DANS LA MÊME ÉQUIPE QUE LCD SOUND­SYS­TEM

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - Ra­phaël Gen­dron-Martin Le Jour­nal de Mon­tréal ra­phael.gen­dron-martin @que­be­cor­me­dia.com

Duo mont­réa­lais for­mé du couple Pierre Gue­ri­neau et Ma­rie Da­vid­son, Es­saie pas est en­core peu connu ici. Pour­tant, la for­ma­tion élec­tro vient de sor­tir son deuxième al­bum,

De­main est une autre nuit, sur la même éti­quette amé­ri­caine que LCD Sound­sys­tem.

Le ma­ga­zine PopMat­ters a dit qu’il s’agis­sait dé­jà de l’un des al­bums élec­tro­niques les plus forts de l’an­née. Le ré­pu­té site Pit­ch­fork lui a at­tri­bué une cote de 7,7 sur 10, men­tion­nant que le style mu­si­cal était peut-être en avance sur son temps.

Sans contre­dit, Es­saie pas fait dé­jà des vagues du cô­té amé­ri­cain. Un constat qui en­chante Pierre Gue­ri­neau. «On ne s’at­ten­dait pas à une telle ré­cep­tion», in­dique-t-il.

ÉTI­QUETTE NEW-YOR­KAISE

Les deux mu­si­ciens ont si­gné avec DFA Re­cords pour leur nou­vel al­bum et cette en­tente semble dé­jà leur sou­rire du cô­té amé­ri­cain. Il y a quelques jours, le duo est re­tour­né à New York pour y pré­sen­ter ses nou­velles com­po­si­tions.

«Les États-Unis, c’est re­la­ti­ve­ment nou­veau pour nous, dit Gue­ri­neau. Je pense que ça va prendre un peu de temps pour que ça fonc­tionne. Mais on es­saie de ne pas trop pen­ser à ça.»

Il est aus­si trop tôt pour s’em­bal­ler du fait de se trou­ver sur le même la­bel que LCD Sound­sys­tem, une po­pu­laire for­ma­tion qui ef­fec­tue jus­te­ment un re­tour en force cette an­née.

«On n’a ja­mais ren­con­tré James Mur­phy (lea­der de LCD Sound­sys­tem et co­fon­da- teur de DFA Re­cords), pré­cise Pierre Gue­ri­neau. Je ne sais même pas s’il a en­ten­du par­ler de nous! Je crois qu’il est main­te­nant moins dans la ges­tion du la­bel et plus dans le stu­dio.»

CHAN­TER EN FRAN­ÇAIS

Est-ce que l’éti­quette amé­ri­caine a im­po­sé des condi­tions par rap­port à l’al­bum et aux pa­roles en fran­çais? «Ils n’ont pas de­man­dé à chan­ger quoi que ce soit, ré­pond Gue­ri­neau. Pour le fran­çais, je pense qu’ils s’en fi­chaient un peu. La mu­si­ca­li­té comp­tait avant tout. Ça peut même avoir un pe­tit cô­té exo­tique pour les an­glo­phones, le cô­té très fran­çais par­lé à la Gains­bourg.»

En écou­tant De­main est une autre nuit, on se re­trouve dans un uni­vers qui peut rap­pe­ler les films de Da­vid Lynch ou en­core Sé­rie noire. Alors que Pierre Gue­ri­neau convient que Lynch a été une ins­pi­ra­tion, le mu­si­cien men­tionne ne pas avoir vu la sé­rie qué­bé­coise.

Ayant gran­di en France, Pierre Gue­ri­neau ha­bite à Mon­tréal de­puis dix ans. Même si Es­saie pas a dé­jà tra­vaillé avec une com­pa­gnie de disques eu­ro­péenne, et que le groupe a main­te­nant si­gné un contrat avec un pro­duc­teur amé­ri­cain, il in­dique qu’il y a en­core beau­coup de Mon­tréal dans le pro­jet.

«Ve­nir ha­bi­ter à Mon­tréal a chan­gé ma vie. C’est ici que j’ai ren­con­tré Ma­rie, qui est de­ve­nue ma femme et mon as­so­ciée mu­si­cale. Mon­tréal a été vrai­ment es­sen­tielle à ce pro­jet.»

L’al­bum du duo Es­saie pas, De­main est une autre nuit, est pré­sen­te­ment sur le mar­ché.

Le groupe se­ra en spec­tacle le 3 avril au Bar le Ritz PDB, à Mon­tréal. fa­ce­book.com/es­saie­pas.

Pierre Gue­ri­neau et Ma­rie Da­vid­son forment le duo mont­réa­lais, Es­saie pas.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.