TOURS AUX ABRIS!

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - MALIK CO­CHE­REL

Avis de tem­pête sur le pe­tit écran: les tor­nades de re­quins sont de retour, plus meur­trières que ja­mais, dans le troi­sième vo­let de Shark­na­do. At­ten­tion, ai­le­rons en vue!

Lorsque le pre­mier opus a été dif­fu­sé à la té­lé amé­ri­caine en juillet 2013, le suc­cès de Shark­na­do a pris tout le monde par sur­prise. Per­sonne n’au­rait mi­sé un sou sur cette his­toire com­plè­te­ment tor­due de mil­liers de re­quins hap­pés vers le ciel par une puis­sante tor­nade pour re­tom­ber en­suite dans les rues de Los An­geles et réa­li­ser un vé­ri­table car­nage. Et pour­tant. Ce qui ne de­vait être qu’un pe­tit film de série Z, tour­né avec un bud­get d’un mil­lion de dol­lars, est de­ve­nu, grâce aux ré­seaux so­ciaux (avec pas moins de 5000 mi­cro­mes­sages gé­né­rés par mi­nute), un vé­ri­table suc­cès. Shark­na­do a tou­ché bien plus que les simples ama­teurs de films d’hor­reur aux­quels il était des­ti­né.

Si bien que l’aven­ture ne pou­vait s’ar­rê­ter en si bon che­min. Après un deuxième vo­let, avec des re­quins s’at­ta­quant au mé­tro de New York, dif­fu­sé en 2014, Shark

na­do 3: Oh Hell No! ar­rive le 22 juillet aux États-Unis, sur la chaîne SyFy. L’ef­fet de sur­prise en moins, la re­cette est tou­jours la même. Une his­toire tel­le­ment énorme qu’on n’y croit pas une se­conde (une tor­nade de re­quins qui s’abat, cette fois, sur Washington et Or­lan­do), des ef­fets spé­ciaux pour le moins ru­di­men­taires (on est loin des su­per­pro­duc­tions du genre), une bonne dose de se­cond de­gré (l’im­por­tant étant de ne sur­tout pas prendre tout ça au sé­rieux), sans ou­blier le fa­meux couple de has been for­mé de Ian Zie­ring (an­cien de Be­ver­ly Hills 90210) et Ta­ra Reid (ré­vé­lée dans

Fo­lies de gra­dua­tion), res­ca­pés des deux

pré­cé­dents vo­lets.

TOR­NADE DE STARS

Dans ce troi­sième opus, les squales risquent bien de se faire vo­ler la ve­dette par une dis­tri­bu­tion pro­pre­ment hal­lu­ci­nante. C’est en ef­fet une vé­ri­table «tor­nade de stars» - plus ou moins tom­bées dans l’ou­bli ou sur le retour - qui est an­non­cée dans

Shark­na­do 3. On se croi­rait presque dans la cé­lèbre émis­sion de té­lé-réa­li­té bri­tan­nique I’m a Ce­le­bri­ty... Get Me Out of Here! Il y a d’abord Da­vid Has­sel­hoff, le my­thique Mitch Bu­chan­non de Bay­watch, qui campe ici Gilbert She­pherd, le père de Fin (Ian Zie­ring), et Bo De­rek, l’ex-Jane de Tar­zan, qui hé­rite du rôle de la mère d’April (Ta­ra Reid). Et puis, il y a tous les autres: l’ani­ma­teur Jer­ry Sprin­ger, le chan­teur de NSYNC Ch­ris Kirk­pa­trick, les ex-Bun­nies de la Play­boy Man­sion, Hol­ly Ma­di­son et Ken­dra Wil­kin­son ou en­core l’in­ter­prète de L’in­croyable Hulk, Lou Fer­ri­gno.

Shark­na­do 3 met éga­le­ment en ve­dettes des per­son­na­li­tés du monde du sport comme le cat­cheur de la WWE Ch­ris Je­ri­cho, le pro­prié­taire des Ma­ve­ricks de Dal­las Mark Cu­ban, les pi­lotes de NAS­CAR Brad Ke­se­lows­ki et Joey Lo­ga­no, l’an­cien joueur de la NBA Rick Fox et l’ai­lier dé­fen­sif des Red­skins de Washington Ryan Ker­ri­gan.

MONDE DE RE­QUINS

Plus sur­pre­nant, un cer­tain An­tho­ny Wei­ner pointe le bout de son nez dans le film. Jus­qu’à pré­sent, l’an­cien can­di­dat à la mai­rie de New York avait sur­tout fait par­ler de lui pour les scan­dales sexuels qui l’avaient écla­bous­sé en 2011 et 2013. Mais le dé­mo­crate à la ré­pu­ta­tion sul­fu­reuse n’est pas le seul po­li­ti­cien à ve­nir se frot­ter aux squales de Shark­na­do 3, aux cô­tés de la cé­lèbre ana­lyste po­li­tique Ann Coul­ter. An­cienne can­di­date aux élec­tions pré­si­den­tielles amé­ri­caines, la ré­pu­bli­caine Mi­chele Bach­mann est aus­si de la par­tie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.