MA­RI­LOU ET ALEXANDRE CHAM­PAGNE

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Sophie Cô­té Le Jour­nal de Qué­bec

Même s’ils goûtent au suc­cès de­puis la créa­tion de leur site web cu­li­naire Trois fois par jour, Ma­ri­lou et Alexandre Cham­pagne ne tiennent rien pour ac­quis. Le couple étant pleine éla­bo­ra­tion de son nou­veau ma­ga­zine, Ma­ri­lou ad­met que les doutes et le stress sont in­évi­tables dans cette belle aven­ture.

«Y a des soirs où tu pleures, où tu te dis: “Je vais-tu pou­voir payer mon hy­po­thèque ce mois-ci?” On a cinq em­ployés. Est-ce que je vais pou­voir les payer à la fin du mois?» ex­pose Ma­ri­lou.

Ces ques­tion­ne­ments, elle les a eus quand leur pro­jet de ma­ga­zine, sur le­quel ils tra­vaillent sans re­lâche de­puis l’hi­ver, était en­core te­nu se­cret.

«On met­tait vrai­ment tout notre temps, notre éner­gie, nos res­sources, nos es­poirs là-de­dans. On ne sa­vait pas com­ment ça al­lait fonc­tion­ner quand on an­non­ce­rait la nou­velle sur Fa­ce­book», ra­conte l’en­tre­pre­neure de 24 ans.

«UN GROS RISQUE»

C’est que Ma­ri­lou et Alexandre ont fait des choix au­da­cieux. In­dé­pen­dant, leur ma­ga­zi- ne tri­mes­triel de 128 pages, en­tiè­re­ment créé par la pe­tite équipe de Trois fois par jour, ne contien­dra au­cune pu­bli­ci­té. «Nous, on s’est dit qu’on vou­lait créer le ma­ga­zine que, nous, on vou­lait consom­mer. Soit qu’on s’en­ri­chis­sait plus ou qu’on “tri­pait” plus. Et on a dé­ci­dé de tri­per plus», af­firme celle qui ad­met que cette dé­ci­sion a ap­por­té son lot de stress. «C’est un gros risque, ad­met la jeune femme. Oui, on a fait de l’ar­gent avec le livre [sor­ti à l’au­tomne 2014], qui est ren­du à 175000 co­pies ven­dues, mais, en même temps, on ré­in­ves­tit pra­ti­que­ment tout ça dans le ma­ga­zine. C’est vrai­ment un coup de dés.»

Un coup de dés qui a fonc­tion­né, pré­cise-t-elle un peu plus tard. Ef­fec­ti­ve­ment, un mois après avoir an­non­cé la nou­velle, dé­jà des mil­liers de de­mandes d’abon­ne­ments ont af­flué. «On est contents. Pour l’an­née 2015, on est cor­rects, heu­reu­se­ment!»

DES «MINILIVRES»

Ce ma­ga­zine tri- mes­triel se­ra comme un «mi­ni­livre» Trois fois par jour, ex­plique Ma­ri­lou. La cou­ver­ture se­ra ri­gide, le pa­pier 100% re­cy­clé. Chaque ma­ga­zine au­ra sa thé­ma­tique. Le conte­nu se­ra axé sur la cui­sine — de 30 à 50 nou­velles re­cettes par numéro —, la mai­son et l’art de vivre. «Je ne veux pas que ce soit du di­ver­tis­se­ment cheap, re­late l’en­tre­pre­neure. Je veux vrai­ment qu’il y ait un sens pro­fond der­rière cha­cune des pages, sans que ce soit lourd. Je veux que ça fasse du bien.» Le couple n’a pas que ce pro­jet sur le feu. Il tra­vaille aus­si sur le deuxième tome de son livre de re­cettes, qu’il sou­haite sor­tir en sep­tembre 2016. Des ver­sions tra­duites de son pre­mier ou­vrage se­ront aus­si sur le mar­ché au Ca­na­da an­glais en oc­tobre et dans plu­sieurs pays d’Eu­rope au prin­temps. Le pre­mier numéro du ma­ga­zine Trois fois par jour se­ra pu­blié en sep­tembre.

Le couple for­mé de Ma­ri­lou et d’Alexandre Cham­pagne a connu une grande no­to­rié­té grâce à son blogue cu­li­naire Trois fois par jour. Uni­que­ment sur Fa­ce­book, il y a 377 000 in­ter­nautes qui les suivent.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.