5 CO­MÉ­DIENS QUI ONT MAR­QUÉ LA SCÈNE EN 2013

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE - Louise Bour­bon­nais LOUISE.BOUR­BON­NAIS@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

D’an­née en an­née, des ac­teurs se dé­marquent sur nos scènes théâ­trales. Que ce soit à tra­vers une co­mé­die ou bien un drame, ils font, d’une ma­nière ou d’une autre, vi­brer les planches au plus grand plai­sir des spec­ta­teurs. Par­mi tous ceux et celles qui ont mar­qué l’ex­ploit, voi­ci notre pal­ma­rès des cinq co­mé­diens et co­mé­diennes qui se sont dé­mar­qués par­mi les autres.

MAUDE GUÉ­RIN

Le ta­lent de la co­mé­dienne Maude Gué­rin n’est plus à dis­cu­ter. Elle fait par­tie de nos plus grandes ac­trices qué­bé­coises. S’il y avait en­core des scep­tiques, il suf­fi­sait de se rendre au TNM, au prin­temps der­nier, pour s’en convaincre, alors qu’elle in­ter­pré­tait Car­men dans le théâtre mu­si­cal Le Chant de Sainte Car­men de la Main d’après l’oeuvre lit­té­raire de Mi­chel Trem­blay, adap­té par Re­né Ri­chard Cyr, pièce qui ef­fec­tue­ra une tour­née à comp­ter de jan­vier 2014. Pour ajou­ter à son pal­ma­rès de suc­cès, on a aus­si pu la voir en 2013 au Théâtre de Quat’Sous dans la pièce La Clô­ture de l’amour, où son mo­no­logue théâ­tral était digne d’une très grande ac­trice.

MI­CHEL DU­MONT

C’est en avril 2013 que Mi­chel Du­mont nous a of­fert une fa­bu­leuse per­for­mance chez Du­ceppe dans la pièce Le Diable rouge, un drame his­to­rique cam­pé à Pa­ris en 1658, mis en scène par Serge De­non­court. Sur les planches, il in­car­nait brillam­ment le Car­di­nal Jules Ma­za­rin, un per­son­nage ru­sé qui ma­ni­pu­lait avec plai­sir tout son en­tou­rage en com­men­çant par le jeune roi de France, Louis XIV. Grâce à son ta­lent d’ac­teur, il a réus­si à nous dé­mon­trer par le biais de nom­breuses ma­ni­gances ce qu’il y avait de moins noble dans la Cour du roi. Sou­li­gnons qu’il jouait au cô­té de Mo­nique Miller, qui elle in­car­nait avec aplomb la reine Anne d’Au­triche.

BE­NOÎT BRIÈRE

L’ex­cellent co­mé­dien Be­noît Brière nous a dé­mon­tré tout son savoir-faire alors qu’il jouait au rythme de Georges Fey­deau dans la ma­gni­fique pièce fran­çaise La puce à l’oreille, pré­sen­tée tout l’été 2013 au Théâtre du Vieux-Ter­re­bonne. Bien qu’il par­ta­geait la scène avec douze co­mé­diens dont le ta­lent ne fai­sait pas dé­faut, Be­noît Brière a su se dé­mar­quer alors qu’il as­su­rait non pas un, mais plu­tôt deux per­son­nages. Cam­pé dans les an­nées 1900, nous avons dé­cou­vert l’uni­vers de Vic­torEm­ma­nuel Chan­de­bise ain­si que Poche, son so­sie, tous deux per­son­ni­fiés par Be­noît Brière. Un dé­li­cieux vau­de­ville por­té par la confu­sion. In­fi­dé­li­té, ja­lou­sie et qui­pro­quos étaient au coeur de cette pièce.

HÉ­LÈNE BOUR­GEOIS LE­CLERC

C’est dans une co­mé­die ro­man­tique aux ten­dances éro­tiques, pré­sen­tée chez Du­ceppe en sep­tembre 2013, que la co­mé­dienne Hé­lène Bour­geois Le­clerc, qui a l’ha­bi­tude de se faire re­mar­quer par­tout où elle passe, a re­le­vé l’ex­ploit une fois de plus dans La Vé­nus au vi­son. Cette pièce de Da­vid Ives, qui a joué no­tam­ment à Broad­way et mise en no­mi­na­tion aux To­ny Awards dans la ca­té­go­rie meilleure pièce, a su ra­vir le pu­blic mon­tréa­lais. L’ac­trice, tout comme son par­te­naire de jeu Pa­trice Ro­bi­taille, avec qui elle par­ta­geait la scène, a réus­si à nous éblouir.

MA­RIE-THÉ­RÈSE FORTIN

La ma­gni­fique co­mé­dienne Ma­rieT­hé­rèse Fortin nous a pré­sen­té un jeu des plus flam­boyants alors qu’elle por­tait sur ses épaules la pièce de Jean Ge­net, Le Bal­con, à l’af­fiche au TNM en no­vembre der­nier. Elle brillait au mi­lieu des quinze ac­teurs qui pre­naient part à la dis­tri­bu­tion, in­ter­pré­tant rien de moins qu’une te­nan­cière de bor­del et da­van­tage une grande ma­ni­pu­la­trice qui ti­rait les fi­celles des mul­tiples il­lu­sions qui com­po­saient l’uni­vers du Bal­con.

La co­mé­dienne qui mul­ti­plie les suc­cès s’est aus­si fait re­mar­quer dans la pièce Fu­rieux et déses­pé­rés, pré­sen­tée au Théâtre d’Au­jourd’hui en fé­vrier 2013. Un tout autre re­gistre pour Ma­rie-Thé­rèse Fortin qui te­nait cette fois le rôle d’une ma­man égyp­tienne aux idées conser­va­trices.

MA­RIUS ET FAN­NY

L’an­née 2013 s’est amor­cée au Ri­deau vert avec l’ex­cel­lente co­mé­die ro­man­tique de Mar­cel Pa­gnol, Ma­rius et Fan

ny. La tête d’af­fiche, Ré­my Gi­rard, nous a sé­duits avec son ac­cent mar­seillais. Il se trou­vait sur scène en­tou­ré de neuf co­mé­diens, dont Ma­nuel Ta­dros, Da­nièle Lorain et So­phie Fau­cher.

Cam­pée dans le sud de la France, au dé­but des an­nées 30, la pièce Ma­rius et

Fan­ny est avant tout une belle his­toire d’amour aux mul­tiples re­bon­dis­se­ments. Ma­rius, fils du te­nan­cier d’un bar en bord de mer, et Fan­ny, fille de la mar­chande de pois­son, vi­vront des mo­ments dé­chi­rants. Une pièce tou­chante qui dé­bu­te­ra en jan­vier 2014 une nou­velle tour­née à tra­vers la pro­vince.

FEMME CHERCHE HOMME DÉSESPÉRMENT

C’est très cer­tai­ne­ment la pièce de Ca­role Trem­blay Femme cherche hom

me déses­pé­ré­ment, qui rem­porte la palme de l’hu­mour l’été der­nier. C’est une ex­cel­lente idée qu’a eue le Théâtre Sainte-Adèle de re­prendre la pièce qui avait pris l’af­fiche l’été pré­cé­dent au Théâtre Beau­mont-SaintMi­chel. Mi­reille Deyglun, Chan­tal Ba­ril, Ro­ger La­rue et Da­niel Tho­mas com­po­saient la nou­velle dis­tri- bu­tion. Alors que deux amies cher­chaient l’âme soeur sur le Web et que l’une d’elles pre­nait plai­sir à jouer l’en­tre­met­teuse, on a eu droit à tout un dé­fi­lé de mecs hi­la­rants. Les pires can­di­dats pour as­pi­rer à l’amour. Le texte de l’au­teure, la mise en scène de Mi­chel Poi­rier et le ta­lent des quatre ac­teurs sont sans faille et mé­ritent d’être sa­lués.

LE MUR­MURE DU CO­QUE­LI­COT

Il faut d’abord sou­li­gner l’ini­tia­tive du TNM de nous pré­sen­ter à l’au­tomne 2013 une pièce où le théâtre al­lait s’amal­ga­mer au cirque. Ce sont les créa­teurs du col­lec­tif Les 7 doigts de la main qui ont été man­da­tés pour rele- ver ce dé­fi de taille. Les spec­ta­cu­laires cho­ré­gra­phies des acro­bates, tra­pé­zistes, dan­seurs et gym­nastes, qui ont été créées pour l’oc­ca­sion, où s’est ajou­té l’ex­cel­lente per­for­mance théâ­trale de deux ac­teurs de re­nom, Ré­my Gi­rard et Pas­cale Mont­pe­tit, ont fait du spec­tacle Le mur­mure du co­que­li­cot une pres­ta­tion unique, éblouis­sante et pres­ti­gieuse. Même si on s’éloi­gnait de la dra­ma­tur­gie conven­tion­nelle, il s’agit d’un très bon coup de cha­peau!

VIL­LA DO­LO­RO­SA

Il y a eu, en 2013, pas moins de quatre pièces d’An­ton Tche­khov à l’af­fiche dans nos théâtres mon­tréa­lais. Somme toute, c’est Vil­la Do­lo­ro­sa, à l’Es­pace Go, qui s’est dé­mar­quée en sep­tembre der­nier. La pièce ins­pi­rée du clas­sique Les Trois

Soeurs, écrite en 1900, li­bre­ment adap­tée par l’au­teure al­le­mande Re­bek­ka Kri­chel­dorf et mise en scène par Mar­tin Fau­cher, met de l’avant l’his­toire de trois soeurs et un frère in­ca­pables de faire face à leurs obli­ga­tions, leurs pa­rents étant dis­pa­rus dans un ac­ci­dent. Les six co­mé­diens, dont Anne-Éli­sa­beth Bossé, Da­vid Bou­tin et Léane La­brèche-Dor ont li­vré une per­for­mance avec hu­mour, où le drame est ap­pa­ru à la ma­nière d’une co­mé­die contem­po­raine, ré­in­ven­tée.

RE­VUE ET COR­RI­GÉE

On a bou­clé l’an­née au Ri­deau vert avec la tra­di­tion­nelle re­vue de l’an­née, dont l’ex­ploit ne peut être pas­sé sous si­lence. Les textes per­cu­tants li­vrés à un rythme in­croyable par six ac­teurs au ta­lent ex­cep­tion­nel d’imi­ta­teur font de ce spec­tacle un évé­ne­ment théâ­tral unique. Mu­sique, cos­tumes, cho­ré­gra­phies et pro­jec­tion, rien ne manque pour pla­cer le spec­ta­teur dans une am­biance fes­tive alors que nos per­son­na­li­tés po­li­tiques et cultu­relles sont pa­ro­diées avec hu­mour. Su­zanne Cham­pagne, Vé­ro­nique Cla­veau, Be­noît Pa­quette, Mar­tin Hé­roux, France Pa­rent et Marc St-Mar­tin offrent des per­for­mances épous­tou­flantes par le biais d’une qua­ran­taine de sketches. Bref, c’est l’in­con­tour­nable de l’an­née. Le spec­tacle est d’ailleurs tou­jours à l’af­fiche et ce, jus­qu’au 5 jan­vier

2014.

FEMME CHERCHE HOMME

DÉSESPÉRMENT

LE MUR­MURE DU CO­QUE­LI­COT

VIL­LA DO­LO­RO­SA

RE­VUE ET COR­RI­GÉE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.