STEVE VEILLEUX MET EN MU­SIQUE LA POÉ­SIE DE GÉ­RALD GODIN

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

Ce disque, T’en sou­viens-tu en­core, Godin?, vient d’ar­ri­ver sur les ta­blettes des dis­quaires et sur iTunes. L’au­teur-com­po­si­teur et in­ter­prète est ex­ci­té et fé­brile.

«La concep­tion d’un al­bum est un long pro­ces­sus, et je suis très heu­reux de pou­voir en­fin le par­ta­ger», a-t-il lais­sé tom­ber, lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique.

L’in­ten­tion pre­mière de Steve Veilleux était de tour­ner un documentaire qui au­rait été un hom­mage à la classe ou­vrière.

«Mon père a tra­vaillé toute sa vie à la dure dans une fon­de­rie, et j’avais en­vie d’al­ler sur le ter­rain pour don­ner la pa­role à ces gens», a-t-il in­di­qué.

Avant de se lan­cer plus à fond dans ce pro­jet, le chan­teur et gui­ta­riste de Kaïn s’est ren­du au cé­gep de Drum­mond­ville pour al­ler cher­cher les no­tions de ci­né­ma né­ces­saires à la réa­li­sa­tion de ce pro­jet.

«Gré­goire Bé­dard, pro­fes­seur de lit­té­ra­ture et de com­mu­ni­ca­tion, a ai­mé mon idée et on a com­men­cé à tra­vailler là-des­sus. On a dis­cu­té et il m’a sug­gé­ré, à un mo­ment don­né, d’al­ler lire Gé­rald Godin», a-t-il ra­con­té, pré­ci­sant qu’il connais­sait l’hé­ri­tage po­li­tique de cet homme, mais au­cu­ne­ment sa poé­sie.

UN TOUR­NANT

Steve Veilleux s’est plon­gé dans l’oeuvre de Godin. Il a tout dé­vo­ré et il avoue avoir été ab­sor­bé par la poé­sie coup-de-poing, co­lo­rée et ryth­mée de cet homme dé­cé­dé en oc­tobre 1994.

«Gé­rald Godin est un homme de coeur, de convic­tion et d’une in­té­gri­té comme j’en ai ra­re­ment vu. C’est un gars qui, à la fin de sa vie, at­teint et af­fai­bli par le can­cer, re­fu­sait d’avoir la voi­ture et le chauf­feur payés par le par­ti et qui conti­nuait de faire son por­teà-porte élec­to­ral à vé­lo. Ce genre d’homme nous manque, et ça fe­rait du bien d’avoir un Godin au­jourd’hui pour nous bras­ser», a-t-il lais­sé tom­ber.

Le pro­jet de documentaire s’est re­trou­vé sur la glace et la mu­sique, a-t-il pour­sui­vi, a eu, en­core une fois, le der­nier mot.

«Cette aven­ture est à des an­nées-lu­mière de ce que j’ai fait au cours des 15 der­nières an­nées. C’est une nou­velle ex­pé­rience et une nou­velle fa­çon de faire, qui marque in­évi­ta­ble­ment un tour­nant pour la suite des choses. Et c’est quelque chose qui va me suivre dans l’ave­nir pour mes trucs plus per­son­nels», a in­di­qué ce­lui qui a co­si­gné avec Da­vid Gal­lant la réa­li­sa­tion de cet al­bum.

L’au­teur-com­po­si­teur et in­ter­prète pré­cise qu’il était im­por­tant d’al­ler sur des routes mu­si­cales dif­fé­rentes de celles fré­quen­tées et em­prun­tées par Kaïn.

«Kaïn est un groupe fes­tif, où l’on fait de la mu­sique et où on ne de­mande pas au pu­blic de se po­ser trop de ques­tions. Ce pro­jet me donne l’oc­ca­sion de par­ler et de m’ex­pri­mer d’une autre fa­çon et d’un autre angle. Je suis, d’abord et avant tout, un père de fa­mille, j’ai des opi­nions, une co­lonne ver­té­brale, un vé­cu et des en­fants à qui je veux ex­pli­quer d’où je viens et com­ment ça se passe», a-t-il lan­cé.

SUR LA ROUTE

Steve Veilleux va main­te­nant ame­ner les 12 chan­sons de cet uni­vers sur la route avec quelques concerts en trio. Une tour­née plus of­fi­cielle sui­vra en­suite à l’au­tomne.

«Je vais pré­sen­ter les pièces de ce nou­vel al­bum. La poé­sie de Godin va être au coeur de ce spec­tacle, et je vais at­ta­cher le tout avec quelques clins d’oeil aux grands au­teurs-com­po­si­teurs de chez nous, avec les Des­jar­dins, Vi­gneault, Leclerc, Mi­ron et Pauline Ju­lien. Je vais pré­sen­ter avec ce spec­tacle un autre Steve Veilleux que ce­lui que les gens ont connu au cours des 15 der­nières an­nées», a-t-il fait re­mar­quer. Steve Veilleux se pro­dui­ra le 8 dé­cembre 2016 au Grand Théâtre de Qué­bec. Autres dates sur ste­ve­veilleux.ca

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.