La cu­rio­si­té du fils, JESSE COOK l’oeuvre du gui­ta­riste

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Yves Le­clerc Le Jour­nal de Qué­bec

On a sou­vent be­soin d’un plus pe­tit que soi. Cette phrase de la fable Le lion et le rat, de Jean de La Fon­taine, s’ap­plique à la per­fec­tion au der­nier al­bum de Jesse Cook.

Le gui­ta­riste ca­na­dien, qui a fê­té ses 50 ans en no­vembre der­nier, est père de deux gar­çons, dont un qui a au­jourd’hui huit ans. Un en­fant qui, sans le sa­voir, a gui­dé son père vir­tuose dans la créa­tion des 11 pièces que l’on re­trouve sur son neu­vième al­bum stu­dio, One World, lan­cé le 28 avril.

«Je n’avais pas d’ob­jec­tif pré­cis, lorsque j’ai com­men­cé à tra­vailler sur ce disque. La mu­sique, pour moi, s’ap­pa­rente à un car­ré de sable. J’em­barque de­dans et je m’amuse et je vois ce que ça donne», a-t-il confié lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique.

MODE RE­CHERCHE

Le gui­ta­riste ca­na­dien était en mode re­cherche, lorsque l’aî­né de ses deux fils a com­men­cé à mettre sa pa­tience à rude épreuve. «Il jouait avec l’or­di­na­teur qui contrôle tout dans mon stu­dio, dont les so­no­ri­tés de ses gui­tares. J’avais peur qu’il dé­truise tout», a lan­cé Jesse Cook en riant.

L’en­fant pro­fi­tait, mal­gré tout, des ab­sences de son père pour s’amu­ser avec l’or­di­na­teur du stu­dio mai­son. «Il a trou­vé des fonc­tions que je ne connais­sais même pas. Il a aus­si dé­cou­vert des boucles, des sons élec­tro­niques étranges et des tex­tures in­té­res­santes. Il m’a ex­pli­qué com­ment il avait fait. Je l’ai ins­tal­lé sur une chaise et il m’a mon­tré», a ra­con­té le gui­ta­riste.

UN CHOC

Jesse Cook s’est amu­sé à son tour avec les fonc­tions dé­cou­vertes par son fils pour tra­vailler sur de nou­velles so­no­ri­tés.

On re­trouve, sur One World, un mé­lange de so­no­ri­tés ur­baines, mo­dernes et an­ciennes. «C’est quelque chose qui m’a per­mis de sor­tir de ma zone de confort. J’aime beau­coup cet al­bum. Je sais que je dis ça pour tous mes disques, mais j’es­saie tou­jours de ne pas me répéter et d’al­ler dans de nou­velles di­rec­tions. Si­non, tous mes disques son­ne­raient de la même fa­çon.»

Après s’être en­fer­mé en stu­dio pen­dant une longue pé­riode de créa­tion, le gui­ta­riste né à Pa­ris est de re­tour sur les planches avec une pre­mière por­tion de tour­née qui se ter­mi­ne­ra les 2 et 3 juillet au Festival in­ter­na­tio­nal de jazz de Mon­tréal.

«C’est tou­jours un peu étrange de re­par­tir sur la route. Je me de­mande si je vais être ca­pable de faire ça à nou­veau et ce que je vais dire au pu­blic. Tu passes d’un monde en iso­le­ment et tu te re­trouves tout à coup de­vant des cen­taines et des mil­liers de per­sonnes. C’est un choc et c’est loin d’être évident. Et c’est la même chose lorsque la tour­née prend fin et que je me re­trouve seul dans mon stu­dio», a-t-il fait re­mar­quer.

VIR­TUO­SI­TÉ ET VI­TESSE

Jesse Cook a un peu dé­lais­sé l’as­pect vi­tesse, qui l’a fait connaître au dé­but de sa car­rière, pour ra­len­tir, tra­vailler les tex­tures et créer des pay­sages so­nores.

«Il est vrai que j’ai beau­coup joué la carte de la vir­tuo­si­té et de la vi­tesse d’exé­cu­tion à mes dé­buts pour en­suite abor­der les so­no­ri­tés de gui­tare d’une tout autre fa­çon, en tra­vaillant les dif­fé­rentes tech­niques de jeu», a-t-il ex­pli­qué.

Jesse Cook aime en­core uti­li­ser sa ra­pi­di­té d’exé­cu­tion. «Je pense que c’est ex­ci­tant de voir ça dans un concert. C’est dif­fé­rent, par contre, sur un disque. Je n’aime pas écou­ter les disques où tout va beau­coup trop vite», dit ce­lui qui, plus jeune, adu­lait les Pa­co de Lu­cia, John McLaughlin et Al Di Meo­la. Jesse Cook se pro­dui­ra les 2 et 3 juillet à la Mai­son sym­pho­nique de Mon­tréal, dans le cadre du Festival in­ter­na­tio­nal de jazz. Une tour­née qué­bé­coise, avec spec­tacles au Sa­gue­nay, à Trois-Ri­vières, Qué­bec, La­val, Sainte-Thé­rèse, Sainte-Ge­ne­viève et L’As­somp­tion, dé­bu­te­ra le 18 no­vembre. Le disque One World est sur le mar­ché de­puis le 28 avril, en ver­sion phy­sique et nu­mé­rique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.