Taylor Swift en­flamme la scène

C’est par­ti pour Taylor Swift. La chan­teuse don­nait ré­cem­ment le coup d’en­voi à sa tour­née mon­diale 1989, dans un éclat de paillettes et de cho­ré­gra­phies très bien ro­dées, de­vant des fans en dé­lire.

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Bru­no La­pointe Le Jour­nal de Mon­tréal bru­no.la­pointe@que­be­cor­me­dia.com

Le 5 mai der­nier, Taylor Swift amor­çait sa tour­née mon­diale 1989 à To­kyo, au Ja­pon, avec deux concerts pré­sen­tés à gui­chets fer­més, de­vant plus de 110 000 per­sonnes au to­tal. De­puis, les Swif­ties des quatre coins du monde s’ar­rachent les moindres dé­tails du spec­tacle en at­ten­dant que leur idole s’ar­rête près de chez eux.

D’abord, la mu­sique. Il semble que Taylor Swift ait te­nu à ce que sa tour­née 1989 porte bien son nom, puis­qu’elle y in­ter­prète tous les titres fi­gu­rant sur son der­nier al­bum, à l’ex­cep­tion de Wonderland.

C’est donc sur Wel­come to New York qu’elle ouvre le bal, en­chaî­nant les titres jus­qu’à la fi­nale en­dia­blée sur les airs de son mé­ga­suc­cès Shake It Off. La chan­teuse ne se per­met que quelques rares in­cur­sions dans le pas­sé en re­vi­si­tant les titres En­chan­ted, Love Sto­ry, I Knew You Were Trouble et une ver­sion de We Are Ne­ver Ever Get­ting Back To­ge­ther très rock et sé­rieu­se­ment pas pi­quée des vers.

DES SUR­PRISES À PRÉ­VOIR

Mais, fans de Mon­tréal, at­ten­dez­vous à ce que Taylor Swift vous ré­serve quelques sur­prises; la chan­teuse est bien cons­ciente qu’à l’ère de You­Tube, plu­sieurs fans au­ront vi­sion­né plu­sieurs fois le concert, en par­tie ou dans son en­tiè­re­té, avant même de mettre les pieds dans la salle de spec­tacle. Elle a donc ré­cem­ment pro­mis d’ef­fec­tuer quelques pe­tits chan­ge­ments çà et là, his­toire de sur­prendre ses fans et de les te­nir aux aguets.

Outre la mu­sique, il semble qu’un autre as­pect du spec­tacle fas­cine tout au­tant les Swif­ties: les cos­tumes. À cha­cune des apparitions de la chan­teuse, son look est scru­té à la loupe. Et ras­su­rez-vous, les te­nues qu’elle re­vêt du­rant son tout nou­veau spec­tacle sont à la hau­teur des at­tentes.

LE FAC­TEUR « WOW »

En tout, ce sont 10 chan­ge­ments de cos­tumes aux­quels ses fans ont droit du­rant les deux heures du concert, tous spé­cia­le­ment choi­sis pour mettre en va­leur sa sil­houette fi­li­forme et ses jambes in­ter­mi­nables. Au me­nu, beau­coup, beau­coup de paillettes et de brillants, des bus­tiers très sexy et un cos­tume de cuir qui n’est pas sans rap­pe­ler ce­lui de Cat­wo­man.

Dé­ci­dé­ment, Taylor Swift a dé­ci­dé de faire mon­ter d’un cran le fac­teur «wow» cette an­née, tant par ses dé­cors que par ses ha­bits de scène, of­frant sa tour­née la plus flam­boyante à ce jour.

Si l’on se fie aux concerts de To­kyo, at­ten­dez-vous éga­le­ment à re­par­tir de la soi­rée avec un pe­tit sou­ve­nir, gra­cieu­se­té de Taylor Swift; à leur ar­ri­vée dans l’aréna, les fans ont trou­vé un bra­ce­let élec­tro­nique sur leur siège. À cer­tains mo­ments de la soi­rée, ils s’al­lument et cli­gnotent tous à l’unis­son, créant un ef­fet im­mer­sif ab­so­lu­ment spec­ta­cu­laire.

Il nous fau­dra tout de même pa­tien­ter en­core quelques se­maines avant de pou­voir ju­ger de tout ce­ci nous­mêmes. La tour­née 1989 de Taylor Swift s’ar­rê­te­ra au Centre Bell de Mon­tréal le 7 juillet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.