SAINT-AN­TOINE-DE-TILLY

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES -

Ins­tal­lé en plein coeur du pe­tit vil­lage his­to­rique de Saint-An­toine-de-Tilly, le Ma­noir de Tilly charme par sa proxi­mi­té du fleuve Saint-Laurent, son ro­man­tisme in­éga­lé et, sur­tout, sa pro­prié­taire, vé­ri­table âme vi­vante de la mai­son­née.

Si­tuée à une ving­taine de mi­nutes des ponts de Qué­bec, un peu à l’écart de la route 132, la char­mante au­berge re­gorge d’his­toire: elle a été éri­gée en 1786 par le sieur Jean-Bap­tiste Noël.

Ha­bi­tée par quatre gé­né­ra­tions de sei­gneurs jus­qu’en 1893, la pro­prié­té est alors ac­quise par la fa­mille Mar­chand, qui la trans­forme en relais pour les voya­geurs qui dé­barquent du train à Saint-Apol­li­naire. Dans les an­nées 1940, dif­fé­rentes fa­milles l’ha­bi­te­ront jus­qu’à l’ar­ri­vée des Daigle, qui la ré­novent dans les an­nées 1950 et y amé­nagent un bar ta­verne.

EN­TRE­PRISE FA­MI­LIALE

C’est en 1974 que le ma­noir passe aux mains de Jo­ce­lyne et Ma­jel­la Ga­gnon, ac­tuels pro­prié­taires de l’en­droit. Le couple, qui a alors trois jeunes en­fants, em­mé­nage dans les cham­brettes du ma­noir, qu’il ex­ploi­te­ra comme au­berge.

«Il ne fal­lait pas savoir dans quoi on s’em­bar­quait, si­non on ne l’au­rait sû­re­ment ja­mais fait!», lance Mme Ga­gnon en riant.

L’éta­blis­se­ment ac­cueillait alors un bar et une di­zaine de chambres à l’étage. Ori­gi­naire du Sa­gue­nay, Jo­ce­lyne Ga­gnon s’oc­cupe de la dé­co­ra­tion, dé­cape les boi­se­ries, prend place aux four­neaux et concocte des spé­cia­li­tés de sa ré­gion.

En 1990, les Ga­gnon pro­cèdent à l’agran­dis­se­ment du Ma­noir avec l’ar­ri­vée d’un tout nou­veau pa­villon de 30 chambres qui com­prend aus­si une cli­nique de soins de san­té et dif­fé­rentes salles de con­fé­rence.

CUI­SINE GAS­TRO­NO­MIQUE

L’au­berge se fe­ra par­ti­cu­liè­re­ment connaître pour sa cui­sine gas­tro­no­mique et son me­nu table d’hôte à 59 $. C’est le fils du couple, Pas­cal, qui a pris la re­lève dans les cui­sines. Du­rant 25 ans, il fe­ra des pro­duits ré­gio­naux sa spé­cia­li­té, avant de lais­ser sa place à Alexandre Chouinard, il y a de ce­la quelques an­nées.

Dans la salle à man­ger – à la fois spa­cieuse et in­time, avec vue sur le fleuve – un pia­no trône au centre de la pièce. Le sa­me­di soir, Mme Ga­gnon se lance dans la chan­son aux cô­tés de sa pia­niste après avoir sa­lué un à un les clients de son au­berge.

«J’aime ça, chan­ter. C’est mon es­sence et mon res­sour­ce­ment», af­firme celle qui donne dans le chant cho­ral de­puis 50 ans.

La san­té étant fra­gile, le couple Ga­gnon a ré­cem­ment em­mé­na­gé dans une mai­son voi­sine, après 30 ans pas­sés à dor­mir au Ma­noir. Ce der­nier est d’ailleurs en vente, ques­tion de per­mettre à Jo­ce­lyne et Ma­jel­la de prendre leur re­traite. Ma­noir de Tilly 3854, che­min de Tilly, Saint-An­toine-de-Tilly, Qué­bec (QC) G0S 2C0 Tél. sans frais: 1 888 862-6647 in­fo@ma­noir­de­tilly.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.