Un été bien rem­pli

Pen­dant que plu­sieurs se la cou­le­ront douce cet été, Ma­ri­loup Wolfe ne chô­me­ra pas, bien au contraire. Réa­li­sa­trice de la nou­velle sé­rie dra­ma­tique Rup­tures, l’ar­tiste de 37 ans se pré­pare à af­fron­ter 50 jours de tour­nage.

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Ma­ri­loup Wolfe pour Sophie Cô­té Le Jour­nal de Qué­bec

«C’est un don de soi!», lance Ma­ri­loup, jointe au té­lé­phone lun­di. En pleine pré­pa­ra­tion en vue du dé­but du tour­nage de la sé­rie, la toute pre­mière qu’elle réa­li­se­ra de Aà Z au pe­tit écran, la jeune femme ad­met qu’elle ne comp­te­ra pas ses heures au bou­lot jus­qu’en sep­tembre.

«C’est une chance que m’ont of­ferte Fa­bienne La­rouche [la pro­duc­trice, Ae­tios] et Ra­dio-Ca­na­da, donc je la prends, af­firme-telle. Je dois l’avouer, ce n’est pas du tout une vie équi­li­brée pour quatre mois, mais je me dis que je fais ce que j’aime et le reste de l’an­née, j’ai quand même huit autres mois avec mes en­fants.»

BEAU­COUP D’ÉMO­TIONS

L’his­toire de Rup­tures, écrite par Da­niel Thi­bault et Isa­belle Pelletier ( Mi­ra­dor et La vie par­faite) et li­bre­ment ins­pi­rée de la car­rière de l’avo­cate Su­zanne Pringle, gra­vite au­tour d’Ariane Beau­che­min, une jeune pro­cu­reure spé­cia­li­sée en droit de la fa­mille, in­car­née par Mélissa Dé­sor­meauxPou­lin.

«Les té­lé­spec­ta­teurs vont pou­voir suivre les his­toires qui se passent à l’in­té­rieur des fa­milles, ex­plique Ma­ri­loup. Ça va tou­cher les émo­tions, on va voir des couples et des fa­milles dans des mo­ments de crise, et c’est là que l’avo­cat ar­rive. […] Le droit fa­mi­lial, c’est un droit vrai­ment par­ti­cu­lier. Les avo­cats sont qua­si­ment des tra­vailleurs so­ciaux, des psy­cho- logues. Ils de­viennent vrai­ment très im­pli­qués», re­late la réa­li­sa­trice.

Elle di­ri­ge­ra des ac­teurs de grand ta­lent. Outre Mélissa Dé­sor­meaux-Pou­lin, Isa­bel Ri­cher, Ca­the­rine Tru­deau, Syl­vie Léo­nard, Nor­mand D’Amour et Guillaume Le­mayT­hi­vierge fe­ront no­tam­ment par­tie de l’aven­ture. «C’est ras­su­rant, mais c’est aus­si très “thril­lant”. Je suis contente de tra­vailler avec des Fer­ra­ri, c’est cer­tain!», image-t-elle.

« PIN­TE­REST » POUR S’INS­PI­RER

Pour ima­gi­ner l’uni­vers de cette sé­rie de 12 épi­sodes d’une heure, elle confie que l’ap­pli­ca­tion «Pin­te­rest» l’a beau­coup ai­dée à s’ins­pi­rer.

«Tu vois au­tant des dé­cors, des cos­tumes, des looks, énu­mère celle qui a dé­jà réa­li­sé quelques épi­sodes de 30 vies et un long­mé­trage, Les pieds dans le vide (2009). Je me suis mise, comme on dit, à “pi­ner” des pho­tos et après ça, le fil est de­ve­nu clair.»

C’est d’ailleurs cet as­pect très créa­tif de la réa­li­sa­tion, qu’elle ne re­trouve pas dans le jeu, qui la pas­sionne. «Je peux bo­ni­fier l’his­toire en choi­sis­sant mes co­mé­diens, les cou­leurs, la mu­sique, l’éclai­rage. […] C’est vrai­ment em­bal­lant», conclut-elle, en­thou­siaste. Rup­tures se­ra dif­fu­sée à l’hi­ver 2016, à Ra­dio-Ca­na­da. Ma­ri­loup Wolfe se­ra de re­tour dans Uni­té 9 à l’au­tomne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.