Sur les traces de son père

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Sandra Godin Le Jour­nal de Qué­bec

Elle at­ten­dait ce mo­ment de­puis fort long­temps. Éli­za­beth Cossette, alias Beth, la fille de Syl­vain Cossette, a lan­cé cette se­maine sa pre­mière chan­son ori­gi­nale, Pris­ma­co­lore. Celle qui baigne dans la mu­sique de­puis sa tendre en­fance se ré­jouit d’être en­fin, comme son père, sous le feu des pro­jec­teurs. En­tre­vue avec une jeune chan­teuse pé­tillante.

La pomme ne tombe ja­mais loin de l’arbre, est un dic­ton qui colle par­fai­te­ment à Beth. Dès son plus jeune âge, la ca­dette de Syl­vain Cossette a eu en­vie de la scène. Elle a sui­vi son père en tour­née pen­dant toute son en­fance et a étu­dié la basse à l’école.

Elle a tra­vaillé pen­dant quelques an­nées sur les tour­nées de son père, sur la tour­née All Stars, qui met en ve­dette sa bel­le­mère, An­drée Wat­ters, ain­si que dans les bu­reaux de S7 Pro­duc­tions, vé­ri­table en­tre­prise fa­mi­liale. Au­jourd’hui, elle fait équipe avec son amou­reux, Fé­lix-An­toine Cou­tu­rier, pour un al­bum qui de­vrait voir le jour un peu plus tard cette an­née, sous l’éti­quette S7, évi­dem­ment.

«Ça fait tel­le­ment long­temps que j’at­tends ce mo­ment-là, confie-t-elle, fé­brile, à l’autre bout du fil. Mais j’avais de l’ex­pé­rience à prendre. Il fal­lait que je le fasse au bon mo­ment. Une scène, c’est grand, ça s’ap­pri­voise. Et ç’a été long trou­ver mon iden­ti­té mu­si­cale. J’ai une voix spé­ciale, à moi, et je vou­lais être à l’aise à 100 % dans mon style.»

POP CO­LO­RÉE

Le ré­sul­tat des ef­forts? Pris­ma­co­lore, un pre­mier ex­trait qui fait très pop es­ti­vale, qui n’a rien à voir à ce que fait son père. On y re­marque tout de suite l’in­fluence des uni­vers co­lo­rés des Ka­ty Per­ry, Me­ghan Trai­nor et Taylor Swift. «Il y a une joie de vivre dans leurs chan­sons, même si le su­jet est triste», ex­plique la chan­teuse de 23 ans.

Ce cô­té co­lo­ré, elle l’a dé­cou­vert en tra­vaillant avec l’au­teur-com­po­si­teur-in­ter­prète Fé­lix-An­toine Cou­tu­rier, que le pu­blic a dé­cou­vert lors de la pre­mière sai­son de La Voix.

«Ça fai­sait long­temps que je tra­vaillais avec mon père et An­drée. Écrire des chan­sons avec quel­qu’un que je connais­sais moins, qui avait une autre vi­sion... c’est là que j’ai dé­cou­vert un autre cô­té de moi.»

FIÈRE

Beth est bien cons­ciente du nom de fa­mille qu’elle porte, et elle en parle avec fier­té. Bien qu’il ne se soit pas im­pli­qué dans le pro­ces­sus créa­tif des deux tour­te­reaux, Syl­vain Cossette a pro­di­gué ses conseils et a été très pré­sent en stu­dio.

«Mon père, je suis tel­le­ment fière de lui. C’est mon idole. Je l’ai vu de plus près que la plu­part des gens, et j’ai vu tous les ef­forts et la vo­lon­té qu’il a mis dans sa car­rière. C’est un exemple mer­veilleux pour moi et tous les conseils qu’il va me don­ner, je vais les prendre. Il y au­ra une grande par­tie de lui dans mon suc­cès.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.