. Tout un dé­fi pour ces deux di­plô­més des HEC de Mon­tréal sans ex­pé­rience dans l’hô­tel­le­rie. Avec eux, un troi­sième ac­tion­naire, Mi­chel Poi­rier, pro­prié­taire de deux su­per­mar­chés IGA dans la ré­gion.

«Le Willow était en dé­clin. C’est une par­tie de notre hé­ri­tage lo­cal que nous avons dé­ci­dé de sau­ver. Cette au­berge, c’est un pe­tit bi­jou qui reste à po­lir», ex­plique Mme Mé­nard. De­puis ce temps, les trois nou­veaux pro­prié­taires s’af­fairent à lui re­don­ner son lustre d’an­tan. L’au­berge a été com­plè­te­ment re­vam­pée (salle à man­ger, chambres, etc.), tout en res­pec­tant son ca­chet an­ces­tral. Le Willow a aus­si son bis­tro-pub, ha­billé de ma­gni­fiques boi­se­ries, et une vaste ter­rasse ex­té­rieure avec vue sur la ri­vière et la ville d’Oka.

Aux neuf chambres de l’au­berge s’ajoutent les cinq chambres du Pa­villon An­cho­rage, une vieille mai­son cen­te­naire si­tuée juste en face. L’en­droit tout dé­si­gné pour les ren­contres de fa­mille et les réunions d’af­faires.

En fin de compte, Maude ne s’est ja­mais ma­ni­fes­tée. Un ren­dez-vous man­qué et vite ou­blié en rai­son du charme in­con­tes­table du Willow Place Inn. C’est une au­berge bien si­tuée, au coeur d’une pe­tite ville an­glo­phone gor­gée d’es­paces verts, d’arbres ma­jes­tueux et de mai­sons an­ces­trales. Le genre d’en­droit qui vous hante pour tou­jours… Willow Place Inn 208, rue Main, Hud­son (Qué­bec). Té­lé­phone: 450 458-7006 www.willow­pla­ceinn.com

3

1

4

1. L’au­berge Willow Place Inn a été re­cons­truite en 1989 se­lon les plans ori­gi­naux. 2. Les neuf chambres de l’au­berge et les cinq chambres du Pa­villon An­cho­rage ont un style qui re­flète leur his­toire. Elles sont meu­blées d’an­ti­qui­tés pour re­haus­ser le dé­cor qui est ex­clu­sif à chaque chambre. 3. De l’avis de plu­sieurs, la ter­rasse du Willow Place Inn est la plus belle dans la très grande ré­gion de Mon­tréal où al­ler man­ger, en été, 4. La pe­tite ville d’Hud­son re­gorge d’es­paces verts. PHO­TOS COUR­TOI­SIE

2

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.