ENTRE DEUX PRISES

Ca­ro­li­na Dha­ver­nas et Éric Bru­neau donnent la ré­plique à Ka­rine Va­nasse dans Blue Moon. Nous avons ren­con­tré les deux co­mé­diens Du­rant le tour­nage du thril­ler.

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Marc-An­dré Le­mieux Le Jour­nal de Mon­treal

CA­RO­LINE DHA­VER­NAS RÔLE: CH­LOÉ SPÉ­CIA­LI­TÉ: IN­FOR­MA­TIQUE

PER­SON­NAGE: «Elle est plu­tôt ta­ci­turne au dé­but… C’est quel­qu’un qui ana­lyse beau­coup et parle peu. Elle a vé­cu des choses très dif­fi­ciles dans son pas­sé, avec les hommes, entre autres. Elle s’est for­gé une ca­ra­pace. Au dé­but, elle voit Jus­tine (Ka­rine Va­nasse) comme une ri­vale.» En­traî­ne­ment phy­sique: Adepte de yo­ga, Ca­ro­line Dha­ver­nas n’a eu qu’une se­maine de congé entre les tour­nages d’Han­ni­bal et de Blue Moon. Heu­reu­se­ment, son manque de pré­pa­ra­tion phy­sique ne sem­blait pas la gê­ner quand nous l’avons ren­con­trée à Saint-Hyp­po­lyte, dans les Lau­ren­tides, au len­de­main d’une érein­tante jour­née de tour­nage. «Je suis un peu ra­quée, mais je m’at­ten­dais à 100 fois pire, ad­met la co­mé­dienne de 37 ans, qui crai­gnait d’être in­ca­pable de mar­cher après avoir cou­ru et fait des push-ups jus­qu’à 3 h du ma­tin. «Je m’at­ten­dais à être in­ca­pable de mar­cher au­jourd’hui!»

RÔLE: MI­LAN ÉRIC SPÉ­CIA­LI­TÉ: BRU­NEAU TI­REUR D'ÉLITE

PER­SON­NAGE: «Mi­lan, c’est comme Ia­go dans Othel­lo de Sha­kes­peare. C’est quel­qu’un qui est prêt à tout pour ar­ri­ver à ses fins. C’est quel­qu’un d’ex­ces­si­ve­ment am­bi­tieux. C’est le bras droit de Be­noît (Luc Pi­card). Comme tous les per­son­nages dans la série, Mi­la a des mo­ti­va­tions se­crètes... On ne sait ja­mais s’il dit la vé­ri­té.» EN­TRAέNE­MENT PHY­SIQUE: En plus de re­te­nir les ser­vices d’un en­traî­neur pri­vé, Éric Bru­neau a mo­di­fié son ali­men­ta­tion (éli­mi­nant no­tam- ment les trois P: pain, pâtes, pa­tates) pour mieux cam­per un ti­reur d’élite. «Yves-Ch­ris­tian vou­lait qu’on soit le plus cré­dible pos­sible. Les autres gars ont pris beau­coup de masse, mais étant don­né que j’avais des contrats au théâtre, je sa­vais que je n’al­lais pas être ca­pable de prendre 15 lb de muscles. On s’est donc ar­ran­gé pour que je sois fit. Je vais donc au gym de trois à quatre fois par se­maine de­puis un bon bout de temps. Je fais des poids, des push-ups, des re­dres­se­ments as­sis… Je suis tan­né! Au dé­but, ça al­lait. Les ré­sul­tats sont ve­nus as­sez ra­pi­de­ment… mais main­te­nir les ac­quis, sur­tout avec les ho­raires de tour­nage, c’est dif­fi­cile. Al­ler s’en­traî­ner le soir après le tra­vail... C’est tout un chal­lenge. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.