DANS LES COU­LISSES

DES DI­RECTS DE LA VOIX

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - Sa­muel Pra­dier Agence QMI

Les cou­lisses de La Voix, dans les stu­dios Mels de Saint-Hu­bert, sont une vé­ri­table four­mi­lière où tra­vaillent plus de 300 per­sonnes, chaque se­maine, en plus des can­di­dats, des in­vi­tés et du pu­blic qui vient as­sis­ter à l’émis­sion.

De­puis l’au­tomne der­nier, la pro­duc­tion s’est ins­tal­lée dans les deux im­menses stu­dios, qui servent au­tant pour les au­di­tions à l’aveugle, les duels et les di­rects. «La confi­gu­ra­tion des ins­tal­la­tions change en fonc­tion des be­soins», a dé­taillé Chan­tal Lé­pine, la pro­duc­trice as­so­ciée qui nous fait vi­si­ter les lieux.

LE FOYER

∫ Cet es­pace est beau­coup plus uti­li­sé du­rant les au­di­tions à l’aveugle, et son dé­cor est dif­fé­rent pour chaque sai­son. C’est l’en­droit où les can­di­dats at­tendent avec leur fa­mille avant de pas­ser l’au­di­tion. La salle, avec son mur de gui­tares, est en­suite moins uti­li­sée à par­tir des di­rects, mais peut ser­vir de loge pour des in­vi­tés.

LA SALLE FA­MILLE

∫ Charles La­for­tune y ac­cueille les fa­milles des can­di­dats, lors des au­di­tions à l’aveugle. C’est là qu’ils re­gardent en­semble la pres­ta­tion, qui se passe dans le stu­dio à cô­té, et font un dé­brie­fing à la fin. À par­tir des di­rects, cette salle sert avant tout pour des ré­pé­ti­tions avec le coach vo­cal, qui ré­pète in­di­vi­duel­le­ment avec chaque can­di­dat les nu­mé­ros de l’émis­sion du di­manche. ∫ Ces deux es­paces sont moins uti­li­sés à comp­ter des di­rects, mais la pro­duc­tion les garde en état pour ser­vir de loge ou d’es­pace de réunion.

LES LOGES

∫ À l’étage du stu­dio, on re­trouve les dif­fé­rentes loges uti­li­sées par les coachs, Sté­phane La­porte, les mu­si­ciens de l’émis­sion ou les dif­fé­rents in­vi­tés. ∫ Marc Dupré a la même pe­tite loge de­puis la deuxième sai­son, qui est comme son re­fuge. Pierre La­pointe a aus­si hé­ri­té d’une pe­tite loge sans fe­nêtre, comme celle de Marc, où s’em­pi­laient les boîtes de chaus­sures lors de notre vi­site. ∫ Comme ils étaient tou­jours ren­dus dans la loge de l’autre, Charles et Éric ont dé­ci­dé de par­ta­ger la même pour les di­rects. Une di­zaine de loges sup­plé­men­taires sont aus­si dis­po­nibles pour dif­fé­rents membres de la pro­duc­tion. ∫ «Pour que ce soit plus beau à l’écran, on ne veut pas de lu­trin sur scène, on de­mande aux mu­si­ciens in­vi­tés de connaître leur par­ti­tion par coeur, a ex­pli­qué la pro­duc­trice dé­lé­guée. Ils ont donc une loge dans la­quelle ils peuvent ré­pé­ter les mu­siques.»

STU­DIO

∫ Le stu­dio D, d’une su­per­fi­cie de 4500 m2, est oc­cu­pé par la grande scène de La Voix. Il peut ac­cueillir 350 spec­ta­teurs de­bout et en­vi­ron 400 per­sonnes as­sises dans les gra­dins. Le stu­dio est scru­té par douze ca­mé­ras fixes et deux ca­mé­ras sur grue. ∫ Der­rière la scène se trouve un des postes les plus stra­té­giques, la loge des vé­ri­fi­ca­teurs comp­tables qui com­pilent les votes des coachs et du pu­blic, et donnent le nom du ga­gnant.

Le stu­dio D , oc­cu­pé par la grande scène de La Voix, est scru­té par 12 ca­mé­ras fixes et deux ca­mé­ras sur grue.

Le foyer

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.