GINETTE ET LE GÉANT BEAUPRÉ SONT EN COUPLE

TROIS-RI­VIÈRES | Le spec­tacle Le monde est fou du Cirque du Soleil se­ra l’his­toire d’un triangle amou­reux entre le géant Beaupré, Ginette et l’homme fort, dans un spec­tacle hom­mage au groupe Beau-Dom­mage.

Le Journal de Montreal - Weekend - - ACTUALITIES - Amé­lie St-Yves Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Dans les cou­lisses du nouvel am­phi­théâtre de TroisRi­vières, c’est la co­hue. La pro­duc­tion Le monde est fou se­ra pré­sen­tée par le Cirque du Soleil en pre­mière le 15 juillet. Le Jour­nal a pu ren­con­trer trois des per­son­nages prin­ci­paux, en pleine ré­pé­ti­tion.

La pre­mière chose qui saute aux yeux, c’est la com­pli­ci­té entre les co­mé­diens. Et pour cause, deux d’entre eux forment un couple de­puis dix ans. Phi­li­bert Hé­bert-Fi­lion et Ariane Ca­ba­na campent res­pec­ti­ve­ment le géant Beaupré et Ginette. Ils sont très fé­briles, à quelques jours de la pre­mière. «Mais c’est vrai­ment une belle ex­ci­ta­tion», pré­cise Ariane, alors qu’elle trace sa pau­pière d’un coup de pin­ceau.

«Le géant Beaupré est un gars or­di­naire, un gars ti­mide, qui se re­trouve mal­gré lui dans le rôle d’un géant. Il se re­trouve bête de foire», ra­conte Phi­li­bert Hé­bertFi­lion. Dans la pro­duc­tion du cirque, ce per­son­nage n’au­ra d’yeux que pour la belle Ginette, qui re­lu­que­ra quant à elle l’homme fort.

«L’homme fort est dé­jà l’idole de notre pe­tit gar­çon», pour­suit l’ac­teur. Il ajoute que l’en­fant de 7 ans est im­pres­sion­né par Mar­tin Paquette, le co­losse qui campe le per­son­nage du haut de ses 7 pieds 3 pouces. C’est grand, mais c’est quand même un pied de moins que le vrai géant Beaupré, qui me­su­rait 8 pieds 3 pouces.

Mar­tin Paquette est un co­mé­dien qui a été re­pé­ré à la té­lé­vi­sion par la pro­duc­tion. On a pu le voir dans 19-2, dans Fi­lière 13 et dans les an­nonces de Ca­pi­tal One, no­tam­ment. Il a été tou­ché par l’in­té­rêt du Cirque du Soleil. «Le cirque m’a vu à la té­lé. Des gens m’ont lais­sé un mes­sage et m’ont de­man­dé si je vou­lais par­ti­ci­per à cet évé­ne­ment-là cet été. J’ai dit oui tout de suite. Être ap­pro­ché par le Cirque du Soleil…c’est va­lo­ri­sant!»

RE­TOM­BER EN AMOUR

Toute cette com­pli­ci­té ai­de­ra les co­mé­diens à cam­per leurs rôles res­pec­tifs, es­time Phi­li­bert Hé­bert-Fi­lion. Pris d’un élan de ro­man­tisme, il sou­ligne que le 24 juin mar­quait le dixième an­ni­ver­saire de son couple avec Ariane Ca­ba­na. «Nos per­son­nages tombent en amour sur scène cet été. On va re­tom­ber en amour tous les soirs.» Le monde est fou se­ra pré­sen­té 20 fois à l’am­phi­théâtre de Trois-Ri­vières à par­tir de mer­cre­di pro­chain.

Phi­li­bert Hé­bert-Fi­lion, Ariane Ca­ba­na et Mar­tin Paquette cam­pe­ront trois des per­son­nages prin­ci­paux du nou­veau spec­tacle du Cirque du Soleil.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.