LA TRA­VER­SÉE DU CA­NA­DA À VÉ­LO...

Dès les pre­miers coups de pé­dale à Van­cou­ver, une dé­lec­ta­tion in­fi­nie nous a en­va­his; nous étions eu­pho­riques... Le rêve était de­ve­nu réa­li­té! Et c’est au qua­trième jour que nous avons vé­cu notre pre­mière dif­fi­cul­té!

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES -

La jour­née s’an­non­çait plu­tôt mal: un fort vent nous était contraire, mais le pire res­tait à ve­nir... On s’est ren­dus à Hope, pe­tite ville ni­chée entre la chaîne Cô­tière et les Cas­cades; à la sor­tie, une pente abrupte nous at­ten­dait – sous un so­leil de plomb – dans le calme de sa beau­té trom­peuse.

Notre pre­mière as­cen­sion com­men­çait: une mon­tée conti­nue de 7 km nous ame­nait à grim­per, d’un seul coup, jus­qu’à un pic si­tué 500 m plus haut, ce qui re­pré­sen­tait une moyenne al­lant de 9 à 12 km/h. Ouf!

Une fois ce som­met at­teint, on se di­sait que le pire était pas­sé, mais on se trom­pait roya­le­ment! Une as­cen­sion in­ces­sante de 32 km nous at­ten­dait!

«L’homme se dé­couvre quand il se me­sure avec l’obs­tacle», di­sait SaintExu­pé­ry. Gi­nette et moi avons vite dé­cou­vert nos ca­pa­ci­tés et nos li­mites! Ce fut une belle le­çon d’hu­mi­li­té qui nous a em­pê­chés de nous prendre pour des ath­lètes! À la suite des longues mon­tées abruptes de­puis Hope, nous étions tous deux cla­qués. Il faut dire que le pas­sage du col Al­li- son (1342 m) nous a lit­té­ra­le­ment épui­sés.

En Co­lom­bie-Bri­tan­nique, la route 1 offre de très belles vues sur les monts dont les som­mets sont cou­verts de neiges éter­nelles. «C’est su­per épous­tou­flant!», di­sait ma femme.

Du­rant les 11 pre­miers jours de ce voyage, nous n’avons ces­sé de prendre de l’al­ti­tude et, ce jour-là, c’était évident à cause de la bruine, car nous étions par­fois dans les nuages, au sens lit­té­ral. L’as­phalte était alors mouillé, et nous aus­si! Puis on re­des­cen­dait et la chaus­sée re­de­ve­nait sèche... et le scé­na­rio re­com­men­çait. On s’est ain­si ba­la­dés entre ciel et terre toute la jour­née. Au coeur de l’été, se re­trou­ver en­tou­ré de neige est une ex­pé­rience in­des­crip­tible!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.