SOU­VE­NIRS DE VOYAGES

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES - Gilles Proulx Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

La se­maine der­nière, je com­pa­rais Tri­ni­dad, pe­tit pays af­fai­riste, à un co­li­bri, ja­mais fa­ti­gué. Eh bien, à To­ba­go, c’est le contraire. Pour le voya­geur, c’est beau­coup plus in­té­res­sant sur cette île si­tuée à deux heures et de­mie en ba­teau de sa «grande soeur». To­ba­go, c’est un gros vil­lage de 50 000 ha­bi­tants (en­vi­ron 4 % de la po­pu­la­tion de Tri­ni­dad et To­ba­go) sur un ter­ri­toire un peu plus pe­tit que ce­lui de l’île de Montréal.

En avril der­nier, pen­dant mon voyage, c’était le fes­ti­val de jazz. Il y avait de la mu­sique par­tout. L’ins­tru­ment na­tio­nal, le steel pan, fa­bri­qué avec des ba­rils d’es­sence tron­qués, fai­sait en­tendre ses notes ca­rac­té­ris­tiques. Sym­pa­thique au dé­but, mais fi­nit par être fa­ti­gant… Au cours d’une cé­ré­mo­nie en l’hon­neur des Bri­tan­niques, un or­chestre de steel pan a joué, à mon grand éton­ne­ment, le God Save the Queen, puis du Bee­tho­ven, puis du Mo­zart.

L’île compte 76 plages. La po­pu­la­tion est noire et mé­tis­sée. Le rythme de vie, beau­coup plus lent qu’à Tri­ni­dad la bour­don­nante, se prête au far­niente.

Les moeurs sexuelles sont éton­nam­ment re­lâ­chées. Les couples ont l’ha­bi­tude de faire l’amour en pu­blic pen­dant les grands évé­ne­ments mu­si­caux… Les po­li­ciers les voient, mais ils laissent faire. Voi­là qui se­rait in­ima­gi­nable au Qué­bec.

On peut faire un cer­tain pa­ral­lèle entre le Qué­bec et To­ba­go: l’île ré­clame une plus grande part des re­cettes du pé­trole et da­van­tage d’au­to­no­mie… exac­te­ment comme une province! Cultu­rel­le­ment, on peut dire qu’il y a «deux so­li­tudes» ici aus­si.

La France a long­temps eu un fort à To­ba­go, qu’elle n’a aban­don­né qu’après l’ab­di­ca­tion de Na­po­léon en 1814.

Enfin, c’est ap­pa­rem­ment à To­ba­go que Da­niel De­foe si­tua son per­son­nage de Ro­bin­son Cru­soé… Mais n’al­lez sur­tout pas dire ça aux Chi­liens, qui sou­tiennent que c’est leur île de Fer­nan­dez qui a ins­pi­ré le ro­man­cier bri­tan­nique.

La se­maine pro­chaine, je re­vien­drai sur l’étonnante pré­sence in­dienne dans cette par­tie des Ca­raïbes, où j’ai même pu as­sis­ter à des fu­né­railles hin­doues avec un bû­cher fu­né­raire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.