Jazz, rock, tout un cock­tail

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

Pour cé­lé­brer ses 40 ans d’exis­tence, la lé­gen­daire for­ma­tion fran­çaise Magma se­ra de pas­sage à Qué­bec puis à Vic­to­ria­ville. Du jazz, oui, mais aus­si du rock, des in­fluences fu­sion mâ­ti­nées de funk et de chant mu­si­cal Zeuhl. Un bon­heur puis­sant et conta­gieux qui n’a pas vieilli d’un io­ta.

Nous n’al­lons pas dé­clen­cher une «autre guerre» entre les maires Ré­gis La­beaume et De­nis Co­derre, mais à l’autre bout de l’au­to­route Jean-Le­sage, il y a de beaux concerts à ve­nir. Le 15 mai au théâtre du Pe­tit Cham­plain, puis le 17 au Festival de mu­sique ac­tuelle de Vic­to­ria­ville, la for­ma­tion Magma vien­dra nous faire ou­blier le temps maus­sade.

Tou­jours aus­si po­pu­laires, le bat­teur Ch­ris­tian Van­der et son équipe, qui pré­parent une tour­née en Chine et au Ja­pon, vien­dront pré­sen­ter leur «der­nier-né» Slag Tanz. Pour par­ler de cette fu­sion des genres, nous avons po­sé quelques ques­tions au fon­da­teur. Ch­ris­tian Van­der, com­ment dé­fi­nis­sez-vous Magma ?

«Contrai­re­ment à bien des chro­ni­queurs mu­si­caux, je ne me suis ja­mais dé­fi­ni comme un bat­teur rock, tout comme ma for­ma­tion. Nous sommes des ex­plo­ra­teurs qui té­les­co­pons des genres, avec le but très pré­cis d’éton­ner notre pu­blic. À mon grand éton­ne­ment, nous voyons au­tant de jeunes que de “vieux” et, par­fois, ce sont les en­fants qui traînent les pa­rents à nos évé­ne­ments.» Qua­rante-cinq ans après, à qui at­tri­buez-vous cette po­pu­la­ri­té ? «Pro­ba­ble­ment au fait que nous n’avons ja­mais sui­vi les cou­rants mu­si­caux. Magma est un groupe en constante évo­lu­tion, même si vous retrouvez tou­jours l’ap­port de chants cho­raux et le Ko­baïan, ins­pi­ré des langues slaves et ger­ma­niques. Je pense que nous sommes res­tés de grands ado­les­cents qui s’amusent beau­coup tout en étant créa­tifs. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.