LES AVEN­TURES aBra­CA­Da­bRaNteS DE FI­FI BRIN­DA­CIER

Le théâtre La Rou­lotte a choi­si cet été, en par­cou­rant les nom­breux parcs de la mé­tro­pole, de ra­con­ter l’his­toire de la lé­gen­daire Fi­fi Brin­da­cier, cette pe­tite fille rousse de neuf ans, ré­pu­tée pour sa force ex­tra­or­di­naire et son grand sens de la dé­broui

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE - Louise Bour­bon­nais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Si on se sou­vient de Fi­fi Brin­da­cier comme étant une fillette in­tel­li­gente, forte et dé­brouillarde, il faut aus­si se rap­pe­ler que la pe­tite rousse aux tresses par­ti­cu­lières et aux taches de rous­seur n’a pas que des qua­li­tés. Elle est aus­si men­teuse et elle n’a pas ap­pris les bonnes ma­nières. Ses traits de ca­rac­tère avaient d’ailleurs dé­ran­gé plu­sieurs pa­rents à l’époque, en 1945, à la pa­ru­tion d’une série de ro­mans met­tant en ve­dette Fi­fi Brin­da­cier et pro­je­tant une image qui contras­tait avec celle des pe­tites filles mo­dèles qu’on avait l’ha­bi­tude de pré­sen­ter.

La met­teuse en scène Annie Ranger a eu l’idée d’ac­qué­rir les droits du cé­lèbre ro­man de l’au­teure sué­doise As­trid Lind- gren, qui a fait le tour du monde, pour en faire l’adap­ta­tion au théâtre La Rou­lotte. «La série té­lé a ber­cé mon en­fance», confie celle qui est pas­sion­née par la créa­tion théâ­trale. C’est au dé­but des an­nées 1970 que la ver­sion fran­çaise de la série ger­ma­no-sué­doise a vu le jour, met­tant en ve­dette Inger Nils­son dans le rôle de Fi­fi. Sur la scène de la rou­lotte, c’est la co­mé­dienne So­phie Gre­nier qui in­car­ne­ra la sym­pa­thique pe­tite rousse.

Fi­fi dé­borde d’ima­gi­na­tion. Son père ab­sent n’est rien de moins que le Ca­pi­taine Efraïm Brin­da­cier, Roi des mers du Sud qui, par le pas­sé, était pi­rate et qu’on sur­nom­mait la ter­reur des mers du nord. Elle fait l’en­vie de ses amis, vi­vant sans contraintes, étant libre d’al­ler où elle veut et de dor­mir à l’heure qui lui convient.

«Fi­fi vit seule dans une grande mai­son que j’ai nom­mée

Ba­raque De­bricà­brac. Sa ma­man est dé­cé­dée et elle pré­tend que son pa­pa a dis­pa­ru dans une tem­pête», in­dique Annie Ranger.

Si Fi­fi pro­fite de sa li­ber­té pour amu­ser ses voi­sins, An­nick et Tom­my, par ses aven­tures abra­ca­da­brantes, une me­nace plane.

«Fi­fi va de­voir se battre tout au long de la pièce pour pré­ser­ver sa li­ber­té», ré­vèle la met­teuse en scène.

Sa tante Per­cilla, pré­si­dente de la Pro­tec­tion des mi­neurs, me­nace de tout com­pro­mettre, celle-ci vou­lant la pla­cer dans un or­phe­li­nat pour lui ap­prendre les bonnes ma­nières.

«C’est une pièce à sketches», an­nonce Annie Ranger. «Il y au­ra plu­sieurs thèmes dont Fi­fi va à l’école, Fi­fi va à la foire, Fi­fi re­çoit la vi­site des po­li­ciers. Ce sont des thèmes que l’on re­trouve dans les pre­miers épi­sodes de la té­lé­sé­rie.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.