LE RE­TOUR EN FORCE DE LA­DY GA­GA

En moins de deux mois, La­dy Ga­ga a rem­por­té son pre­mier Gol­den Globe, chan­té l’hymne na­tio­nal au Su­per Bowl, ren­du un vi­brant hom­mage à Da­vid Bo­wie aux Gram­mys et vo­lé la ve­dette à la soi­rée des Os­cars avec une pres­ta­tion qui n’a lais­sé per­sonne de glace.

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Bru­no La­pointe Le Jour­nal de Mon­tréal bru­no.la­pointe @que­be­cor­me­dia.com

Gol­den Globes

Su­per Bowl

Au cours de la der­nière an­née, nous avons as­sis­té à la re­nais­sance de La­dy Ga­ga. Pe­tit à pe­tit, la chan­teuse ex­cen­trique a trans­for­mé mé­ti­cu­leu­se­ment son image. Et de­puis jan­vier, c’est une femme nou­velle, beau­coup plus mûre et po­sée, qui est re­ve­nue sous les pro­jec­teurs.

Le point de dé­part a été la re­mise des Os­cars l’an­née der­nière, alors qu’elle est ap­pa­rue, pra­ti­que­ment mé­con­nais­sable, pour rendre hom­mage au clas­sique The Sound of Mu­sic sur la scène du Dol­by Theatre. Sa te­nue ex­trê­me­ment sobre, quoique très gla­mour, sa tech­nique vo­cale et sa prestance étaient à des milles de ce à quoi elle nous avait ha­bi­tués, avec sa robe faite de viande crue (por­tée aux MTV Vi­deo Mu­sic Awards en 2010) et ses per­ruques dé­me­su­rées. Et vi­si­ble­ment, ce n’était que la pointe de l’ice­berg.

Beau­coup plus dis­crète sur la scène mu­si­cale l’an der­nier, La­dy Ga­ga s’est tour­née vers la té­lé­vi­sion, te­nant le rôle prin­ci­pal de la der­nière sai­son d’Ame­ri­can Hor­ror Sto­ry. Et comme le confirme le Gol­den Globe qu’elle a ob­te­nu il y a quelques se­maines, la chan­teuse a rem­por­té son pa­ri en ac­cro­chant mo­men­ta­né­ment son mi­cro. Nom­mée meilleure ac­trice dans une sé­rie, elle a pro­fi­té de son pas­sage en salle de presse pour an­non­cer que son nou­vel al­bum, sur­nom­mé LG5 par ses fans, ver­rait le jour au cours des pro­chains mois.

«Je ne vous dis pas quand, mais ce se­ra cette an­née», a-t-elle avan­cé.

« TRÈS DIF­FÉ­RENT »

Il n’en fal­lait pas plus pour que ses

Gram­mys Mons­ters (le sur­nom don­né à ses fans) s’em­ballent. Hor­mis son al­bum Cheek to Cheek en duo avec To­ny Ben­nett, son der­nier opus re­monte à 2013, alors qu’elle lan­çait ArtPop, une oeuvre qui a di­vi­sé tant les fans que les cri­tiques.

Alors à quoi peut-on s’at­tendre avec ce LG5? Nous avons peu de dé­tails à l’heure qu’il est, mais nous sa­vons que la chan­teuse a pro­mis de nou­velles pièces «très dif­fé­rentes» au cours d’une en­tre­vue au ma­ga­zine Vogue.

L’AIDE DE DIANE WAR­REN

On nous a éga­le­ment an­non­cé que La­dy Ga­ga avait fait ap­pel au pro­duc­teur RedOne, res­pon­sable des plus grands suc­cès de la chan­teuse, soit Just Dance, Po­ker Face et Bad Ro­mance, en plus d’El­ton John et Bru­no Mars.

Il est aus­si fort pro­bable que la chan­teuse col­la­bore à nou­veau avec Diane

Os­cars War­ren, sa co­au­teure pour la chan­son Till It Hap­pens to You. Grosse poin­ture de l’in­dus­trie mu­si­cale, Diane War­ren signe les textes d’in­nom­brables suc­cès tels que Be­cause You Lo­ved Me (Cé­line Dion), If I Could Turn Back Time (Cher) et I Don’t Want to Miss a Thing (Ae­ros­mith).

Force est de croire, donc, que La­dy Ga­ga de­vra ap­prendre à conci­lier ses car­rières de chan­teuse et d’ac­trice dans les pro­chains mois. Bien que rien n’ait en­core été an­non­cé, la ru­meur veut qu’elle re­prenne son rôle de La Cha­me­león dans la suite de Ma­chete Kills. On mur­mure éga­le­ment que Ryan Mur­phy sou­haite lui ré­ser­ver une place de choix dans la dis­tri­bu­tion de la pro­chaine sai­son d’Ame­ri­can Hor­ror Sto­ry, dont la dif­fu­sion est pré­vue à l’au­tomne pro­chain. La dis­tri­bu­tion de­vrait être an­non­cée dans les pro­chaines se­maines.

- Jan­vier

- Fé­vrier

- Fé­vrier

- Fé­vrier La­dy Ga­ga a li­vré une per­for­mance tou­chante à la cé­ré­mo­nie des Aca­de­my Awards, di­manche. PHO­TOS AFP ET D’AR­CHIVES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.