DU TA­LENT À RE­VENDRE

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND CINÉMA - Film de Mé­la­nie Laurent. Avec Jo­sé­phine Ja­py, Lou de Laâge et Isa­belle Car­ré. Isa­belle Hontebeyrie Agence QMI

Pour son deuxième long-mé­trage en tant que réa­li­sa­trice, Mé­la­nie Laurent trouve le par­fait équi­libre et ex­plore les tour­ments de l’ado­les­cence de ma­nière à la fois très pu­dique et très forte.

Adap­ta­tion du ro­man épo­nyme d’Anne-Sophie Brasme, Res­pire suit Char­lène (Jo­sé­phine Ja­py), alias Char­lie, en der­nière an­née de ly­cée (l’équi­valent du cégep). L’ado­les­cente est asth­ma­tique, ré­ser­vée et bonne élève. Elle a pour meilleure amie Vic­toire (Roxane Du­ran, vue éga­le­ment dans l’ex­cellent La fa­mille Bé­lier), et sa mère Va­nes­sa (Isa­belle Car­ré) s’est sé­pa­rée de son père (Rasha Buk­vic), un homme abu­sif.

La vie de Char­lie n’a donc rien de bien par­ti­cu­lier jus­qu’à l’ar­ri­vée de Sa­rah (Lou de Laâge) au ly­cée. Sa­rah a quelque chose d’exo­tique. Elle a vé­cu à Londres, elle res­pire la li­ber­té, l’in­sou­ciance, la force… bref, tout ce que Char­lie n’est pas.

Sa­rah de­vient vite sa meilleure amie. Entre les deux jeunes filles naît une ami­tié trouble, faite d’une vio­lente at­ti­rance de la part de Char­lie. Lors d’un sé­jour en va­cances, Char­lie et Sa­rah se brouillent. Suf­fi­sam­ment vio­lem­ment pour que les ados cessent tout contact une fois de re­tour à l’école. Mais Sa­rah se ré­vèle être pro­fon­dé­ment in­stable et ma­ni­pu­la­trice. Elle se met à har­ce­ler jus­qu’au point de non-re­tour.

SUS­PENSE PSY­CHO­LO­GIQUE

Ce qui frappe dès les pre­mières images de Res­pire est la ma­nière dont Mé­la­nie Laurent filme ses deux ac­trices prin­ci­pales. Lou de Laâge et Jo­sé­phine Ja­py sont éga­le­ment par­fai­te­ment di­ri­gées par la ci­néaste qui joue ha­bi­le­ment sur les ten­sions pro­vo­quées par ce jeu de sé­duc­tion et d’af­fron­te­ment.

Sa­rah ap­pa­raît ra­pi­de­ment comme per­verse, alors que Char­lie est ha­bi­tée, dès le dé­part, par des émo­tions re­te­nues dont la vio­lence fran­chit la bar­rière de l’écran. Pas éton­nant que les deux jeunes ac­trices aient été nom­mées pour le César du meilleur es­poir fé­mi­nin (c’est fi­na­le­ment Louane Eme­ra dans La Fa­mille Bé­lier qui l’a em­por­té).

Ex­cellent sus­pense psy­cho­lo­gique qui tient le spec­ta­teur en ha­leine du dé­but à la fin, Res­pire est un long mé­trage que vous ne vou­drez pas ra­ter.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.