Théâtre

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE -

Re­con­nu en tant que spé­cia­liste du mul­ti­mé­dia, le Théâtre de la Dame de Coeur re­vient cette an­née, pour la deuxième sai­son consé­cu­tive, avec sa créa­tion ori­gi­nale Le plieur d’avions, où l’on re­trouve une ving­taine de ma­rion­nettes géantes, des co­mé­diens et des pro­jec­tions, le tout cam­pé dans un uni­vers aé­ro­nau­tique évo­quant un tar­mac. Une der­nière oc­ca­sion de voir ce spec­tacle mul­ti­mé­dia, avant que soit lan­cée une nou­velle créa­tion qui se­ra pré­sen­tée l’an pro­chain à l’oc­ca­sion de leur 40e an­ni­ver­saire.

Outre l’as­pect tech­no­lo­gique qui al­lie ro­bo­tique et ani­ma­tro­nique of­frant un ef­fet éblouis­sant, Le Plieur d’avions pro­pose de dé­cou­vrir l’his­toire de Ted, un en­fant souf­frant d’au­tisme, le­quel s’amuse à plier et à dé­plier les avions et ayant de la dif­fi­cul­té à les faire vo­ler. «Le spec­tacle per­met non seule­ment de mieux com­prendre l’au­tisme et de sen­si­bi­li­ser les spec­ta­teurs, mais éga­le­ment de pré­sen­ter des so­lu­tions po­si­tives sur le com­por­te­ment à adop­ter avec un en­fant au­tiste», in­dique Richard Black­burn, di­rec­teur ar­tis­tique du Théâtre de la Dame de Coeur, qui a pas­sé plu­sieurs jour­nées dans un centre spé­cia­li­sé avec des en­fants au­tistes afin d’ali­men­ter son spec­tacle.

UNI­VERS FAS­CI­NANT

Pour par­ve­nir à mon­trer cette réa­li­té, plu­sieurs per­son­nages se trouvent au­tour de Ted, dont ses pa­rents po­si­tion­nés dans une tour de contrôle qui se ques­tionnent sur le com­por­te­ment de leur en­fant au­tiste. S’ajoute Will, un ro­bot so­phis­ti­qué et hy­per­ac­tif, et plu­sieurs ma­rion­nettes géantes qui prennent l’al­lure d’ani­maux mul­ti­co­lores, ain­si qu’un clown, apte à com­mu­ni­quer sans par­ler. Par­mi la pa­no­plie de per­son­nages, on re­trouve Chif­fonne, une ma­rion­nette sur­di­men­sion­née qui n’a rien de com­mun. Pour ajou­ter une cer­taine ma­gie, on ver­ra des avions vo­ler et on en­ten­dra des ef­fets so­nores rap­pe­lant des avions su­per­so­niques qui volent au-des­sus du site.

L’IM­PRES­SION­NANTE CHIF­FONNE

C’est en par­lant avec le di­rec­teur ar­tis­tique, Richard Black­burn, que nous est ré­vé­lée toute la tech­no­lo­gie qui se cache der­rière la ma­gie de la ma­rion­nette géante Chif­fonne. D’em­blée, on ap­prend que Chif­fonne, à elle seule, a coû­té plus de 50 000 $ à fa­bri­quer. «Nous avons tra­vaillé avec des in­gé­nieurs de l’Uni­ver­si­té de Sher­brooke pour la conce­voir», pré­cise-t-il. «Mais si on fi­gure toutes les an­nées de re­cherche pas­sées à tra­vailler en ro­bo­tique pour nos pré­cé­dents spec­tacles, comme La Pro­phé­tie des mou­fettes, la somme se­rait beau­coup plus éle­vée».

Si, à l’in­té­rieur de chaque ma­rion­nette géante, se cachent un homme et un ta­bleau de bord, Chif­fonne est un cas par­ti­cu­lier. «Elle est té­lé­gui­dée à dis­tance», pré­cise Richard Black­burn.

À Up­ton, le confort des spec­ta­teurs est pri­vi­lé­gié. Sièges chauf­fants et pi­vo­tants per­mettent une ex­pé­rience théâ­trale des plus agréables, en plein air, au cou­cher du soleil.

LE PLIEUR D’AVIONS

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.