TRÈS CHAR­GÉ

L’été est bon pour Gar­dy Fu­ry. Son nouvel ex­trait vient d’être en­voyé aux ra­dios de la province, on peut le voir aux cô­tés de Patrick Huard au gé­né­rique de Ego Trip et sur scène dans la co­mé­die mu­si­cale Grease, où son nu­mé­ro sou­lève les foules soir après

Le Journal de Montreal - Weekend - - ACTUALITIES -

Huit minutes. Voi­là la du­rée du nu­mé­ro de Gar­dy Fu­ry dans Grease qui fait beau­coup ja­ser de­puis les pre­mières re­pré­sen­ta­tions de la co­mé­die mu­si­cale. Il y tient le rôle de l’ange gar­dien qui ap­pa­raît à Fren­chie, l’im­plo­rant de re­tour­ner sur les bancs d’école avec la chan­son Beau­ty School Dro­pout.

«C’est un grand pri­vi­lège de sa­voir que je peux au­tant tou­cher les gens avec un nu­mé­ro de quelques minutes seule­ment, pré­sen­té deux heures après le dé­but du spec­tacle», confie Gar­dy Fu­ry.

Les ha­bi­tués des co­mé­dies mu­si­cales qué­bé­coises connaissent dé­jà bien Gar­dy Fu­ry. L’an der­nier, on l’a vu dans Sis­ter Act, puis dans Hairs­pray l’an­née pré­cé­dente, tou­jours dans le cadre du Fes­ti­val Juste pour rire. Plus tôt cette an­née, il te­nait le rôle de Clo­pin dans la tour­née de Notre-Dame de Paris en Asie.

AU-DE­LÀ DE LA COU­LEUR

Avec Grease, tou­te­fois, il s’agit de la pre­mière co­mé­die mu­si­cale dans la­quelle il tient un rôle qui avait ini­tia­le­ment été créé pour une per­sonne de race blanche. En ef­fet, alors que la cou­leur de son per­son­nage avait une in­ci­dence sur l’in­trigue de Hairs­pray, Sis­ter Act et Notre-Dame de Paris, le rôle de l’ange gar­dien dans Grease a d’abord été te­nu par Alan Paul sur scène en 1972, puis par Fran­kie Ava­lon dans le film de 1978, tous deux blancs.

«Je suis content que Juste pour rire ait pris un risque avec ce cas­ting. D’un autre cô­té, ça ne de­vrait pas être consi­dé­ré comme un risque, mais bien quelque chose de nor­mal. On voit qu’il reste en­core des bar­rières à faire tom­ber», ex­plique-t-il.

EN­CEN­SÉ PAR LA CRI­TIQUE

Il sem­ble­rait tout de même que ce «risque» soit par­fai­te­ment bien ac­cueilli par le pu­blic qué­bé­cois: le nu­mé­ro de Gar­dy Fu­ry dans Grease est en­cen­sé à la fois par le pu­blic et la cri­tique. «Sou­su­ti­li­sé» et «phé­no­mé­nal» sont d’ailleurs des mots uti­li­sés de­puis plu­sieurs an­nées pour dé­crire ses per­for­mances au sein de dif­fé­rentes co­mé­dies mu­si­cales.

«C’est vrai­ment très flat­teur de re­ce­voir ce type de com­men­taires. À par­tir de ce mo­ment-là, c’est à moi de créer des oc­ca­sions de me re­trou­ver à l’avant­plan. Il se passe tel­le­ment de choses pour moi ces temps-ci que je ne res­te­rai pas sous-uti­li­sé en­core bien long­temps», lance-t-il avec un grand sou­rire.

En ef­fet, en plus d’être sur trois fronts avec la mu­sique, le ci­né­ma et la scène cet été, Gar­dy Fu­ry par­ti­ci­pe­ra cet au­tomne à un concert soul avec l’OSM du­rant le­quel il par­ta­ge­ra la scène avec Eli­za­beth Blouin-Bra­th­waite, Kim Ri­chard­son, Do­rian Sher­wood et Nor­mand Bra­th­waite. Deux re­pré­sen­ta­tions sont pré­vues les 3 et 4 no­vembre pro­chains.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.