ED­GY

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION -

PA­TRICK MAR­SO­LAIS, LE GARS ET LE PÈRE

«Ça pre­nait un gars au­tour de la table pour faire va­loir son point de vue, étant don­né que Sté­phane est à l’ani­ma­tion et ne peut pas tou­jours se pro­non­cer. Je pense que je donne aus­si la vi­sion des hommes de mon âge qui ont un cer­tain re­cul face à leur rôle de père. C’est d’ailleurs sou­vent le com­men­taire qu’on me fait: tes propos sont ré­flé­chis, on voit que tu as de l’ex­pé­rience. En même temps, des su­jets peuvent remettre en ques­tion mes opi­nions. Quand nous avons abor­dé l’ar­gent de poche avec les en­fants, par exemple, au fil de mes lec­tures, je me suis ren­du compte que j’avais tout faux! Une émis­sion comme celle-là me donne la chance de me pro­non­cer au­tant sur mes points forts, comme le sport, la fa-

«Je suis la plus jeune de l’équipe et je suis contente de pou­voir dé­battre avec mes col­lègues de ce que vit ma gé­né­ra­tion. Et avec mes coif­fures et mes ta­tous, on sait tout de suite que j’ai un pe­tit cô­té plus au­da­cieux, qui n’a peur de rien. Chose cer­taine, je suis une fille au­then­tique et je trouve le fun qu’on me donne l’op­por­tu­ni­té de faire des chro­niques sur des su­jets di­ver­si­fiés, qui me pas­sionnent, qui m’ha­bitent, et sur les­quels je n’ai pas sou­vent l’oc­ca­sion de m’ex­pri­mer. Si on me voit sur­tout dans un cré­neau culture et mode, j’ai tou­jours ado­ré la science et l’astronomie.»

Com­ment dé­cri­rait-elle ses com­parses? «Sté­phane, c’est un gars ver­bo­mo­teur d’une ex­trême in­tel­li­gence, Pa­trick, c’est mon par­te­naire (ils ani­me­ront en­semble tout l’été l’émis­sion du ma­tin à CKOI), notre dif­fé­rence d’âge n’existe pas, et Ge­ne­viève est une épi­cu­rienne qui pro­fite de la vie et qui s’avère une belle source d’ins­pi­ra­tion.»

«J’ai sau­té dans ce pro­jet-là avec une bonne dose d’hu­mi­li­té. Et je dois dire qu’en trois se­maines seule­ment, j’ai énor­mé­ment ap­pris et com­pris pas mal de choses. C’est une belle op­por­tu­ni­té d’échan­ger sur des su­jets d’ac­tua­li­té le plus sim­ple­ment pos­sible. En ce sens, c’est comme si des an­tennes m’avaient pous­sé pour cap­ter ce qui se dit, ce qui est dans l’air du temps. J’aime l’idée de par­ta­ger à la fois sur des su­jets fa­mi­liaux, tout ce qui concerne les aî-

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.