Hymnes IN­TEM­PO­RELS

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Yves Leclerc Le Jour­nal de Qué­bec

Même s’il n’a pas fait par­tie de l’ali­gne­ment ori­gi­nal de Bos­ton, le gui­ta­riste Ga­ry Pihl re­ven­dique le plus d’an­cien­ne­té au sein de la for­ma­tion, après le membre fon­da­teur Tom Scholz, avec 30 an­nées au comp­teur.

Le gui­ta­riste ori­gi­naire de Chi­ca­go s’est joint à Bos­ton en 1985.

«J’avais fait la pre­mière par­tie de Bos­ton lors de la tour­née qui a sui­vi la pa­ru­tion de leur pre­mier al­bum et lors de celle de Don’t Look Back entre 1977 et 1979. Je fai­sais par­tie du groupe de Sammy Hagar à l’époque. Tom m’a en­suite contac­té en 1985 pour me pro­po­ser de tra­vailler sur la pièce I Think I Like It que l’on re­trouve sur Third Stage », at-il in­di­qué, lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique.

Le reste, comme le dit l’ex­pres­sion, fait par­tie de l’his­toire.

Le gui­ta­riste de 64 ans se sou­vient très bien de la pre­mière fois qu’il a en­ten­du une pièce de Bos­ton. C’était à l’été 1976. Il avait 16 ans et c’était en Ca­li­for­nie.

«J’étais ar­rê­té à un feu rouge et le gars qui était de­vant a quit­té son vé­hi­cule pour ve­nir vers moi. C’était quel­qu’un que je connais­sais et il m’a dit: al­lume la ra­dio, c’est ce nou­veau groupe qui s’ap­pelle Bos­ton et il faut que tu écoutes ça. C’était More Than a Fee­ling, c’était fan­tas­tique et c’est en­core très frais dans ma mé­moire», a-t-il ra­con­té.

UNE PRE­MIÈRE

Bos­ton ef­fec­tue­ra lun­di sa pre­mière vi­site dans la Vieille Ca­pi­tale.

La for­ma­tion ori­gi­nale s’était pro­duite en 1977 et 1978 au Fo­rum de Montréal.

Tom Scholz est le seul membre ori­gi­nal de la for­ma­tion qui compte Beth Co­hen (voix), Tom­my DeCar­lo (voix), Tracy Fer­rie (basse) et Jeff Neal (bat­te­rie) et Ga­ry Pihl dans ses rangs.

Tom­my DeCar­lo a la lourde mis­sion de rem­pla­cer Brad Delp, dé­cé­dé en mars 2007.

«Tom­my n’avait ja­mais fait par­tie d’un groupe. Il était un “fan” de Bos­ton, il avait une bonne voix et des gens lui ont sug­gé­ré d’en­re­gis­trer une pièce. Il a mis ça sur la toile et quel­qu’un nous a par­lé de lui après le dé­cès de Brad Delp. On a écou­té et il avait une voix sem­blable. Lorsque Tom Scholz lui a té­lé­pho­né pour une au­di­tion, il pen­sait que c’était une blague. C’est as­sez in­croyable com­ment il réus­sit à at­teindre les notes comme sur les al­bums», a fait sa­voir Ga­ry Pihl.

Le gui­ta­riste a eu l’hon­neur, lors­qu’il fré­quen­tait l’école se­con­daire, d’avoir des le­çons de gui­tare de Jer­ry Gar­cia, fon­da­teur des my­thiques Grateful Dead.

«J’étais dans un groupe et l’autre gui­ta­riste avait lan­cé l’idée d’al­ler suivre des le­çons de gui­tare d’un gars qui était très bon et qui ré­si­dait à Bay Area à San Fran­cis­co. Il fai­sait par­tie d’un groupe qui s’ap­pe­lait The War­locks et qui, six mois plus tard, est de­ve­nu The Grateful Dead», a-t-il lais­sé tom­ber.

UN GÉ­NIE

Les More Than a Fee­ling, le dou­blé Fo­re­play/Long­time, Don’t Look Back, Smo­kin» et Aman­da, qui ont ré­son­né à la fin des an­nées 70 et du dé­but des an­nées 80, sonnent en­core très bien en 2015. Ga­ry Pihl sou­ligne le gé­nie de Tom Scholz.

«Il a tra­vaillé du­rant quatre ans pour enre- gis­trer leur pre­mier al­bum. Tom a étu­dié au Mas­sa­chu­setts Ins­ti­tute of Tech­no­lo­gy et il a été in­gé­nieur chez Po­la­roid. Il a ache­té de l’équi­pe­ment d’en­re­gis­tre­ment, mis ça dans son sous-sol et il a tra­vaillé du­rant des an­nées jus­qu’à ce qu’il trouve les so­no­ri­tés qu’il dé­si­rait. Tom s’est re­trou­vé sur une liste des 100 meilleurs gui­ta­ristes et sur une autre con­cer­nant les 100 meilleurs cla­vié­ristes de tous les temps. Il est le seul in­di­vi­du à faire par­tie de ces deux listes. C’est un gé­nie et c’est quel­qu’un de spé­cial», a-t-il dé­crit.

Bos­ton, qui a lan­cé l’al­bum Life, Love & Hope en dé­cembre 2013, n’a pas de projet, en ce mo­ment pour un sep­tième al­bum stu­dio.

«On tra­vaille sur toutes sortes de choses, il y a des riffs qui sortent, mais il n’y a rien de pré­vu, pour l’ins­tant», a-t-il dit. Bos­ton se­ra en ve­dette lun­di sur la Scène Bell du Fes­ti­val d’été de Qué­bec. Le DJ qué­bé­cois Mar­co G et la for­ma­tion amé­ri­caine The Doo­bie Bro­thers lan­ce­ront cette soi­rée à comp­ter de 19 h.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.